Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Qualité de l'air, information difficile

Publié le 4 Décembre 2017 par Thierry BILLET

Le MONDE du 18 novembre sous le titre "le smog d'ouest en est" rappelle la "migration" de la pollution de l'air d'ouest en est au fur et à mesure de la diminution à l'ouest et de l'augmentation simultanée à l'est de l'utilisation du charbon. Le MONDE cite la revue "Proceedings of the national academy of sciences" et la mort de 12 000 personnes à Londre en cinq jours à l'hiver 1952. Le mélange dioxyde d'azote issu de la combustion du charbon et dioxyde de soufre crée de l'acide sulfurique et une brouillard épais que l'on voit aujourd'hui sur les photos de New Delhi ou de Pékin. L'abandon quasi total du charbon pour nous chauffer individuellement a réduit massivement cette pollution, mais nous l'avons oubliée.

Par contre, l'amélioration continue des études épidémiologiques pour quantifier l'impact sanitaire d'une pollution moindre a fait prendre conscience de la gravité de cette pollution même réduite. Ce mouvement considérable d'amélioration de la qualité de l'air est indéniable, mais il s'accompagne d'une meilleure connaissance des nuisances. C'est un des paradoxes de la question de l'air et il encourage à toujours faire mieux en ce domaine.

Un autre paradoxe est celui de la norme applicable. A partir de cet hiver, les seuils qui définissent les niveaux d'alerte et d'information sont modifiés. Pour aller vite, là où il y avait information les années précédentes, il y aura alerte niveau 1 cette année et là où il y avait alerte, il y aura alerte niveau 2. Concrètement, à niveau de pollution identique, nous aurons plus d'alertes que les années précédentes. On comprend que l'Etat ait voulu induire une sensibilisation accrue des habitants, mais sans aucune campagne d'information sur ce changement, le risque est grand que ce plus grand nombre d'alertes ne soit interprété uniquement négativement "contre les élus qui ne font rien", et pour se dédouaner de ne pas changer son comportement...

Au fait, avez vous commandé votre vignette crit'air ?