Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Et maintenant les dauphins...

Publié le 9 Octobre 2020 par Thierry BILLET

On a l'impression que ce gouvernement n'y arrive pas en matière écologique. Il y a de belles déclarations et puis il y a les ornières anciennes dans lesquelles il retombe dès qu'il y a le moindre risque de mécontenter telle ou telle catégorie professionnelle. Le succès de la Convention pour le climat pouvait laisser espérer une avancée significative que les faits démentent jour après jour. Après les moqueries ridicules sur les AMISH de la 5G, les néonicotinoïdes sur les betteraves, voici les dauphins. A chaque fois, le gouvernement arbitre sur le court terme au détriment de la biodiversité alors même que les scientifiques ont clairement documenté que 85% des dauphins décédés étaient tués par les pêcheurs.

 

Et maintenant les dauphins...

J'avoue que j'ai du mal à comprendre un tel aveuglement. Le refus de prendre en considération les avancées des connaissances et de privilégier le court terme immédiat est désespérant, non ?

En tous cas, pas pour les plus riches. Le MONDE précise dans son édito d'hier sur l'évaluation de la suppression de l'Impôt sur la fortune  En un an, la fortune des 0,1 % des Français les plus riches s’est accrue d’un quart :

Le comité d’évaluation constate en effet une extrême concentration au sein de la population des bénéficiaires des 23 milliards d’euros de dividendes versés en 2018. Les deux tiers de cette somme ont été captés par 38 000 personnes, et le tiers par seulement 3 800 personnes. En un an, la fortune des 0,1 % des Français les plus riches s’est accrue d’un quart – mouvement de concentration du capital incompréhensible pour l’opinion.