Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

329 millions de dettes suisses en 2014

Publié le 22 Mai 2016 par Thierry BILLET

L'excellent numéro d' ALTERNATIVES ECONOMIQUES de mai 2016 raconte comment la Confédération helvétique doit 329 millions d'euros à la FRANCE  pour l'année 2014. 360 millions en 2012 et 327 millions en 2013... suite à l'adhésion de la SUISSE au règlement communautaire de 1999 qui édicte qui prévoit que les chômeurs sont indemnisés dans leur pays d'origine. Après une période transitoire de 7 ans, depuis 2009, la France indemnise les chômeurs français licenciés par des entreprises suisses. Depuis avril 2012, le réglement communautaire prévoit que l'Etat d'emploi doit rembourser les 3 premiers mois d'indemnisation payés par l'Etat de résidence. Et des conventions bilatérales peuvent améliorer le dispositif à la demande de l'Etat de résidence.

Le problème c'est que la FRANCE n'a rien tenté pour essayer de faire payer plus les Suisses qui ont licencié. Alors que les SUISSES ont voté en février 2014 majoritairement en faveur de la fin de l'immigration de masse, ce qui impacte et va impacter de plus en plus l'embauche de français en SUISSE.  ALTERNATIVES ECONOMIQUES affirme que sur 154 000 frontaliers franco-suisses 30 000 seraient demandeurs d'emploi, soit 19%. Alors que le salaire médian suisse est 2,3 fois plus élevé que son équivalent français, ce qui allonge mathématiquement la durée de prise en charge au titre du chômage si le frontalier ne retrouve pas d'emploi en SUISSE.

Le Ministère français du Travail est muet, malgré les rappels du Groupement trensfrontalier européen dont le président Jean-François BESSON affirme qu'ils alertent régulièrement l'UNEDIC et les partenaires sociaux. Les SUISSES doivent se bidonner de tant de laxisme de la part de l'état français.

 

Commenter cet article