Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Election du bureau du GRAND ANNECY

Publié le 17 Juillet 2020 par Thierry BILLET

Jean-Luc RIGAUT n'a pas été élu président du GRAND ANNECY hier soir. Gueule de bois assurée pour Jean-Luc. Les contacts préalables lui assuraient une majorité. Mais une dizaine d'élus n'ont pas tenu leurs engagements, attirés par des promesses de postes sans doute. Les promesses n'engagent que ceux qui les croient, JLR l'a subi hier soir. Ce n'est que partie remise.

Mais nombre de ces promesses de postes de vice-présidents ne furent pas tenues par Mme LARDET dont les candidats pressentis ont été régulièrement battus comme Messieurs LECONTE & PONCET  ou Mme GREBERT.

Attardons nous un peu sur cette vice-présidence air-climat-énergie promise à cette conseillère régionale qui avait dû faire la promesse en 2015 de n'avoir que ce mandat électifs. Mais surtout sur le désaveu que lui a infligé le conseil communautaire en lui préférant Marc ROLIN, maire de DUINGT, sur ce poste éminemment stratégique pour des écologistes et pour la planète. Mme GREBERT- que l'on peut situer politiquement à l'extrême gauche ce qui n'est pas une insulte à mes yeux - a fait les frais de ses déclarations à l'emporte pièces, mais aussi de la palinodie magnifique consistant à déclarer que Mme LARDET a voté au Parlement tout ce que Mme GREBERT condamne (retraites, environnement, pesticides, etc.); mais que comme Mme LARDET devait démissionner de son mandat de députée si elle était élue au GRAND ANNECY, elle ne pourrait plus les voter puisqu'elle ne serait plus députée... Et donc qu'il n'y avait pas de problème quant à ces votes de Mme LARDET députée qui seraient "blanchis" par son action locale. Ce genre de déni à l'intelligence se paie toujours à un moment donné. Ce fut ce jeudi soir pour Mme GREBERT et je n'en suis pas fâché.

Il reste à Marc ROLIN à s'emparer de ces sujets nouveaux pour lui et de faire voter au plus vite le PCAET que nous avons préparé et que l'autorité environnementale a validé. Quant à l'exemplarité, on ne peut que s'étonner de l'armée mexicaine mise en place pour piloter l'agglomération avec une trentaine d'élus aux fonctions farfelues et/ou redondantes (Infrastructures et tramway par exemple comme si l'infrastructure unique de ce mandat n'était pas le tramway) ou un conseiller délégué à l'évaluation des politiques publiques qui aura du mal à justifier ses indemnités... quand il ne faudra pas leur apprendre très vite les limites géographiques du GRAND ANNECY que certains ignoraient ce matin au premier bureau.

Les déclarations sur l'éthique en politique s'effondrent en 3 semaines devant les indemnités importantes à se partager. Je me rappelle quand, avec Jean-Louis Molié, nous reversions toutes nos indemnités aux VERTS pour payer le loyer du local de la rue Jules BARUT et je me regarde fièrement dans ma glace.

Et bravo à Denis DUPERTHUY pour son élection de vice-président aux Finances d'où il pourra pointer les errements d'une mandature qui commence dans la confusion.