Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Gueules cassées

Publié le 5 Février 2020 par Thierry BILLET

Le hasard des lectures fait que je lis l'un après l'autre "Croire aux fauves" de Nastassja MARTIN et "Le lambeau" de Philippe LANÇON ; avec un point de départ identique : la mâchoire fracassée d'une anthropologue agressée par un ours au fin fond du KAMTCHATKA et celle d'un journaliste de CHARLIE HEBDO mitraillé par les frères KOUACHI.

Car le livre de Philippe LANÇON ne parle que de cela, de la réparation, des échecs médicaux, du lien qui se noue avec la chirurgienne qui le soigne, de la force qu'il faut pour renouer le contact avec ceux qui sont du monde à jamais perdu d'AVANT les tirs et ne comprennent pas le survivant.

Et celui de Nastassja MARTIN commence l'instant d'après l'attaque de l'ours et raconte moins la guérison physique que la nécessité d'y retourner, de se replonger dans le monde sauvage des "EVENES" retournés à la chasse de subsistance après l'effondrement soviétique pour comprendre pourquoi elle avait rêvé de l'ours quelques jours plus tôt. Mme MARTIN est définie là-bas comme une "miedka", passée de l'autre côté de la normalité humaine grâce à ce contact violent mais non mortel avec l'animal mythique qu'est l'ours. Je vous recommande ce livre palpitant.