Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Urgence écologique

Publié le 29 Août 2019 par Thierry BILLET

Intéressant échange avec un technicien du canton de GENÈVE au conseil départemental sur la question de l'urgence écologique et sa transcription politique. J'ai déjà abordé ce point ici :

Nous avons réfléchi ensemble au sens de cet "état d'urgence" qui - si il est constitué scientifiquement par le réchauffement climatique  et l'effondrement de la biodiversité qui nécessite des mesures exceptionnelles en faveur de la transition énergétique - renvoie aussi à une situation "extraordinaire" justifiant temporairement des mesures exorbitantes du droit commun. Si il devient la norme, l'état d'urgence n'a plus de légitimité : il est la situation et la règle habituelle et se noie dans le quotidien.

Or nous avons besoin de qualifier cette urgence qui nécessite de lever divers freins, notamment règlementaires, de manière à ne plus se voir opposer sur les projets de rénovation énergétique de l'habitat, sur l'installation des panneaux photovoltaïques, sur les délais de mise en oeuvre de dispositions nécessaires à la préservation de la biodiversité, des règles héritées de temps où le réchauffement climatique n'était pas pris en considération et qui empêchent l'innovation écologique. Citons l'exemple du classement d'ANNECY en zone très enneigée qui renchérit les coûts d'installation du photovoltaïque, le surdimensionnement de certaines contraintes de dimensionnement du traitement à la parcelle des eaux pluviales, etc.

Pour aller vite, ce qui a été fait pour la reconstruction de NOTRE DAME devrait l'être dans les territoires sur la transition écologique : ce sera l'un des enjeux de notre contrat de transition écologique en cours de négociation avec l’État.