Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Pedibus, le retour

Publié le 1 Juillet 2014 par Thierry BILLET

Première prise de contact avec les annécien(ne)s qui ont eu la gentillesse de se porter volontaires pour devenir "conducteur de pedibus" à la rentrée prochaine. Kezako ? Et bien prendre une demie heure chaque matin pour accompagner des élèves à l'école sur une ligne définie à l'avance avec quelques arrêts où les enfants rejoignent le groupe qui chemine tranquillement vers l'école. Les bénévoles sont assurés par la Ville tant en responsabilité civile qu'à titre personnel. Ils consacrent un ou plusieurs débuts de matinée à cette action d'intérêt général. Ils seront bien entendu formés et accompagnés en lien avec les conseils d'école pour remplir cette mission qui devrait nous permettre de réduire les voitures qui s'agglutinent devant les écoles en polluant allégrement l'air respiré par les enfants, sans compter les risques d'accident que génère ce trafic concentré sur un court moment pour faire en moyenne 750 mètres !

Un ancien pompier, des retraitées qui veulent rendre service et créer du lien intergénérationnel dans leur quartier, un ancien pédagogue, une dame qui commence à travailler tard le matin et ne se déplace qu'à vélo ou à pied et veut transmettre le plaisir de se déplacer en plein air, rendez vous avec eux à la rentrée pour monter les lignes de pedibus qui leur conviennent le mieux.

Nous sommes encore trop peu nombreux : n'hésitez pas à faire acte de volontariat, même pour une seule matinée par semaine de 8 heures à 8 heures 45. Un courriel à plan.climat@ville-annecy.fr et vous serez invité à monter ce projet avec cette première équipe.

Et quelques photographies de notre "modèle", le pedibus de la Ville des alpes 2013, LECCO, sur le lac de COME, où plusieurs dizaines de seniors font vivre un pedibus à grande échelle dans la Ville.

.

Pedibus, le retour
Pedibus, le retourPedibus, le retourPedibus, le retour
Commenter cet article