Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Un petit avant goût du supraways de Mme LARDET

Publié le 31 Mai 2020 par Thierry BILLET

Un petit avant-goût du "supraways" de Mme LARDET avec les déboires du téléphérique de BREST qui devrait fonctionner depuis 2016 et accumule les pannes.

commentaires

Annecy YEA !

Publié le 30 Mai 2020 par Thierry BILLET

La ville d’Annecy augmente le nombre de véhicules en autopartage sur son territoire

Dans la perspective d’évolution des déplacements post covid-19, et pour accompagner la Ville et l’Agglomération dans le plan mobilité, la Coopérative régionale d’autopartage « Citiz » met en circulation de nouveaux véhicules en libre-service intégral à partir du 8 juin prochain.

Ce service complète l’offre existante avec un principe de réservation possible sans limite de durée et sur des trajets illimités (dans toute l’Europe).

Annecy YEA ! (Nom donné à cette offre de service) est avant tout un complément à l’offre SNCF par la présence de ce dispositif sur les 4 grandes villes de la ligne Annecy/Valence-TGV (Annecy, Chambéry, Grenoble, Valence-TGV). Le véhicule peut ainsi être pris à Annecy et déposé dans une autre de ces trois villes.

Les véhicules, au nombre de 10, seront stationnés dans un périmètre autour du cœur de ville incluant la gare SNCF et la gare routière.

Les places de stationnement réservées à ces véhicules (des Smart for Four 4 places) dans toutes les zones de dépose seront gratuites.

 

commentaires

Un maraicher au coeur de la Ville

Publié le 29 Mai 2020 par Thierry BILLET

commentaires

ANNECY confinée

Publié le 27 Mai 2020 par Thierry BILLET

commentaires

Un maraîcher dans les anciennes serres des BARATTES

Publié le 27 Mai 2020 par Thierry BILLET

Les anciennes serres des Barattes accueillent un maraîcher

Les services de la Ville ont travaillé à l’accueil d’un maraîcher, dès le début du déconfinement, sur le tènement des Barattes. Il s’est installé et a d’ores et déjà planté des légumes et des herbes aromatiques (tomates, concombres, aubergines, salades, persil, basilic...). Au total, ce sont 15 000 plants qui devraient occuper l’ensemble du terrain.

De l’éco-pâturage pour l’entretien des espaces verts

Expérimenté déjà en 2015 puis en 2017, l’éco-pâturage est de retour à Annecy. La Ville utilise, une nouvelle fois cette année, cette technique pour entretenir un certain nombre d’espaces verts. L’éco- pâturage consiste à faire pâturer un troupeau de moutons sur les terres à entretenir. Cela permet à la fois de conserver, maintenir et développer la biodiversité, de diminuer l’impact environnemental, de conserver et promouvoir les races d’animaux de fermes et de renforcer l’attractivité des sites pour le public.

Le but principal de l’éco-pâturage n’est pas la rentabilité économique mais le maintien et/ou la restauration du milieu tout en limitant les coûts de gestion et en réduisant les espaces d’entretien par voie thermique ou mécanique.
Ainsi, un troupeau de moutons de race Thônes et Marthod, une espèce locale, a été installé ce jour à Seynod sur le site du pré de Vassy. Une rotation sur différentes parcelles sera organisée tout au long de l’été (Stade de Vieugy, Colmyr, Clos Balleydier et Grande Jeanne). Les moutons y passeront l’été et devraient en repartir mi-octobre. Une surveillance régulière des animaux est organisée deux fois par semaine.

Les courts métrages en images animées pour expliquer les gestes barrière aux tous petits

Partenaire de cette initiative, la Ville d’Annecy diffuse à partir d’aujourd’hui 5 des 8 films d’animation réalisés spontanément par des sociétés spécialisées dans l’image animée*, à destination des enfants de maternelle et primaire, sur le thème « les gestes à retenir... pour nous protéger et protéger les autres ».

