Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Chape de plomb

Publié le 10 Février 2017 par Thierry BILLET

L'actualité politique est dominée par le sentiment qu'une chape de plomb s'est installée sur le pays, manipulée par une nomenklatura de politiciens blanchis sous le harnais.

L'histoire FILLON en est une expression caricaturale et dramatique. Nulle part ailleurs en EUROPE, il ne serait resté candidat. Sa démission aurait pris quelques heures à quelques jours. Ici, il continue de mentir, droit dans ses bottes de rigueur masochiste qu'il utilise pour asséner des vérités vides de sens, hors du réel.

La "FRANCE en faillite" qu'il dénonçait comme Premier Ministre lui payait grassement sa femme à s'occuper du domaine familial; et ses enfants à étudier confortablement. Personne ne croit plus à ses dénégations, mais la nomenklatura soutient cela, n'ayant plus que cet espoir de retrouver le pouvoir. Dès lors, elle ferme les yeux espérant que la chape de plomb tiendra jusqu'à la présidentielle.

Il ne faut pas aller chercher plus loin le succès de MACRON, jeune, dynamique, qui ne promet rien donc ne décevra personne, qui n'a pas de programme donc ne prête le flanc à aucune critique. Voilà le candidat que la jeune droite et le patronat moderniste poussent en avant pour faire sauter la chape de plomb, la même qui dans la Silicon Valley défie TRUMP.

TRUMP - FILLON, il n'y a pas que dans la sympathie à POUTINE que le rapprochement se fait; il existe clairement dans le même mépris de la réalité, la même volonté de raconter une histoire inventée à partir de faits inexistants ou tronqués et de déconsidérer ce qui existe au profit d'une version réécrite conforme à l'idéologie de ses soutiens inconditionnels. Car ces soutiens existent dans une forme d'aliénation collective qui les rend inaccessibles aux arguments objectifs ou à la réflexion critique. Sous la domination culturelle et idéologique de la nomenklatura, le "sens commun" les a conditionnés à n'envisager le monde que comme une menace et l'avenir comme une régression. Ce plomb ne se changera pas en or, au pire il grossira les semelles du F HAINE.

Commenter cet article

charpentier 10/02/2017 21:28

Belle diatribe .... mais d'où vous êtes avez-vous le sentiment de ne pas faire partie de la "nomenklatura "?

MARTIN 10/02/2017 09:51

"Qu'importe si je mens... puisque je me confesse !"