Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Indigence programmatique écolo

Publié le 10 Mars 2014 par Thierry BILLET

Huit listes aux municipales à ANNECY : il s'agit sans doute d'un record. Pour autant que nous disent les programmes sur le plan de l'écologie qui est mon centre d'intérêt principal. Et notamment celui des écologistes avec lesquels je partage la nécessité d'une prise en compte stratégique de la question du réchauffement climatique ? Et bien je vous le dis tout net, j'ai été surpris par le fait que cette liste propose...des choses que nous avons déjà lancées dans le mandat précédent !

Des pedibus et des cheminements piétons, une diminution de l'incinération dans le traitement des déchets (jamais informé de la diminution de la capacité d'incinération de l'usine de Chavanod ?), la suppression des plus gros camions par une plate-forme de dégroupage, la production d'énergie renouvelable par le bois énergie (jamais entendu parler du réseau de chaleur de NOVEL ?) : tout cela est déjà engagé ou en place.

La "Création d'une halle des producteurs locaux"  est déjà annoncée depuis des semaines par Jean-Luc RIGAUT dans le Haras tandis que la semaine du développement durable le 5 avril organise un concours cuisine à partir de produits locaux (cf. le dernier bulletin municipal) ou que commencent début avril également les "paniers fraicheur" devant la gare...

Soutenir la production locale par l'approvisionnement de la cuisine centrale est lancé  avec succès depuis 10 ans maintenant avec toujours plus de producteurs avec lesquels la Ville contractualise. Quant à aboutir à 100% de bio d'ici la fin du mandat, c'est une fausse bonne idée qui obligerait à importer du bio de l'extérieur alors qu'il faut d'abord favoriser la production raisonnée locale pour un meilleur bilan carbone, sans compter le coût de la certification qui est refusé par de nombreux producteurs qui produisent néanmoins sans phytosanitaires...
Bref, la liste écologiste ne propose rien de neuf comme je le craignais, par manque de connaissance des actions engagées au niveau local, à la Ville et à l'agglo où leur absence aux réunions a été remarquable. C'est dommage car cela aurait permis d'enrichir la discussion et le débat politique de ces municipales.

Annoncer qu'il faudrait "instaurer une loi littorale locale" est en revanche une hérésie de la plus grande importance : ce serait amoindrir le niveau de protection qui ne peut venir que de la loi, sans aucune accommodation locale de manière à assurer partout la même protection maximale des rivages lacustres et maritimes.

Le programme de la liste de Jean-Luc RIGAUT est ici :  www.jeanlucrigaut2014.fr