Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

IVG, réaffirmer le droit des femmes à dispose de leur corps

Publié le 7 Octobre 2015 par Thierry BILLET

Pour les gens de ma génération, le vote de la loi VEIL en 1975 après une longue bataille pour obtenir la reconnaissance du droit à l'avortement a été un moment exceptionnel.

Il faut rappeler l'action positive de Marisol TOURAINE et du gouvernement en ce domaine : le remboursement à 100% des actes d’IVG par l'assurance maladie ; la revalorisation du forfait pour soutenir cette activité dans les établissements de santé ;le lancement du site ivg.gouv.fr pour garantir une information neutre et objectif sur Internet ; la suppression de la condition de détresse pour pouvoir avorter ; l'extension du délit d'entrave à l'information sur l'IVG.

A l’occasion de la journée mondiale pour le droit à l’avortement, Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a annoncé la création d'un numéro national d'information sur l'IVG et le lancement d'une campagne de communication sur le droit des femmes à disposer de leur corps.
Alors qu'un tiers des femmes se sent insuffisamment informé sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), Marisol TOURAINE a annoncé la création d' un numéro national anonyme et gratuit, le 0800 08 11 112, qui permet dès aujourd'hui de répondre à toutes les demandes d'information, de conseil, de soutien et d'orientation en matière d'IVG, mais aussi de sexualité et de contraception. Ce numéro, confié au Mouvement français du planning familial, garantit des informations neutres et objectives sur les droits sexuels et reproductifs des femmes.
Marisol TOURAINE souhaite aller encore plus loin pour faciliter l'accès à l'IVG. C'est pourquoi elle défend de nouvelles mesures dans le cadre du projet de loi de modernisation de notre système de santé, actuellement en cours d'examen au Sénat. Ainsi, pour améliorer l'offre dans tous les territoires, ce projet de loi permet aux sages-femmes de pratiquer des IVG médicamenteuses et aux centres de santé de pratiquer des IVG instrumentales. Pour améliorer le parcours des femmes, il prévoit la suppression du délai de réflexion de 7 jours entre les deux consultations médicales prévues par la loi.
"Comme 9 Français sur 10, je considère que le droit à l'avortement est un droit fondamental des femmes. Avec ce numéro national et cette campagne de communication, j’ai voulu dire aux femmes qu’elles peuvent décider librement de ce qu’elles font de leur corps. Il est important de le réaffirmer".

Commenter cet article