Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Piole - Wauquiez, d'accord sur une fausse bonne idée !

Publié le 9 Janvier 2016 par Thierry BILLET

Après GRENOBLE avec l'alliance des Verts et du Front de Gauche, voilà WAUQUIEZ qui fait sa publicité sur la réduction des indemnités des élus. Quelle fausse bonne idée populiste !

En acceptant de céder à la pression du "tous pourris" et des "élus qui s'en mettent plein les poches", on ne fait que renforcer ce discours débile en diminuant les indemnités des élus locaux, alors que 99% des élus locaux sont d'une honnêteté irréprochable. Au contraire, comme en SUISSE, les élus doivent être correctement indemnisés du temps qu'ils passent pour la collectivité dans leur mandat local : cette fonction ne doit pas être réservée aux retraités qui ont du temps ou aux professions libérales qui peuvent organiser leur temps de travail. Elle doit permettre de vivre décemment dès que l'on passe un mi temps à son mandat.

Par contre, les élus ne doivent pas cumuler leurs mandats pour que cela devienne leur seule activité professionnelle. C'est là que le bât blesse ! Voir quatre ou cinq parlementaires devenir vice-présidents de la Région alors qu'ils devraient démissionner en 2017 selon la nouvelle loi sur le cumul des mandats signifie clairement que l'UMP entend remettre en cause la loi sur le cumul et l'autoriser à nouveau si ils gagnent les législatives. Sinon pourquoi prendre cette responsabilité complémentaire pour la seule année 2016 puisque le cumul parlementaire/membre d'un exécutif régional est interdit au 1er janvier 2017 ?  Xavier BERTRAND vient hier de dénoncer ce projet caché qui est l'évidence même pour MM. WAUQUIEZ, SADDIER  et consorts. Ils n'en ont donc jamais assez ?

La réduction des indemnités des conseillers régionaux et anecdotiquement la suppression de leurs téléphones portables est l'arbre qui cache la forêt de la poursuite éhontée du cumul des mandats pour les députés UMP rhonalpins et auvergnat. Il faut reconnaître que ce n'est pas du tout le cas à GRENOBLE où les conseillers municipaux ne cumulent pas. Et en plus, comme les conseillers régionaux auvergnats voient leurs indemnités fortement augmenter du fait de la taille de la nouvelle région Auvergne Rhône Alpes, il y aura une hausse du coût des indemnités des conseillers régionaux, malgré la baisse de 10% !