Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Faire de la politique autrement, disaient-ils

Publié le 4 Juillet 2020 par Thierry BILLET

En 2016, Jean BOUTRY, maire de CRAN GEVRIER, avait obtenu légitimement que la "charte de gouvernance" de la commune nouvelle préserve les équilibres politiques de chaque commune historique. Anticipant que la commune nouvelle reste au Centre et CRAN GEVRIER à gauche, il voulait que sa commune ait un maire délégué de la couleur politique de la majorité des électeurs. Les autres maires ont accepté cette demande légitime et la charte de gouvernance a été signée en ce sens. Le maire délégué serait représentatif de la majorité électorale de la commune déléguées. Parole donnée, engagement écrit.

C'est ce pacte démocratique que la nouvelle équipe municipale, une semaine seulement après avoir été élue, a foulé aux pieds et refusé d'honorer ce soir en faisant élire des maires délégués qui ne sont pas représentatifs des électeurs à ANNECY, ANNECY LE VIEUX, MEYTHET et PRINGY où la liste de JLR est majoritaire.

A PRINGY, détail "amusant", le nouveau maire délégué est locataire et a déjà annoncé publiquement qu'il ne resterait certainement pas là les six ans.

Et Mme LARDET, quant à elle, a annoncé qu'elle veut cumuler son mandat de maire adjoint et celui de députée au mépris de la Loi sur le cumul des mandats "en attendant l'issue" de notre recours qui met notamment en cause preuves à l'appui, l'utilisation des moyens de l'assemblée nationale au service de sa campagne municipale. Autrement dit, Mme LARDET d'une part, annonce qu'elle a décidé de violer la Loi qu'elle a pour mission de voter en tant que parlementaire, et d'autre part, craint suffisamment le succès de notre recours pour ne pas prendre le risque de perdre ses indemnités de députée. Et elle a raison sur ce point d'être inquiète car elle risque de surcroît d'être déclarée inéligible par la juridiction administrative.

Faire de la politique autrement, disaient-ils.