Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Toute honte bue...

Publié le 28 Décembre 2014 par Thierry BILLET

On n'a quasiment pas parlé en FRANCE  de l'accord survenu entre les USA et la FRANCE pour indemniser les victimes américaines des convois de la mort organisés par la SNCF pendant la seconde guerre mondiale. Alors que le combat pour faire reconnaître la responsabilité spécifique de cadres de  la SNCF qui avaient devancé, aggravé les demandes des nazis dans la déportation des juifs, avait donné lieu aux démentis les plus formels et à une bataille de procédure habituelle en FRANCE à ces procès en responsabilité historique après des années de négationnisme, la FRANCE reconnaît la contribution de la SNCF au martyr des juifs et indemnise les juifs américains concernés.

En catimini, pour avoir la paix commerciale avec les Etats Unis, la FRANCE cède sans que cela ne serve à faire admettre la vérité historique à nos concitoyens, bercés et bernés par une histoire officielle qui a créé de toutes pièces la fiction que VICHY fut une parenthèse historique qui n'engageait pas la République. Grave erreur qui veut convaincre que la FRANCE de VICHY fut une épisode à oublier hors de toute perspective historique, alors qu'elle était la mise en oeuvre concrète de l'idéal d'une partie de la droite française qui renaît depuis trente ans avec le F-HAINE.

Parce qu'ils refusent de reconnaître l'histoire de la collaboration, de la torture de masse en ALGERIE, de la participation plus ou moins tacite au génocide au RWANDA, nos élites cultivent le mythe d'un pays irréprochable parce que frappé d'amnésie. Ce maquillage de la réalité a pour conséquence de continuer de rendre possibles en FRANCE les mêmes errements, les mêmes manipulations historiques, le même déni des responsabilités collectives et individuelles.

Alain LIPIETZ, dont le père fut à l'origine du procès contre la SNCF, le rappelle fort opportunément sur son blog.

 

Commenter cet article

René JULIEN 29/12/2014 18:16

Entre ignominie du prix de la vie et ignominie du prix de la vie , je ne sais que dire .

Envie de demander pardon dans les deux cas .

Et rappeler que à la SNCF il y a eu des cadres fascistes grégaires et aussi des cheminots héros résistants .

Et rappeler que les turpitudes passées et présentes n'immunisent pas des turpitudes à venir , dont la principale motivation reste selon moi le dieu argent et l'immortalité chère à tous les conservatismes .

plombier paris 28/12/2014 22:56

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement