Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Une caméra thermique pour le harle bièvre

Publié le 10 Juin 2020 par Thierry BILLET

RÉVEILLONS ANNECY accuse la Ville de menacer les harles bièvres sur le canal du VASSÉ. Pour rendre hommage à la vérité, voici comment nous travaillons afin de réaliser les travaux d'élagage en respectant à la fois des impératifs de sécurité des usagers et des enjeux de biodiversité où le choix du prestataire apporte une garantie de cohérence et de qualité.

Aussi, la ville fait réaliser ces travaux par l'ONF, spécialistes des arbres mais également des forêts et de leurs écosystèmes.
Comme le choix du prestataire est un élément nécessaire mais pas suffisant pour garantir ce respect, la ville organise ses opérations en partenariat avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Aussi, une visite de chantier et une méthodologie adaptée a été définie avec son président départemental.
Les nichées qui pourraient être détectées ne sont ainsi pas dérangées. Une caméra thermique est également utilisée dès qu'une suspicion de présence d'avifaune et de chiroptère est soulevée.  

Protéger la biodiversité, c'est aussi la connaître. Aussi, la ville conventionne avec la LPO afin de gérer et protéger des "refuges". Le Canal du Vassé se situe en limite du refuge LPO du jardin de l'Europe, aussi nous y appliquons les préconisations faites dans ce cadre.
14 nichoirs sont installés sur ce site. Les préconisations de gestion faites par la LPO sont appliquées, et des formations pour les jardiniers de la ville sont faites en ce sens.

Cet espace refuge a permis de recenser la présence de 78 espèces d'oiseaux en 2019, dont 38 % d'espèces nicheuses. Le Gobemouche gris et le Rougequeue à front blanc y ont été repérés en tant qu'espèces nicheuses supplémentaires entre 2014 et 2019. Ainsi la LPO explique qu' "il est encourageant de constater que malgré une fréquentation humaine importante et grandissante, l'avifaune arrive à se reproduire et évoluer sur ce site. Il ne faut cependant pas oublier que l'équilibre naturel est fragile et qu'il est important  de surveiller son évolution". Ce que nous nous employons à faire, c'est tout le challenge de la Direction Paysage et Biodiversité.