Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Eradiquer, décidèrent Ségolène et Bernard

Publié le 8 Septembre 2014 par Thierry BILLET

Après avoir longuement discuté avec Bernard ACCOYER comme elle l'a indiqué elle-même et annulé le rendez vous qu'elle devait avoir avec les associations de protection de la nature décommandée la veille au soir pour le lendement, Ségolène ROYAL a décidé la liquidation totale des bouquetins du BARGY... alors que les structures de concertation officielles n'ont pas été réunies. Il y a un enseignement politique à tirer de cela.

Les dirigeants socialistes partagent avec les dirigeants de l'UMP la même vision d'une nature qu'il faut domestiquer et sinon qu'il faut détruire. Ils font semblant d'avoir des désaccords pour justifier des écuries électorales différentes, mais en réalité, ils partagent les mêmes valeurs productivistes. Entre Ségolène ROYAL et Bernard ACCOYER, c'est par exemple la même diabolisation de l'écologie "punitive"... maigre paravent à leur refus d'admettre que nous vivons dans une seule planète "finie" et qu'il faut la ménager pour simplement y survivre. Il n'existe pas de planète "B" et ils font comme si ils ne le savaient pas.

SEGOLENE ROYAL DECIDE L’EXTERMINATION DE TOUS LES BOUQUETINS DU BARGY

 

 

Samedi 6 septembre, en redescendant du Nid d'Aigle vers Saint-Gervais pour l'inauguration symbolique du refuge du Goûter, Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, a déclaré qu'elle voulait "assainir" le massif du Bargy. Voici en substance ce qu'a dit la Ministre :

"Je souhaite protéger la qualité des productions du terroir donc il faut assainir le massif et nous prendrons les mesures qui s’imposent et que dans un second temps, la réintroduction du bouquetin se fasse sur un territoire assaini."

Elle a en outre indiqué que les opérations débuteraient à compter du 1er octobre prochain. Lire la suite

Commenter cet article

Anonyme 14/09/2014 04:22

Moi aussi j'habite Marnaz et moi aussi je les aime ces bouquetins, j'avais l'habitude d'aller au milieu de ces hardes, me poser et les observer pendant des heures. Je comprend encore moins comment on peut les abattre, eux, si paisibles!
Mais en cherchant un peu, la décision de la ministre est logique, pas de réintroduction d’ours dans les zones de pastoralisme, tirs d'effarouchement de vautours (???), battue au loup, merci Mme Royal, grace à votre incompétence à assumer vos fonctions, on recule de trente ans!
C'est pas le reblochon qu'il faut boycotter!

MARCELLY 22/11/2014 17:33

L'abattage des bouquetins du Bargy est donc abandonné. Adieu donc (mais pour combien de temps puisque la Fdsea fait, d'ors et déjà connaître son mécontentement?) la réthorique absurde des Leclerc, Royal et Accoyer réunis et vivent les bouquetins du Bargy! Bravo à tous ceux et celles qui ont su se mobiliser, quel qu'en soit le niveau, pour qu'un tel massacre ne soit pas réalisé. Félicitation à M. Selvio et à son blog (Le bruit du vent) qui a tellement écrit sur le sujet et a, indéniablement, fait pencher la balance du bon côté. Il est par contre beaucoup plus regrettable que ce site soit censuré par son rédacteur ..... il est ainsi aisé de ne présenter que la bonne face des choses comme la première police politique venue. J'ai tenté de commenter un certain nombre de prises de position et en particulier un réquisitoire en règle contre la chasse, mes commentaires ne passent pas..... Pouce en l'air donc pour les bouquetins et pouce en bas pour ce déni de débat contradfictoire !!!!
MARCELLY

Alain ARNAUD 12/10/2014 11:47

Dans la série des idées idiotes je propose que l'on stérilise tous les politiques et autres hauts fonctionnaires qui prennent des initiatives portant préjudice à la communauté humaine...

Marcelly 09/10/2014 08:59

Dans le Bordelais et malgré une recrudescence importante de cancers dont le corps médical s'accorde à voir un lien net avec les épandages de pesticides, la Fdsea locale règne en maîtresse sous l'égide bienveillante des pouvoirs publics.. La pulvérisation de produits "Monsanto" les jours de grand vent persiste donc parfois à quelques dizaines de mètres des enfants en récréation ! Comme pour le bouquetin et avec des conséquences envore plus inavouables, lorsque les intérêts agricoles et financiers priment (les Châteaux Bordelais ont un autre poids que les Reblochoneux des Aravis) l'homme, ses enfants et ses animaux ne pèsent pas grand-chose.... Quelle connerie !

