Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Médiation numérique, un remède contre la fracture

Publié le 15 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Le comité de pilotage "transition numérique" de la commune nouvelle avait pour thème cette fois-ci la "médiation numérique"; c'est à dire la manière d'accompagner et de sensibiliser les citoyens pour les rendre plus autonomes par rapport aux outils numériques, sous deux aspects : la maîtrise de ces outils et la compréhension des enjeux liés à cette transition en cours.

La Ville a convenu qu'il s'agissait d'un enjeu majeur alors que de nombreuses initiatives au bureau information jeunesse, à la turbine, ou ailleurs se sont mises en place mais qui restent fragmentées et insuffisantes par rapport à la demande, notamment familiale pour aborder enfants et parents les questions de sécurité, de confidentialité, etc. sur internet.

Ce sera donc l'un des thèmes de travail du futur appel à projets lancé par la commune nouvelle en direction des associations et des habitants de la commune nouvelle et des soirées thématiques sur les usages du numérique que nous allons organiser sur le modèle des soirées du club air climat "les mardis de l'éco durable"...

commentaires

Cit'ergie, en route pour une nouvelle labellisation

Publié le 14 Juillet 2017 par Thierry BILLET

commentaires

Déneigement de la voie verte, un engagement pérenne

Publié le 13 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Après une phase d'expérimentation, le bureau du SILA a validé le déneigement de la voie verte de manière définitive dans le cadre de conventions avec les communes qui assureront concrètement le travail. La volonté des collectivités d'encourager la pratique du vélo et du vélo à assistance électrique trouve ici un nouvel exemple de mise en oeuvre.

Combien de temps faut-il en vélo pour venir de SEVRIER ou de DUINGT, et en VAE depuis SAINT JORIOZ au regard de l'embouteillage quasi permanent sur la route départementale ? Le cycliste gagne du temps... Et en plus quel plaisir de rouler au bord du lac !

 

commentaires

Un exemple de pollution de l'air...

Publié le 12 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Rue CARNOT ce lundi...

Un exemple de pollution de l'air...
commentaires

Autopartage, covoiturage, deux axes déterminants du Plan air

Publié le 11 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Nous affirmons que "le lac pur, nous l'avons; l'air pur, nous l'aurons", il faut donc s'engager dans un combat de longue haleine contre nos mauvaises habitudes de déplacement. Si un axe contraignant est indispensable (vignette crit'air, zone à circulation restreinte,...), il faut offrir des solutions adaptées et souples.

Le covoiturage en est un et l'on connaît les freins psychologiques à son développement, liés à l'individualisation des horaires de travail, mais aussi à toute une série d'appréhensions que l'on ne retrouve pas, par exemple, dans l'usage de blablacar qui n'est rien d'autre que du covoiturage. Il nous faut donc inventer une application de covoiturage de proximité, adossée à l'application excellente de la SIBRA (vous ne l'avez pas encore téléchargée ? vous attendez quoi ?) et qui mette en relation directe les covoitureurs de proximité. Parallèlement, nous lançons l'accompagnement des plans de déplacement inter entreprises car sur une même zone industrielle, il est impossible que l'on ne trouve pas des salariés qui habitent dans le même secteur et ont les mêmes horaires.

L'autopartage est l'autre alternative crédible. Les trois pistes envisagées sont en premier lieu de mettre en autopartage des voitures de la Ville et de l'agglomération pour diversifier ainsi l'offre de voitures disponibles et faciliter l'autopartage. Puis, d'équiper les communes de la nouvelle agglomération de véhicules en autopartage dans le secteur périurbain, à THORENS GLIERES, SANT JORIOZ, GRUFFY, ALBY SUR CHERAN par exemple... Et enfin, d'expérimenter une opération d'autopartage en libre service, sans retour à une station fixe : les voitures étant géolocalisées, chacun peut prendre la voiture la plus proche et la laisser là où il n'en a plus besoin sur le territoire de la commune nouvelle.

commentaires

vignette crit'air, Zone 30, zone de circulation restreinte, consignes à vélos

Publié le 10 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Jean Luc RIGAUT a rendu publiques ce vendredi les principales mesures du plan qualité de l'air de l'agglomération et de la ville. S'agissant de la mobilité, le GRAND ANNECY va exiger l'achat de la vignette crit'air pour que chaque automobiliste mesure l'état de son véhicule en matière de pollution. Pas question de réprimer en 2017, mais d'amener chacun à réfléchir sur l'achat d'un véhicule moins polluant si il en possède un. Bien entendu, si il décide de covoiturer, il n'aura alors aucune difficulté à circuler : le covoiturage est la mesure la plus efficace car deux personnes qui covoiturent, c'est 50% de voitures en moins.

Corollaire de cette vignette, une zone à circulation restreinte sera définie à l'intérieur de la rocade d'ANNECY : à terme, les voitures les plus polluantes ne pourront plus rentrer dans ce périmètre. Dès la rentrée, la sensibilisation des automobilistes sera assurée quand ils stationneront en ville.

Dans le même périmètre, une zone 30 sera réglementée : à 30 km/h, une voiture s'arrête en 13 mètres; à 50, elle commence à freiner après 14 mètres ! La sécurité des cyclistes et des piétons est la condition sine qua none pour assurer le transfert modal de la voiture vers la marche à pied et le vélo. Pour cela, il faut que les modes doux soient protégés partout et le moyen le plus efficace est la réduction de la vitesse.

Enfin, il faut lever le second frein à l'usage du vélo et au développement du vélo à assistance électrique : le vol. Pour ce faire, nous allons installer des consignes sécurisées pour les vélos, tant sur le domaine public que dans les parkings relais dont le nombre sera étendu.

