Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Qualité de l'air, de la nécessité d'une démarche globale

Publié le 26 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Sur la qualité de l'air, nous avons initié avec CHAMONIX et CHAMBERY dans le cadre de l'association des villes des alpes de l'année, une démarche territoriale de coordination entre nos collectivités locales pour échanger sur les bonnes pratiques des uns et des autres et pour interpeller l'Etat sur les difficultés ou les incohérences rencontrées. 

La dernière réunion nous a permis de faire le point sur les actions menées d'ores et déjà et dont nous pouvons nous inspirer. 

Par exemple, CHAMBERY a acquis une bonne expérience en matière de mise à disposition de broyeurs aux habitants en vue d'offrir une alternative au brûlage des déchets verts. Mais aussi plus récemment, avec l'achat d'un gros broyeur agricole d'un coût élevé de l'ordre de 160.000 euros qui est exploité par une CUMA (coopérative d'utilisation de matériel agricole) qui va ensuite assurer la prestation de broyage pour le compte d'agriculteurs qui veulent maintenir des paysages ouverts sans recourir à l'écobuage.

Cette dernière rencontre nous a aussi permis d'aborder les difficultés rencontrées dans la mise en place du Fonds Air Bois avec l'ADEME pour lequel nous attendons encore l'accord définitif de prise en charge.

CHAMONIX est engagé dans la révision du plan de protection de l'atmosphère de la vallée de l'ARVE avec une volonté affirmée d'une évaluation prospective des gains attendus par les actions envisagées. Les modèles développés par l'ATMO Auvergne Rhône Alpes permettent de mieux appréhender l'efficacité de telle ou telle action.

De tout cela je reparlerai lors de la réunion de vendredi avec Nicolas HULOT à CHAMONIX car nous sommes encore dans une situation où les incohérences découragent les habitants convaincus de la nécessité d'améliorer la qualité de l'air, mais aussi renforcent le "polluto scepticisme" d'une large part de nos concitoyens qui utilisent ces incohérences pour ne pas changer leur comportement. Au premier rang de ces incohérences, nous avons relevé les différences de vitesse sur l'autoroute entre CHAMONIX et CHAMBERY qui n'ont aucun caractère pédagogique et persuadent les automobilistes que ces différences n'ont pour objectif que de relever des infractions. Nos trois collectivités ont ainsi écrit aux préfets de SAVOIE et de HAUTE SAVOIE pour une réunion commune de manière à harmoniser cela.

 

Commenter cet article