Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

De l'enfant roi aux enfants juges

Publié le 30 Août 2019 par Thierry BILLET

Je trouve dans le MONDE une analyse de l'excellent article de la revue des jésuites "ETUDES" que j'avais envoyé aux jeunes de "youth for climate" d'ANNECY avec lesquels nous travaillons maintenant régulièrement depuis plusieurs semaines à partir de leurs propositions pour essayer des les transcrire dans les faits. En voici le résumé pour vous inviter à lire tout l'article de Dalibor Frioux. Et puis l'article sur l'extraordinaire Alexandra DAVID NÉEL mérite attention également...

La revue des revues. Dans le numéro d’été de la revue Etudes, fondée en 1856 par des pères de la ­Compagnie de Jésus, l’écrivain Dalibor Frioux rend un bel hommage à la génération des « enfants juges » incarnée par la Suédoise Greta Thunberg. L’auteur de Brut et d’Incident voyageurs (Seuil, 2011 et 2014) salue la lucidité de ces jeunes qui se mobilisent sans relâche pour le climat. « Dans le bonheur de l’espérance enfantine, il y a un futur qui va de soi, un lendemain toujours neuf. Mais voilà : la crise écologique la leur a volée. C’est chaque matin un monde de moins en moins neuf qui se fait jour. Un monde qui se laisse de moins en moins réparer par la sagesse de la nuit, le respect de la création ou de la nature, privé de capacités de régénération. »

Pour Dalibor Frioux, qui a été le chroniqueur d’Etudes sur les questions d’écologie de 2015 à 2018, la catastrophe environnementale interrompt une longue histoire fondée sur la certitude du renouvellement d’un monde commun. Elle est, à ce titre, le signe d’une « gigantesque crise de la transmission entre les générations ». « Transmission non plus de valeurs ou de savoirs, mais de la possibilité même de vivre une vie humaine dans un corps humain. Transmission des mammifères, des cours d’eau, de l’alternance des saisons, du bourdonnement au-dessus des prairies. Transmission de la longévité et de la santé, de maxima et de minima de températures, d’étés et d’hivers. »

« Transformation des aspirations »

Au printemps, cette mobilisation de la jeunesse a trouvé une première traduction électorale lors des élections au Parlement européen. Pour la politiste Florence Haegel, qui analyse le scrutin pour Etudes, c’est en effet à elle que l’on doit – notamment – la hausse de la participation électorale – le scrutin a renoué avec les taux du début des années 1980, supérieurs à 50 % – et le succès des partis écologistes. « Cette progression est intéressante car elle est alimentée par une vraie transformation des aspirations des populations, explique la professeure de Sciences po. Cela a pris du temps, mais ,désormais, l’écologie joue un rôle politique très significatif, en particulier parmi les jeunes générations. »

De l'enfant roi aux enfants juges