Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Cadastre solaire et cadastre vert

Publié le 2 Octobre 2015 par Thierry BILLET

La Ville a lancé un appel d'offres en vue de réaliser un "cadastre solaire" d'une part et un "cadastre vert" d'autre part. Il s'agit de disposer sur le modèle de la thermographie aérienne qui avait permis de sensibiliser les annéciens sur les pertes d'énergie de leurs maisons en montant visuellement par une échelle de couleur la qualité de leur isolation thermique, de décliner une photographie territoriale des toitures susceptibles d'accueillir des panneaux solaires dans des conditions de production et donc de rentabilité optimales, à partir du cadastre en trois dimensions de la Ville.

Ce sera donc une aide à la décision utile à tous les propriétaires lorsqu'ils devront refaire leur toiture ou l'aménager de pouvoir se poser la question de l'équiper de capteurs solaires et de calculer les temps de retour sur investissement selon la durée d'amortissement des panneaux qui sont aujourd'hui construits pour produire au moins 40 ans.

En parallèle, la Ville a demandé aux bureaux d'étude des propositions concernant la réalisation d'un cadastre vert permettant de déterminer les toitures plates cette fois qui pourraient accueillir de la végétalisation. L'idée, là encore, en concordance avec le plan climat de la Ville, est de réduire les ilots de chaleur urbains et donc d'inciter les copropriétaires à végétaliser leur toiture pour faire baisser la température de leur immeuble l'été et au contraire de le protéger l'hiver. Le gain peut atteindre 2 à 3° l'été, ce qui est considérable quand on imagine les conséquences d'un réchauffement moyen de la planète.

Dans les deux cas, la Ville est aux avant-postes des démarches d'adaptation au changement climatique. Les résultats seront bien entendu mis à disposition des annéciens par le biais d'un géoportail accessible directement par internet d'ici le printemps 2016.

Commenter cet article

René JULIEN 02/10/2015 09:01

Si l'on peut comprendre cet investissement de la puissance publique dans le cadre d'une politique d'incitation , on peut se demander , au regard de l'argent des contribuables ainsi dépensé, s'il est normal de mettre l'information au seul service des propriétaires ( les associations de locataires pourraient avoir profit à connaître ces informations ) , et surtout si la ville ne fait pas le job des industriels qui seraient plus indiqués pour "labourer" leur marché potentiel .