Ce faisant, nous nous inscrivons dans une logique de santé publique : pas question de mener des actions seulement lorsque nous sommes en pics de pollution; c'est la pollution de tous les jours qui rend malade. Nous nous engageons dans une stratégie de moyen terme pour aboutir à respecter les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé.

Pour recevoir le dossier presse distribué, n'hésitez pas à m'adresser un courriel à : thierry.billet@ville-annecy.fr

 

 

 

commentaires

Schéma départemental des usages du numérique

Publié le 5 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Le SYANE a la responsabilité de porter la rédaction du schéma départemental des usages du numérique, c'est à dire de réfléchir aux besoins du territoire et de ses habitants en matière de mise en oeuvre des outils numériques. Le comité de pilotage réuni ce mardi a notamment débattu des modalités de mise en oeuvre des applications liées d'une part à la publicité des données appartenant aux collectivités territoriales (open data) rendue obligatoire par la loi d'Axel LEMAIRE, et du stockage des données numériques colossales dont elles disposent (big data).

Avec deux préoccupations, d'abord la protection de la vie privée et des libertés publiques, et donc la nécessité d'intégrer le plus en amont possible des exigences sur le droit à l'oubli, sur la protection des données individuelles, etc. Si le principe "dites le nous une fois" sur lequel est fondé la démarche de l'Etat est excellent en ce qu'il permettra aux citoyens de ne pas répéter année après année ou administration après administration la communication des mêmes documents qu'on leur réclame plusieurs fois, la sécurisation de ces données accessibles par plusieurs services publics est essentielle. L'accès doit être réservé aux services publics avec des règles d'accès, de diffusion, de destruction des données, etc. parfaitement établies et partagées par toutes les administrations des collectivités locales.

Ensuite, le lieu de stockage physiques des données collectées par les collectivités territoriales. Ces données valent de l'or pour les entreprises qui vendent sur internet ou y font de la publicité : elles doivent être protégées et sans doute physiquement protégées au sens où l'on voit mal qu'elles ne soient pas stockées localement ou départementalement. C'est la seule véritable garantie de sécurité. Irons nous vers un "data center" des collectivités haut savoyardes ? C'est une piste de réflexion qu'il faut étudier.

commentaires

La Gentiane, mieux comprendre la monnaie locale complémentaire

Publié le 4 Juillet 2017 par Thierry BILLET

commentaires

Téléphone mobile : fairphone ou LG

Publié le 2 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Greenpeace passe au crible les appareils numériques

Greenpeace passe au crible les appareils numériques

On appelle « obsolescence programmée » l’ensemble des techniques utilisées par les industriels pour réduire la durée de vie de leurs appareils. Cette pratique, dénoncée par des ONG environnementales comme Les Amis de la Terre, Greenpeace ou encore l’association HOP! (Halte à l’Obsolescence Programmée) pose des problèmes économiques et environnementaux. D’un côté, elle réduit le pouvoir d’achat des consommateurs et de l’autre, elle entraîne la prolifération de déchets qui ne pourront pas être recyclés. En collaboration avec iFixit, une société américaine spécialisée dans la réparation high-tech, Greenpeace a réalisé des tests sur une quarantaine de téléphones, tablettes et ordinateurs portables parmi les plus vendus sur le marché entre 2015 et 2017. Une note sur 10 leur a été attribuée en fonction de différents critères comme la capacité à remplacer la batterie ou l'écran, la présence d'un manuel de réparation et de pièces de rechange ou encore l'universalité de la visserie. Lorsqu’un produit est bien noté, il est plus facile pour l’usager de réparer son appareil. En revanche, lorsqu’il obtient une mauvaise note, il devient difficile voire impossible de le rénover, contribuant ainsi à son obsolescence. Disponibles sous une forme simplifiée sur le site Rethink-it, les résultats dénoncent de grands groupes comme Apple, Samsung et Microsoft qui se retrouvent en bas de l’échelle… À l’inverse, Fairphone ou encore LG se distinguent pour leurs produits peu obsolescents. Ainsi, dans la catégorie des smartphones, le Galaxy S8, le S7 et le S7 Edge, avec des notes s’échelonnant entre 3 et 4/10, sont les produits à bannir. A l’inverse, le Fairphone 2 et le LG G4 obtiennent les meilleures notes avec respectivement un 10 et un 8/10. Du coté des tablettes, Microsoft écope d’un médiocre 1/10 pour la Source Pro 4 et Apple, pas beaucoup mieux, d’un 2/10 avec l’iPad 5 et l’iPad pro 9.7 … Quelles sont les techniques adoptées par les fabricants pour rendre leurs appareils obsolètes ? Selon Greenpeace, ils rendent impossible le remplacement de la carte mémoire ou la mise à jour du disque dur. Ils font en sorte que leurs appareils soient munis d’écrans « bord à bord » qui, encerclant la totalité de l’appareil, les rendent plus fragiles. L’impossibilité d’enlever la batterie pour 70% des appareils testés est une autre pratique dénoncée par l’ONG … Voici un état des lieux qui donne à réfléchir ! Si vous souhaitez en savoir plus sur les produits high-tech, et notamment sur les smartphones, consultez notre fiche-produit !

commentaires

https://covoiturage-libre.fr/

Publié le 1 Juillet 2017 par Thierry BILLET

Un site de covoiturage "libre" sans but lucratif, cela existe m'apprend un des lecteurs de ce blog et c'est donc avec plaisir que je vous invite à découvrir "covoiturage libre" en cliquant sur le lien ci-dessous.

https://covoiturage-libre.fr/

commentaires