Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Du bois en béton pour la piscine des MARQUISATS

Publié le 4 Mars 2020 par Thierry BILLET

La campagne des municipales permet de tout dire et son contraire. Juste pour le fun cet extrait du conseil municipal de décembre 2019 sur le projet de piscine des MARQUISATS et l'usage du bois, ou quand on veut donner des leçons d'écologie et que l'on se prend un "pan sur le bec". Ou quand il n'est question que d'habillage écologique et qu'on passe sous silence l'essentiel de ce projet sur le plan environnemental : le chauffage de la piscine grâce à l'eau du lac sans aucun combustible fossile.

M. ASTORG.-

Comme cela, c'est très beau. Vous nous présentez un projet minéral, la presse dit que c'est le projet en béton qui a été choisi. Si les mots veulent dire la même chose, ils n'ont pas toujours la même signification.

J'ai un profond regret que ce soit ce projet qui ait été choisi, il y avait un projet bois en concurrence. Je vais être honnête avec vous, je n'ai pas vu toutes les spécificités de chacun des projets mais pour autant, il est important de rappeler que nous nous sommes déclarés en urgence climatique, dans le PCAET de Grand Annecy nous visons aussi l'objectif de 1,5 degré préconisé par le GIEC à la fin du siècle, et il faut savoir que le béton est un matériau très polluant, tant à travailler de par l’extraction du sable que par les méthodes de traitement et de transport, alors que le bois est beaucoup plus vertueux.

Je rappelle au passage que nous avons dans le département une filière bois, nous avons le devoir et la responsabilité de la soutenir, la commande publique doit s'orienter vers cette filière bois le plus vite possible et le plus possible parce que nous avons déjà des compétences, nous avons du bois, elle doit s'améliorer. Et en choisissant du bois, ce sera bon pour notre développement économique mais également pour le climat.

M. LE MAIRE.-

D’une, un jury a tranché.

De deux, je n’ai jamais vu de piscine en bois, vous parlez de l'habillage. Ce n'est pas une piscine en plastique, nous sommes contre les plastiques, vous le savez bien.

On peut faire de la politique de l'instant mais nous sommes dans une vision plus globale du meilleur projet qui coche toutes les cases (environnementales…), vous avez vu qu'il y a la végétalisation de l’ensemble des espaces.

L'habillage en bois n'a pas été choisi, c'est le choix des architectes et des membres du jury, il faut aussi leur faire confiance. Mais cela n'a rien à voir avec les enjeux de transition écologique à cet instant, je pense.

M. SCAVINI.-

J'ai participé également au jury. Nous avons étudié les trois dossiers retenus, il est vrai que l’un était en bois. Comme l’a dit Monsieur le Maire, le bâtiment est en béton évidemment, seule la façade est une façade bois.