Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

MARNAGE sur le LAC, expérimentation lancée !

Publié le 12 Mars 2019 par Thierry BILLET

L'Etat et le SILA ont décidé de lancer l'expérimentation du marnage artificiel du lac que j'appelais de mes voeux. C'est à dire que l'on abandonne le maintien tout au long de l'année de la cote "80" pour faire fluctuer le niveau du lac en fonction des saisons en tenant compte des contraintes des activités humaines.

C'est ainsi que la consigne est désormais de tenir la cote 80 du 1er mars au 1er juin, puis de monter le niveau du lac à la cote 90 du 1er juin au 1er septembre, de descendre à la cote 60 du 1er septembre au 15 novembre et de remonter à 90 ensuite.

Ces fluctuations de niveau visent notamment à protéger nos roselières qui étaient frappées toute l'année au même niveau par la houle et les embâcles sur le lac. En faisant baisser ou lever le niveau, on exonde ou on inonde les roselières de manière à faciliter leur croissance. Les roselières avaient perdu 90% de leur surface depuis 1960 : leurs capacités de filtration de l'eau, mais aussi d'accueil de l'avifaune et de reproduction des espèces avaient été méconnues. Il nous appartenait de retrouver un environnement qui soit plus favorable à la biodiversité. Et c'est désormais chose faite !

Reste que ces consignes de marnage sont théoriques puisque, si l'évapotranspiration est aussi forte ces prochains étés qu'à l'été 2018, nous aurons le même phénomène de marnage naturel violent avec une perte d'eau nette qui ne permettra pas de tenir la cible de  la cote 90. Tout dépendra donc de la sécheresse subie et des chaleurs rencontrées pendant les prochains étés.

Mais le pas qui vient d'être franchi est remarquable car il est une réponse pragmatique au nouveau régime climatique... dans la limite des capacités humaines à s'adapter aux dérèglements que l'activité anthropique a généré. Si ces dérèglements deviennent hors de contrôle, notre marnage artificiel sera de peu d'effet. Il ne faut pas réduire nos efforts pour réduire notre empreinte carbone. Par exemple en louant les 300 vélos électriques que le GRAND ANNECY met à votre disposition pour un an à moins d'un euro la journée...