Avec les soutiens de Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, de la Ville d’Annecy, Capitale Internationale du Film d’Animation et de nombreux contributeurs de KissKissBankBank, ces illustrations et ces films sont des outils diffusés gratuitement sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter...) et mis à disposition de toutes celles et tous ceux qui en ont besoin (écoles, centres de loisirs, crèches, associations de parents d’élèves...).

En co-produisant ces films, la Ville d’Annecy affirme d’une part son engagement dans la lutte contre le Covid-19 et d’autre part, soutient des créateurs locaux et renforce ainsi l’action menée pour le développement d’une filière audiovisuelle et cinématographique autour de l’Animation.

Rappel

*La société Les Films du Cygne s’est associée aux studios d’animation InTheBox (Annecy) et Le Studio Animation (Marseille) et Les Prods Son (Lyon) pour la production de 8 courts métrages. Intitulés « Les gestes à retenir... pour nous protéger et protéger les autres », cette campagne est réalisée par Alexandre Charlet & Madjid Chamekh, d’après les illustrations de Cœur d’ArtiFlo, déjà partagées plus de 100 000 fois sur les réseaux sociaux en France et dans le monde.

La reprise dans les écoles et les centres de loisirs est un enjeu crucial. Et pourtant un grand nombre d’enseignants et d’animateurs et même de parents sont démunis face à la difficulté d’expliquer la situation et de rassurer les plus petits. Cette initiative citoyenne est née du besoin évident de dédramatiser la situation et d’illustrer les règles d’hygiène et de distanciation sociale en offrant aux enfants un contenu à la fois simple, ludique et pédagogique.

commentaires

Appel à manifestation d'intérêt solaire photovoltaïque

Publié le 26 Mai 2020 par Thierry BILLET

Les contours de l'appel à manifestation d'intérêt pour les toitures solaires photovoltaïques prévu à notre Plan Climat se précisent à partir d'une analyse des quelques initiatives françaises en ce domaine. L'idée est d'offrir à des investisseurs la possibilité de disposer d'une surface importante de toitures en une seule opération de mise à disposition à partir des données de notre cadastre solaire. Le rôle du GRAND ANNECY est de susciter et de regrouper des offres de toitures publiques (Etat, Région, Département, communes, hôpitaux, EHPAD,...) d'une part, ou privées (hypermarchés, stockages, etc.) d'autre part pour lancer une consultation portant sur des dizaines de milliers de mètres carrés pour assurer des temps de retour sur investissement pertinents et accélérer la transition énergétique du territoire.

Le montage de l'opération sur les toitures publiques nécessite des délibérations concordantes de chaque collectivité pour la mise à disposition sur 30 ans des toitures situées sur le GRAND ANNECY : cela prendra plus de temps de montage du projet que celui concernant les toitures privées car les entreprises peuvent être contactées sans délai à la fois sur les bâtiments eux-mêmes mais aussi sur les parkings pour des ombrières bien utiles en considération du nouveau régime climatique.

Les contacts avec les entreprises initiés dans le cadre du Fonds Air Entreprise que le GRAND ANNECY a lancé grâce à la convention qualité de l'air avec la Région permettront d'avancer d'ici fin 2020 pour connaître le nombre d'entreprises intéressées, les surfaces disponibles et de lancer la consultation des investisseurs.

Pour rappel ci-dessous le lien avec le cadastre solaire du GRAND ANNECY pour que vous puissiez recherche le potentiel solaire de votre toiture personnelle.

commentaires

Schéma directeur des énergies renouvelables

Publié le 23 Mai 2020 par Thierry BILLET

Le bureau communautaire du GRAND ANNECY a validé ce vendredi le projet de schéma directeur des énergies renouvelables (SDENR) qui a pour objectif - aux échéances 2026,2030 et 2050 - de réaliser la programmation de la transition énergétique sur le territoire en prenant en considération toutes les sources potentielles d'ENR du territoire (solaire, géothermie, biogaz agricole, etc.).

