Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Retour sur le premier tour

Publié le 24 Mars 2014 par Thierry BILLET

L'analyse nationale du scrutin municipal nécessite d'y regarder à deux fois pour comprendre la croissance du F-HAINE. Si l'on prend l'exemple d'ANNECY, il n'est pas acquis qu'une liste conduite par un chef d'entreprise n'habitant pas la Ville ait séduit des électeurs de gauche en rupture de leur camp d'origine. Le score de la liste d'Alain BEXON montre qu'au contraire une partie croissante de l'électorat de droite est acquis à une posture extrêmement conservatrice, opposée à tous les changements et dans une vision passéiste du patrimoine. Ce courant déjà représenté en 2001 par la liste TANGUY retrouvera sa place au Conseil municipal en 2014.

Ces résultats à ANNECY montrent plutôt une radicalisation d'une partie significative de l'électorat de droite mobilisé depuis des mois sur la question du mariage des homosexuels.

Bien entendu l'autre dominante est l'abstention à une hauteur de 50% ce qui doit être le double mouvement d'un électorat centriste qui s'est dit que cela ne servait à rien de se mobiliser car l'élection de Jean-Luc RIGAUT ne faisait pas de doute; et de la profusion de listes de gauche dont a particulièrement souffert Denis DUPERTHUY qui n'a pas voulu regrouper le camp de la gauche en laissant une place au PCF pourtant demandeur. Tous y auront été perdants.

La liste verte tire les marrons du feu avec plus de 10%, ce qui est important et en même temps stérile. Ce résultat montre une sensibilité environnementale forte dans la Ville, ce dont personne ne doutait et qui est largement pris en considération par la majorité municipale actuelle. Mais nous sommes loin des scores d'EUROPE ECOLOGIE et ce vote de sympathie, en dehors de toute proposition concrète originale locale, n'offre aucune perspective majoritaire malgré la fusion des deux listes écologiste et socialiste.
On retiendra des résultats de ce premier tour que ni la question du Centre des Congrès, ni celle du Tunnel sous le SEMNOZ n'ont profité aux listes de gauche.

Reste le score de la liste de Jean-Luc RIGAUT qui avec plus de 40% des voix dès le premier tour, malgré 7 listes contre lui, sera le prochain maire d'ANNECY. Il était radicalement impossible de passer au premier tour avec une telle inflation de listes.

Dans ce contexte, le résultat obtenu est bon et permet d'envisager un excellent résultat le 30 mars.