Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Glaciers, le compte à rebours

Publié le 27 Mai 2019 par Thierry BILLET

J'ai découvert Jean-Baptiste BOSSON lors de l'Université de l'Eau en Montagne au Chateau. Son exposé sur les glaciers sur la planète dans le cadre d'une étude sur les glaciers inscrits dans les sites UNESCO du Patrimoine mondiale de l'Humanité m'avait impressionné. Je lui laisse la parole pour le présenter : 

Chers collègues et amis,

Voilà deux ans qu’en plus de mon travail à Asters, je passe une partie de mon temps libre à réaliser bénévolement une étude pour l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) et avec le glaciologue Matthias Huss (ETHZurich et Univ. Fribourg) sur l’état et l’évolution des glaciers inscrits dans les sites UNESCO du Patrimoine Mondial de l’Humanité. 

Notre étude vient d’être publiée dans le journal scientifique américain Earth’s Future. 

Nous y avons réalisé le premier inventaire de ces glaciers au statut de protection particulier (la communauté internationale s’est engagée à tout faire pour protéger et transmettre aux générations futures les richesses naturelles et culturelles inscrites au Patrimoine Mondial) : 19’000 glaciers (9% des glaciers de la Terre) sont présents dans 46 sites dont de nombreux glaciers très connus: Aletsch dans l’Oberland Bernois, le Khumbu à l’Everest, le Jakobhshavn au Groenland, le Périto Moreno en Patagonie, etc. 

Les résultats obtenus sur leur évolution future sont à la fois extrêmement alarmants (d’ici 2100 et en fonction des scénarios d’émissions de gaz à effet de serre, nous prévoyons la fonte de 33 à 60% de ces masses de glace et la disparition des glaciers dans 8 à 21 sites du patrimoine mondial) et encourageants (l’Humanité peut encore sauver une grande partie du volume glaciaire sur Terre et limiter le réchauffement global avec des politiques de réduction d’émissions de gaz à effet de serre ambitieuses et inédites (application de l’accord de Paris dans un premier temps..) et éviter la perte d’immenses quantités de glace et l’enclenchement de processus irréversibles qui mèneront à une modification profonde de notre planète (réchauffement de plusieurs degrés, élévation du niveau marin de plusieurs mètres, etc. (je vous laisse imaginer les conséquences sociales et naturelles associées, cf. article de Steffen et al., PNAS, 2018 cité dans notre article)). 

En répondant aux questions suivantes: pourquoi les glaciers méritent d’être protégés et conservés sur Terre? comment le faire? et comment pousser à l’action? nous montrons que la conservation des glaciers doit devenir un objectif majeur et un levier d’action pour faire face à la crise climatique et environnementale actuelle (le plus grand défi de l’Histoire de l’Humanité).  

Nous ne devons pas être les seuls à le penser, une initiative populaire visant à permettre un référendum national pour sauver les glaciers - et donc intensifier les politiques pour limiter le réchauffement global - a été lancée en Suisse cette semaine.