Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Qualité de l'air au conseil départemental

Publié le 21 Février 2017 par Thierry BILLET

Plus de trois heures de réunion ce lundi après-midi entre toutes les parties prenantes de la qualité de l'air avec une participation studieuse de presque tous les conseillers départementaux à l'initiative de Christian MONTEIL, président du conseil départemental. Cette durée inhabituelle et la forte participation des élus départementaux et régionaux, mais aussi des communautés d'agglomération illustre que la question de la qualité de l'air est clairement aujourd'hui dans les préoccupations des élus.

Ce premier point est positif et doit maintenant déboucher sur des actions concrètes qui concernent tous les secteurs d'émission des polluants qu'il s'agisse du diesel, des feux de bois, des émissions industrielles, etc. De ce point de vue, l'initiative des établissements PERROTTON qui ont monté un dossier novateur "AIR INDUSTRIE" est à saluer.

Le département va abonder ses aides au fonds air bois, et la Région devrait suivre; ce qui est positif. Même si la question principale soulevée par de nombreux participants est encore de savoir comment convaincre nos concitoyens que la pollution aux poussières fines est effectivement due en pollution hivernale, de manière prépondérante à ce mode de chauffage.

Si les atteintes à la santé publique ne sont plus discutées, les approximations de langage sur les morts supplémentaires ou les espérances de vie réduites n'aident pas à discerner, polluant par polluant, les voies de pénétration dans l'organisme et les mesures les plus efficaces tout au long de l'année.

N'en reste pas moins que se dégagent deux priorités : la décarbonation de la mobilité et l'arrêt des brulages tout au long de l'année. Ce seront les deux axes du prochain plan local de la qualité de l'air de l'agglomération du GRAND ANNECY.

Commenter cet article

jean.bruguier 22/02/2017 10:32

Quand les élus auront-ils le courage d'imposer des filtres à particules pour le chauffage bois des particuliers et de sanctionner les brûlages sauvages dans les champs et les jardins ?
Quand les élus auront-ils le courage de limiter la croissance démographique dans le département, source de toujours plus de trafic, de bétonnage et de pollution?
Quand les élus auront-ils le courage d'utiliser sévèrement les vignettes crit'air pour bloquer la circulation des véhicules diesels?
Combien de vies abîmées leur faut-il ? combien de morts ? Il est vrai que ces mesures demandent à la fois du courage et un réel travail de pédagogie .... Faudra-t-il en arriver à envisager des poursuites judiciaires à leur encontre pour mise en danger de la vie d'autrui ?

MARTIN 21/02/2017 19:45

Soucieux de la qualité de l'air, de plus en plus de Savoyards choisissent le vélo et/ou le VAE comme mode de déplacement aussi bien en ville qu'à la campagne. Une grande majorité de conducteurs d'engins motorisés ne respecte pas du tout les cyclistes qui se retrouvent en danger quotidiennement. Je pense qu'une des priorités du conseil départemental devrait être leur sécurisation en sensibilisant les conducteurs d'engins motorisés à la vulnérabilité des cyclistes, en entretenant les voies cyclables existantes et en aménageant de nouvelles. Il y aurait des aménagements facilement réalisables et à moindre coût ; par exemple : dans les zones péri-urbaines et campagnardes où il y a des trottoirs peu utilisés ces trottoirs pourraient être partagés entre les piétons et les cyclistes, ils suffiraient qu'ils soient franchissables facilement par les vélos. Je connais beaucoup de cyclistes qui n'osent plus prendre leur vélo pour se déplacer car ils ne sentent pas du tout en sécurité. C. MARTIN