Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

JUPPE, président ?

Publié le 24 Août 2014 par Thierry BILLET

Les désaccords pathétiques des Verts consacrés exclusivement à la préparation du prochain Congrès au cours duquel Mme DUFLOT compte reprendre le pouvoir pour être ensuite intronisée candidate à la Présidentielle sont sans intérêt pour l'avenir écologique de la FRANCE. La dame sait qu'un Congrès des VERTS se gagne à l'extrême gauche parce que les réformistes sont partis avec les espoirs déçus d'EUROPE ECOLOGIE et qu'il ne reste plus dans les cercles décideurs que les adeptes d'un rapprochement avec le FRONT de GAUCHE sur le modèle grenoblois présenté comme la panacée politique. Tout ceci conduit l'écologie politique dans l'impasse, mais cette nomenklatura n'a franchement rien à faire de l'écologie du quotidien. Pour avoir suivi jusqu'à peu les discussions de la commission "Justice" des VERTS, je peux témoigner qu'il n'y a JAMAIS eu la moindre discussion sur le droit de l'environnement, JAMAIS ! Pour un parti écologiste, c'est stupéfiant. Mais c'est la réalité.

Mais tu as "titré" sur JUPPE et tu nous bassines avec les VERTS, me direz vous. 

C'est que la discussion politique va dès maintenant se focaliser sur les prochaines présidentielles. On ne pourra rien comprendre de ce qui va se passer dans les prochains mois sans le relier non pas aux convictions supposées des uns et des autres, mais à la tactique présidentielle. Si BAYROU s'est si vite félicité de la candidature de JUPPE, c'est qu'il sait qu'il lui doit son élection à la Mairie de PAU contre SARKOZY et COPE, mais JUPPE peut de son côté remercier BAYROU d'avoir eu le courage de permettre l'élection de HOLLANDE en barrant la route à SARKOZY, et donc de lui permettre aujourd'hui de tenter de marginaliser l'excité berlusconien devenu simple candidat aux prétoires correctionnels.

Et puis, au point où on en est, pourquoi pas JUPPE président ?

Commenter cet article

René JULIEN 25/08/2014 10:38

"Mais tu as titré sur Juppé et tu nous bassines avec les verts me direz vous"

Pour celles et ceux qui se demandent pourquoi une telle phrase , petit cours de rattrapage:

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140824.OBS7036/ces-ecolos-qui-regardent-vers-le-centre-et-la-droite.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obnetwork

gay robert 24/08/2014 12:26

je vous rappel que m Juppe est un repris de justice( condane) belle image de la france si est president

René JULIEN 24/08/2014 10:50

L'écologie politique sera toujours dans l'impasse , sans chercher des boucs ou chèvres émissaires , tant que la gestion des ressources terrestres est laissée à la pente naturelle et structurelle du système capitaliste , via une définition stupide et idéologique de la propriété.

L'écologie deviendra vraiment politique quand les désespoirs de toutes natures et le "chômage" seront tels que ,ce qu'il est convenu d'appeler le peuple retournera voir sa constitution et fera violence aux puissants.

Car , entre la politique que fait Hollande , celle que fera Juppé , ou celle de Marine , il n'y aura pas place pour donner une chance à l'écologie , sauf comme habillage pudique et vain , belles photos de pub aidant .

Magnier 24/08/2014 09:16

Avec combien de déçus à la clé? La martingale de l'électeur moyen français : Fantasme,éception, Nouveau venu et ça repart....

magnier 24/08/2014 10:14

A décharge pour lui que c'était avant la conversion sur le chemin de Montreal ! :-)

Perrier 24/08/2014 10:08

N'oublions pas que quand il était premier ministre, Juppé a tout fait pour freiner l'application de Natura 2000 .