Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Le lac pur nous l'avons, l'air pur nous l'aurons !

Publié le 30 Janvier 2015 par Thierry BILLET

Réunion importante sur la qualité de l'air mardi soir dernier. Difficile de s'y retrouver pour un profane dans les chiffres annoncés sur les décès que l'on pourrait éviter si la qualité de l'air était conforme à la "cible" proposée par l'Organisation mondiale de la santé, "cible" qui est largement en deçà des limites qu'impose la réglementation, au regard de laquelle nous sommes très majoritairement conformes. C'est donc une alerte supplémentaire que nous communiquent les pouvoirs publics avec toutes les incertitudes liées à de telles modélisations; d'autant qu'en 2014 la qualité de l'air a été particulièrement bonne à cause de la météorologie favorable.

Reste que nous devons progresser et que des moyens sont mis en oeuvre à ce propos sans délai. Sans développer sur une campagne nécessaire de sensibilisation au covoiturage (non à l'autosolisme pour venir travailler à ANNECY !), la principale annonce de la réunion aura été le lancement d'un comité d'orientation pour la qualité de l'air, dans le cadre d'un plan local de la qualité de l'air, animé par une ONG indépendante, la CIPRA internationale, de manière à disposer des meilleures bonnes pratiques dans l'ensemble de l'arc alpin, instance de concertation présidée par un représentant de la société civile et chargée de mener une conférence de consensus permettant d'aboutir à des solutions efficaces dont la mise en oeuvre soit partagée par tous.
Au travail maintenant !.

Commenter cet article

Jean Claude POLETTI 09/04/2015 16:04

Message déposé le 02/02/2015 à 11:43

Bonjour à tous,

Je reviens sur l’article de Thierry BILLET « Le lac pur nous l'avons, l'air pur nous l'aurons ! » publié vendredi dernier.

Hormis cet article et le Dauphiné Libéré -en couverture et sur toute la page 9-, tous deux en date du 30 janvier, je n’ai pas vu beaucoup de commentaires (ou j’ai raté) suite à la très intéressante conférence publique sur la qualité de l’air organisée par la C2A mardi soir 27 janvier à Cap Périaz.

Pourtant, la matière était dense et les chiffres clés officiels impressionnants !
La pollution à Annecy engendre chaque année, sur les seules 10 communes de l’agglomération, un total de 70 à 77 décès prématurés (total des impacts à court et à long terme), une espérance de vie diminuée de 11 mois (presque une année !) pour les populations âgées de 30 ans et un coût pour la collectivité de 115 millions d’Euros.
Enorme !

Ces chiffres proviennent d’organismes officiels, l'ARS (Agence Régionale de Santé Rhône-Alpes) et l’InVS (Institut national de Veille Sanitaire) et portaient sur les trois années 2009 à 2011 et sur 10 communes (10 des 13 communes de la communauté de l'agglomération d'Annecy, soit135 000 habitants et 97 % de la population de l'agglomération, territoire de 100 km²).

On peut comparer ces 77 décès prématurés aux chiffres de l’insécurité routière. En 2014, 3 388 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, soit environ 7 morts pour notre agglomération (calcul sommaire au prorata de la population) et donc un facteur multiplicatif de 10 !

Cette étude illustre aussi que le gain sanitaire associé à une diminution de l’exposition chronique est plus important que le gain sanitaire associé à une diminution de l’exposition à court terme. Ainsi, il importe plus d’agir au quotidien sur la pollution de fond, notamment particulaire, qu’uniquement lors des épisodes de pics de pollution.
Ces résultats confirment l’intérêt de la mise en œuvre d’actions pour réduire l’exposition de la population à la pollution atmosphérique notamment à l’échelon local.

