Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Affluence à la réunion du Grenelle des transports

Publié le 27 Novembre 2017 par Thierry BILLET

Remarquable succès de la réunion d'information du Grenelle des transports à FAVERGES mercredi dernier : 150 personnes présentes au moins pour écouter les analyses et les propositions des associations et d'un élu grenoblois. Dans la situation désastreuse que nous connaissons de manque de confiance dans la parole politique, les associations conservent une crédibilité certaine qui est attestée par cette participation importante. Il faut s'en féliciter car la société civile a besoin de lieux de débats et de propositions qui permettent de synthétiser les aspirations des uns et des autres.

Pour être franc, le contenu de la réunion m'a moins enthousiasmé.

J'ai regretté les approximations sur la réalité de la qualité de l'air dans l'agglomération et l'oubli systématique de l'amélioration constante et significative de la qualité de l'air partout en FRANCE depuis 15 ans.

Tout comme la présentation de la solution du tram d'ANNECY à FAVERGES à côté de la piste cyclable ne m'a pas convaincu. Loin des habitations, posant des problèmes de sécurité évidents et interdisant la poursuite de l'aménagement d'un cheminement piéton à côté du cheminement cycliste déjà surchargé aujourd'hui, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une solution crédible. Le projet de "fil" proposé par une association a été démonté d'un mot en le renvoyant à la seule situation de la nécessité de franchissement d'un obstacle, mais nullement à une progression en ligne.

Reste que l'enjeu de la concertation publique en cours, préalable à l'enquête publique, a été parfaitement décrit et les associations y participent activement; ce qui est essentiel. Et que nous savons tous que l'on ne pourra régler le problème de la circulation par des extensions continues de capacité. Il faut innover et trouver des solutions qui, grâce notamment au numérique, permettent d'utiliser au mieux la voirie existante et de développer le covoiturage. Attendre que le tunnel sous le SEMNOZ améliore la situation ou craindre qu'il ne l'aggrave sont les deux facettes d'une même impasse temporelle. Il nous faut imaginer des solutions plus rapides, agiles, permettant aux habitants de la rive Ouest de covoiturer aisément et améliorer l'offre de transports collectifs à l'occasion du transfert de la compétence "bus" à la Région, grande absente de cette réunion publique.