Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Une consommation d'électricité très inégales

Publié le 4 Mars 2014 par Thierry BILLET

UNIVERS NATURE rend compte d'une étude qui confirme que la consommation d'électricité dépend énormément des modes de vie et notamment de la gestion des "veilles" de tous nos appareils.

Le dernier baromètre AFP-Powermetrix (1) s’est attaché à estimer les écarts de consommation électrique des foyers français. Pour cela, Powermetrix a analysé la consommation électrique réelle d’un panel de 1 000 foyers représentatifs. La destination du baromètre était de comparer au quotidien la consommation hors chauffage électrique, ainsi les mesures ont été effectuées en période d’été.

Les résultats bruts indiquent qu’il existe un rapport de 1 à 9 entre les ménages les plus sobres et ceux qui consomment le plus. Pour l’ensemble du panel, la consommation moyenne instantanée a été calculée à 395 watts alors que pour les 20 % les plus consommateurs elle s’est élevée à 879 watts, quant à la tranche des plus sobres seulement 99 watts ont été relevés. L’ensemble des données traitées ont permis aux auteurs du rapport de conclure : « Au final, en été, un quart des ménages français représente 50% de la consommation des particuliers. Et le quart le plus sobre seulement 5%. ».

Si l’été les chauffages électriques ne sont pas en action, des équipements tels que climatisation, chauffe-eau électrique et piscine sont à l’œuvre. La technologie utilisée pour le baromètre a permis d’éluder ces consommations, mais malgré cela, l’écart reste très important, le rapport entre les 20 % les plus « électrivores » et les 20 % le plus sobres se situe alors de 1 à 6.

Selon les auteurs du baromètre, en moyenne, pour un foyer, la présence de chauffe-eau électriques double la consommation d’électricité en période estivale.

D’après l’étude, 85 % des gros consommateurs logent dans des maisons et utilisent toute une gamme d’appareils ménagers très puissants (En l’occurrence un sèche-linge environ 3.000 watts en moyenne de consommation instantanée dans 63% des cas, un lave-vaisselle environ 1.500 watts dans 89%, un four à près de 100%, au moins deux réfrigérateurs 36% et un congélateur indépendant 69%).

Autre point important est l’utilisation d’équipements électroniques (ordinateurs, consoles de jeux, télévisions…). Outre leur consommation directe, ces équipements ont un mode de fonctionnement en veille qui est loin d’être neutre en terme de consommation électrique. Une étude plus ancienne de Powermetrix estimait la veille à 82 Watts de puissance appelée par foyer, en moyenne. Une fois de plus les petits ruisseaux font les grandes rivières et, cette consommation sournoise de la veille représente, d’après Powermetrix, 16,5 TWh d’énergie par an, soit plus que la production de deux réacteurs nucléaires.

1- Powermetrix est un outil de mesure mis en place par la société WATTGO, spécialisée dans la mesure des consommations électriques.