Références et liens :
http://www.invs.sante.fr/fr/Espace-presse/Communiques-de-presse/2015/Qualite-de-l-air-sante.-Evaluation-de-l-impact-sanitaire-de-la-pollution-atmospherique-dans-l-agglomeration-d-Annecy-Haute-Savoie

http://www.invs.sante.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Environnement-et-sante/2015/Evaluation-de-l-impact-sanitaire-de-la-pollution-atmospherique-urbaine-dans-l-agglomeration-d-Annecy-2009-2011

Le Bilan 2014 de la qualité de l’air à Annecy présenté par Didier CHAPUIS, Directeur territorial de la très sérieuse agence Air Rhône-Alpes sera mis en ligne sur le site de la C2A prochainement…
Mais d'ores et déjà, les diapositives projetées lors de la conférence apportaient, pour 2014, les commentaires suivants :

 Nombre de jours avec une qualité de l’air médiocre ou mauvaise : 44
 Nombre de jours avec une qualité de l’air mauvaise : 8
 En 2014, Annecy se situe globalement au même niveau que des agglomérations telles que Chambéry, Grenoble ou Lyon.

 Les niveaux de fonds en PM 10 (particules = transports + résidentiels + industrie) entre Annecy et Grenoble sont comparables mais les concentrations en proximité automobile sont plus faibles à Annecy ;
 Les niveaux de fond en NO2 (Dioxyde d’Azote, traceur de pollution automobile = transports) à Annecy sont supérieurs à ceux de Grenoble ;
 Les niveaux moyens de fond en ozone sont équivalents sur les deux agglomérations.

Des données fortes, impressionnantes et préoccupantes, qui militent entre autres, dans le domaine des transports de voyageurs, pour une réflexion profonde et une étude urgente de solutions de transports collectifs réellement efficaces (tant pour la clientèle qu’en terme d’investissements et coûts de fonctionnement), attractifs (permettant ce fameux doublement de 7-8% actuellement à 15% en 2030 du « transfert modal » -passage d’un mode de transport à un autre- préconisé dans le plan « Agglomération Annecy 2030 ») et électriques sur l’ensemble du bassin de vie d’Annecy : id. la C2A, le Nord de l’agglomération et la rive Ouest du lac.

Dans le contexte des réflexions de l’ONG indépendante, CIPRA internationale, on parle beaucoup de villes comme Innsbruck ou Bolzano. Ces villes sont équipées de réseau de transports collectifs guidés et performants : de type tramways ou transports par câble.
Innsbruck, en Autriche, possède 3/4 lignes de tramways et un réseau d’autobus, la ville regroupe environ 120 000 habitants tandis que son agglomération abrite 165 000 personnes. Bolzano, ville italienne ; possède un « téléphérique urbain » remarquable ; c’est une cité d'environ 104 000 habitants et 140 000 sur l’ensemble de l’aire métropolitaine.
Mais on trouve aussi sur l’arc alpin, en Suisse, Italie ou Autriche, de nombreuses autres agglomérations d’une taille similaire à Annecy et équipés de transports collectifs attractifs et électriques.
« De manière à disposer des meilleures bonnes pratiques dans l'ensemble de l'arc alpin ... et d'aboutir à des solutions efficaces dont la mise en œuvre soit partagée par tous », on nous recommande de nous mettre au travail maintenant. ».

Alors, allons-y ! Maintenant.

Cordiales salutations et réflexions,

Jean Claude POLETTI
Ingénieur-Urbaniste, spécialiste des transports de voyageurs

René JULIEN 30/01/2015 17:35

Un comité "d'orientation " ?

Pour le suivi de l 'efficacité des mesures ,j'ai un système non breveté : placer une lingette devant la bouche d'aspiration de votre VMC ( à condition que celle ci soit assez puissante ) et mesurer le temps qu'il faut pour la voir noircir à faire peur .

Actuellement trois semaines pour un appartement occupé par deux retraités à peu près propres sur eux , sans cuisine extravagante .

On comprend mieux la multiplication des cabinets de pneumologues depuis trois ans . Ils peuvent d'ailleurs fournir des indications qualitatives et quantitatives " venues du terrain ".

Pour la pureté du lac , faut pas l'affirmer trop vite , car l'évolution n'est pas au mieux ,ni même au stable .