A partir du recensement des réseaux existants et de leur capacité à accepter des énergies renouvelables (solaire photovoltaïque pour l'électricité, biogaz pour le réseeau GRDF, etc.), le potentiel du territoire à produire de l'énergie verte va être détaillé à la maille du quartier et sera cartographié de manière dynamique; ce qui permettra de déterminer quel sera l'impact de l'introduction de telle centrale solaire ou de tel projet de méthanisation sur le bilan énergétique du territoire, mais aussi de prévoir les renforcements de réseaux nécessaires.

Ce sera notamment le cas sur les réseaux de chaleur de manière à programmer leur déploiement et les modes d'exploitation pertinents (délégation de service public ou régie).

D'ici mi 2021, nous disposerons de cette programmation énergétique, en lien direct avec le Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI) qui devra intégrer la dimension énergétique (par exemple les tracés des futurs réseaux de chaleur, mais aussi les réseaux à créer ou étendre et les prescriptions architecturales qui permettront l'installation systématique des panneaux photovoltaïques en toiture).

commentaires

TUMBACH-TRIGENIUM, pour une fermeture administrative

Publié le 22 Mai 2020 par Thierry BILLET

TUMBACH TRIGENIUM a encore brûlé hier soir ! Depuis une vingtaine d'années TUMBACH-TRIGENIUM ne respecte aucune règle environnementale. L'article ci-dessous date de 2007 ! La recherche TUMBACH sur ce blog vous donnera des occurences depuis cette date avec le suivi des actions de l'Etat pour essayer de convaincre TUMBACH de réaliser les travaux de mise en conformité de ce site. L'audience correctionnelle suite aux procès-verbaux de la DREAL est prévue le 25 septembre 2020. La Ville s'est constituée partie civile dans ce dossier.

Face à une attitude aussi volontairement désinvolte de la part de la famille TUMBACH, seule la fermeture administrative de l'établissement par l'autorité préfectorale compétente tant que les travaux de mise en conformité n'ont pas été réalisés peut permettre d'obliger ces délinquants environnementaux à respecter l'arrêté préfectoral d'exploitation.

commentaires

Appel à création de nouveaux Clubs CIGALES en Auvergne Rhône-Alpes

Publié le 20 Mai 2020 par Thierry BILLET

Les CIGALES, des citoyens aux côtés des entreprises de l'économie sociale et solidaire
pendant la crise du COVID… et après !

La crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons nous fait d’autant plus prendre conscience de la nécessité de produire et consommer localement, relocaliser l’industrie, privilégier l’esprit artisanal, donner toute sa place à la culture, soutenir le développement local, etc. Les CIGALES (Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire) l’ont bien compris, et choisissent depuis 40 ans maintenant de mobiliser l’épargne locale et citoyenne pour la mettre au service de ces objectifs dans un esprit qui ne soit pas spéculatif.

Au moment où se multiplient les élans de solidarité pour soutenir les entreprises locales, les clubs CIGALES sont les seuls à risquer un peu de leur propre épargne dans l’économie de chaque territoire pour accompagner à la création, au développement et au maintien d’activités locales et durables. Acteurs à part entière de la Finance Solidaire, les clubs CIGALES s’engagent pour une accélération des transitions économique, écologique et sociale dans ce monde en pleine mutation. La preuve que chacun peut se mobiliser dès aujourd’hui pour agir positivement sur l’économie au sortir de la crise.

Découvrez l’annuaire des entreprises cigalées en 2019 et l’ensemble des projets cigalés depuis 2010

Qu’est-ce qu’une CIGALES ?

Les Clubs CIGALES réunissent de 5 à 20 particuliers qui mettent tous les mois un peu d’épargne en commun pour investir directement, sans intermédiaire financier, dans des projets porteurs de sens. Les CIGALES accompagnent également humainement les entreprises, jusqu’à ce qu’elles puissent voler de leurs propres ailes. Il existe environ 250 clubs dans toute la France dont 22 en Auvergne Rhône-Alpes.

Ces clubs sont un outil de mobilisation collective et citoyenne, un levier pour encourager et soutenir des projets écologiques, sociaux, solidaires et culturels créateurs d’emplois sur une échelle locale, un bassin de vie.