Alain ARNAUD 09/10/2014 08:58

09/10 : Le préfet persiste dans son aveuglement. Malgré les avis défavorables et le report de toute décision au mois de novembre, le "représentant du peuple" s'enfonce tel un enfant obstiné dans sa décision unilatérale. C'est l'exemple même de ce que l'administration peut mettre en oeuvre contre toute logique - et pour la simple satisfaction de ne pas avoir à se désavouer - lorsqu'un serviteur s'entiche d'une cause injuste. Sur France 3 et sans contradicteurs (ce qui est pratique) Mr le Préfet joue au dur en affirmant sa volonté d'en découdre tel un Tartarin de la république. Je ne suis pas fier d'être Haut-Savoyard en ces heures...

Alain ARNAUD 22/09/2014 10:32

J'apprends, par une source officieuse, que le début des tirs d'éradication devrait avoir lieu demain (23/09) .... Alors qu'il semble que la 1ère date envisagée était fixée au 1er octobre (ce qui laissait à penser à certaines assoc que des possibilités de "négocier" existaient toujours) la préfecture anticipe encore comme s'il y avait une véritable urgence. On est à la limite (si cette info est bonne mais je n'ai pas de raison de douter de mon "informateur") de l'action masquée comme si l'administration, jusqu'à son plus haut niveau, craignait que des arguments forts et valables (et l'on sait qu'il y en a) puissent encore remettre en cause cette scandaleuse décision.... Bravo encore à tous ceux qui ont fait en sorte que ce massacre ait lieu, j'espère qu'en vous rasant ou en vous maquillant vos consciences vous travailleront, mais j'ai un gros doute! Alain ARNAUD

Tye 09/09/2014 09:48

C'est scandaleux, du reblochon j'en bouffe plus, " ils votent tous à droite ces cons " et Acoyer est une merde sans nom. Je suis Haut Savoyard et je ne suis absolument pas représentatif de la connerie de ce département.

b perrier 09/09/2014 15:41

ça doit être ça !

Alain ARNAUD 09/09/2014 12:23

Copie ci-après du mail que je viens d'adresse à B. Accoyer à: bernard.accoyer@wanadoo.fr

"Bonjour Mr Accoyer.

Je suis Ht Savoyard, j'habite Marnaz (connexion Bargy) et je suis chasseur de montagne de longue date.

Je tenais à venir vous dire que votre influence sur la décision que vient de prendre la ministre en charge de l'écologie est une honte pour la Hte Savoie, pour ceux qui fréquentent et arpentent la montagne à longueur d'année (et la connaisse) et pour "l'Alpe" dans son ensemble. Il s'agit d'une décision administrative inique qui ne sert, par la politique de la terre brûlée, que les intérêts de lobbies bien connus sans prise en compte du secteur associatif et citoyen. La démocratie a belle allure !

Votre nom, loin d'être reconnu à la postérité pour votre charge à l'assemblée nationale sera désormais synonyme d'éradication. Beau résultat .....

Je ne vous salue pas.
Alain ARNAUD"

Anonyme 09/09/2014 11:26

Comme 2 X C.. ?

B Perrier 09/09/2014 10:01

Accoyer avec deux C..

B Perrier 09/09/2014 06:53

En contrepartie Vals protège les algues vertes !

anonyme 09/09/2014 01:44

comment faire table rase de la concertation avec la société civile et associative;;;

Alain ARNAUD 08/09/2014 21:57

Bonsoir. Hé oui ! c'est la solution (finale) du pire ou, à tout le moins, celle qui permet, démagogiquement, de flatter les foules, de préserver ce qui fait (apparement) le fric et de lisser le poil des électeurs sans lesquels les décideurs ne sont rien (les bouquetins ne votent pas...) mais les producteurs de reblochon, oui ! Comme vous le savez peut-être, Thierry, je suis chasseur ... Pourtant, je tente de me comporter en chasseur cueilleur, gestionnaire et observateur de la grande faune et pas qu'en période de chasse. Ce postulat devrait-il me conduite "naturellement" à une solidarité automatique en la faveur de cette décision ? NON !! Bien sûr que non ! La réflexion qui conduit à la politique de la terre brûlée par absence de POLITIQUE (au sens littéral du terme) ne me convient pas. Des alternatives existent, tout le monde le sait, mais les lobbies ont le bras longs, surtout dans les Aravis, j'en parle en connaissance de cause ..... et cette décision inique, prise à l'emporte-pièce par une énième ministre sur laquelle il serait facile de glauser, ne me convient pas !! D'autant plus que j'avais pris l'habitude, hors saison de chasse et puisque l'espèce "était" protégée, d'aller photographiquement mitrailler mes voisins du Bargy; comme vous le savez, j'habite Marnaz et je peux les voir (je ne les verrai bientôt plus) depuis chez moi .... Regrets donc devant pouce baissé de la part de quelqu'une qui (bien que "conseillée") ne connait rien aux ongulés et tente de ré-exister politiquement. Alain