Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Capitale verte de l'EUROPE

Publié le 10 Juin 2019 par Thierry BILLET

Retour de BRUXELLES pour un séminaire d'information sur les attentes de l'Union européenne vis à vis des villes candidates pour devenir Capitale verte de l'EUROPE : une bonne vingtaine de villes présentes : la compétition est rude. Mais nous avons un avantage certain : tous connaissaient ANNECY et avaient une image ++ de notre ville et de son lac.

Ce qu'il faut bien comprendre dans ces compétitions européennes, c'est que pour gagner il ne faut pas seulement songer à mettre en valeur ses réalisations passées et futures. Il faut répondre au cahier des charges de l'UE, aux attentes du jury et à la philosophie de la candidature. Autrement dit, le choix ne se fait pas seulement sur le nombre de pistes cyclables ou la régularité des transports collectifs. 

La compétition se joue sur l'histoire que la Ville élabore avec ses habitants pour vouloir devenir capitale verte; c'est à dire quel héritage elle veut que le fait de devenir capitale verte va laisser après l'année de la sélection. Et pour cela, la communauté (habitants & élus) doit montrer à l'UE qu'elle prend en considération la prospective urbaine qui est le coeur de cette décision d'élire une capitale verte. L'UE nous a longuement parlé de l'enjeu de l'urbanisation croissante dans le monde et singulièrement en EUROPE : cet enjeu est central pour la Direction générale de l'environnement qui pilote cette candidature.  Dès lors, la Ville doit être durable encore plus demain qu'hier car il y vivra de plus en plus de monde; et cela à cause du nouveau régime climatique.

Et cela nous offre un second avantage, en plus de notre notoriété positive : nous avons réalisé la plus grosse fusion de communes en FRANCE, montrant ainsi notre volonté de prendre en mains ce fait urbain à la meilleure échelle d'efficacité et de qualité de vie. 

Je l'ai dit lors de la soirée du 6 juin : ce projet sera fédérateur ou il ne sera pas. Il est très facile d'être CONTRE pour toute une série de mauvaises raisons parées du masque du donneur de leçons, il est possible d'être POUR, en pensant qu'on fera quelque chose quand les autres auront bougé; et puis l'on peut être AVEC et aider à créer les conditions de la réussite de la candidature. 

LISBONNE, capitale verte 2019, a été candidate trois fois et ne s'est pas découragée. Ferons nous mieux que nos amis portugais ?