Dans la lignée de l’appel de notre Fédération nationale, nous encourageons à la création de CIGALES partout où des citoyens se sentent solidaires des activités porteuses de sens ! Nous pouvons vous y aider. C’est peut-être aussi ça la vie d’après ou une amorce de celle-ci !

Découvrez notre article > s’investir dans une CIGALES : mode d’emploi

Pour tout renseignement sur la CIGALES d'ANNECY, merci de m'envoyer un courriel th.billet@wanadoo.fr

 

commentaires

Principe responsabilité vs aquabonisme

Publié le 18 Mai 2020 par Thierry BILLET

Alors que plus de 60 plaintes pénales sont d'ores et déjà engagées contre des membres du gouvernement, nos concitoyens ne semblent pas réellement vouloir devenir acteurs de la protection collective que nécessite pourtant "la vie avec le virus". La preuve en est apportée par le peu d'appétence pour le port du masque alors qu'un masque au moins nous est fourni gratuitement par la Ville ou la Région.

D'un côté, des citoyens et des associations furieux que le gouvernement n'ait pas mis tous les moyens nécessaires à la lutte contre la pandémie et mettant de l'énergie et de l'argent à poursuivre en justice des ministres. "Le responsable, c'est l'autre "...

De l'autre, des citoyens qui ne souhaitent pas porter le masque; certains mêmes dans des locaux fermés comme les magasins ou chez le médecin; alors même que tous les scientifiques reconnaissent la pertinence de limiter les émissions de postillons... "L'enfer c'est les autres" comme disait SARTRE.

Peut-il se trouver que les français qui portent plainte refusent aussi le masque ? C'est plus que probable. Ce matin, dans un commerce, une discussion avec une personne ne portant pas le masque a conduit à la contestation par cette personne de l'utilité des vaccins qui "ne serviraient qu'à enrichir les laboratoires pharmaceutiques". "Je suis assez grande pour savoir ce que j'ai à faire. Et d'ailleurs je ne parle à personne dans la rue"... Il y a bien une cohérence à dénoncer les manquements gouvernementaux et à ne pas protéger les autres en ne portant pas un masque ou en ne se vaccinant pas : celle de l'individualisme qui consiste à estimer que les autres n'en font pas assez pour moi, mais que moi, je n'ai pas de leçons à recevoir des autres quant à mon comportement individuel.

Le "principe responsabilité" du philosophe Hans JONAS est de ce point de vue l'antithèse de ces comportements "aquoibonistes" (à quoi bon ?).

"Hans Jonas pense au contraire que la “responsabilité” à l’égard de l’humanité à venir est aujourd’hui un principe (et non une simple vertu…) c’est-à-dire le fondement même d’une conception totalement inédite de l’éthique. La responsabilité n’est plus conçue dans ses termes juridiques classiques: être responsable de ses actes, au sens usuel, c’est être en mesure d’en revendiquer la paternité, c’est-à-dire d’en répondre, notamment sous la forme de dédommagements (“responsabilité-imputablilité”). La responsabilité jonassienne est au contraire une idée morale et métaphysique. Responsabilité pour autrui-c’est-à-dire obligation où je me trouve de répondre d’autrui, même si aucune loi ne m’y oblige – et responsabilité devant l’avenir, c’est-à-dire responsabilité comme souci, ou encore sollicitude, et non pas capacité ou volonté d’assumer des actes ou des projets dont je serais partie prenante. Dans ces conditions, la responsabilité n’est pas le résultat de l’autonomie, elle en est le fondement. Elle n’est pas non plus une caractéristique particulière ou secondaire de l’humanité: tout au contraire elle en constitue le signe distinctif, voire la définition."

Relire JONAS pour comprendre que c'est la solidarité et le civisme qui nous sauveront des menaces climatique et pandémiste.

Et En bonus, la belle chanson de Serge GAINSBOURG.

commentaires
1 2 3 > >>