Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Stratégie agricole du GRAND ANNECY

Publié le 20 Novembre 2017 par Thierry BILLET

Nouveauté de ce mandat liée à l'extension de l'agglomération à des territoires agricoles dans l'Albanais ou en Fillières, mais aussi autour du lac, le GRAND ANNECY a engagé ce vendredi en collaboration avec la Chambre d'agriculture la réflexion sur sa stratégie agricole.

A noter le 30 novembre une soirée ouverte à tous sur le maraichage à la Chambre d'agriculture à 18 heures.

Quatre demies journées entières avec un groupe d'une quarantaine de personnes, élus, associatifs et agriculteurs pour réfléchir ensemble aux enjeux de l'agriculture dans l'agglomération vus du point de vue des agriculteurs et du point de vue des urbains et des associations. Et déjà pour moi une "découverte" avec les problèmes rencontrés par les agriculteurs avec les néo-ruraux venus habiter à la campagne par choix ou par économie et qui ne supportent pas l'activité agricole. On a tous lu quelque part les conflits de voisinage ridicules portés devant les tribunaux; mais il semble que cela soit général et récurrent au point d'insécuriser les agriculteurs dans l'exercice de leur métier.

Au-delà de ce constat, le premier tour d'horizon montre une attente certaine autour de l'agriculture nourricière, des circuits courts, de l'adaptation au changement climatique, du côté des non agriculteurs et sans que cela ne soit contradictoire, une demande de sécurisation des terres agricoles, de respect et de rémunération juste de leur travail du côté des agriculteurs. L'herbe et le lait sont les deux mamelles de l'agriculture du GRAND ANNECY avec une valorisation du lait en fromage labellisé qui permet un prix du lait bien supérieur au prix national d'achat et de surcroît une stabilité plus grande et une orientation à la hausse.

Le travail va se poursuivre au cours des trois prochains ateliers pour écrire les scenarii d'évolution de l'agriculture tenant compte de la complexité de la situation agricole globale, des spécificités locales, et des besoins et des attentes des habitants de notre territoire.