Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

130 ans du refuge du Parmelan

Publié le 16 Septembre 2013 par Thierry BILLET

parmelan_party-site-copie-1.jpg

 

Belle soirée ce samedi soir où le CAF fêtait les 130 ans de la construction du Refuge du PARMELAN.

La Ville était invitée car Camille DUNANT  (1819-1909) avait précisé dans son testament qu'il léguait le refuge au Club alpin français, mais que si le CAF disparaissait, le refuge reviendrait à la Ville d'ANNECY. Fils de l’architecte et peintre annécien Prosper Dunant, Camille DUNANT participe activement dès 1852 à la refondation de l’Académie florimontane dont il sera rapidement Vice-Président, puis Président pendant plus de 40 ans. Conseiller du Préfet de Haute-Savoie, écrivain, il est le créateur du Syndicat d'initiative d’Annecy et anime des chantiers de création de sentiers touristiques.

Il avait acheté 100 hectares sur le PARMELAN et y a construit le refuge éponyme... Le Président du CAF d'ANNECY, Jacques PIETU devait citer dans son discours le discours de Camille DUNANT lors de l'inauguration du refuge : quel niveau d'équipement de la montagne ? quelle politique touristique pour renforcer l'économie haut-savoyarde ? quel niveau de confort dans les refuges ? Toutes questions d'une extrême actualité. Monsieur PIETU y ajoutant la nécessité pour les refuges de relever le défi du développement durable.

 

 

bienvenue1

 

Pour le "fun", Jacques PIETU a rédigé une fiche sur la traversée des Bornes en partant en transports en commun  de la gare d'ANNECY. Une excellente introduction aux fiches que MOUNTAIN WILDERNESS va produire pour des randonnées d'une journée au départ d'ANNECY, exclusivement en utilisant les transports en commun.

 

Plus d'info :

http://traverseedesbornes.wordpress.com/

Commenter cet article

JULIEN René 16/09/2013 10:48


La vocation des refuges des promeneurs alpestres , en ce siècle de prédation humaine accélérée , est sans doute à reconsidérer , et tous devraient être reconvertis en refuges ... de la SPA .


Celui du Parmelan  pourrait devenir le refuge des bouquetins  du Bargy si Monsieur Accoyer est d'accord .


 


Entre bouquetins et reblochon , il va falloir mesurer les valeurs refuge.


 


Les promeneurs annéciens sur le Parmelan , amoureux des bouquetins et du Reblochon , vont devoir trancher ce point de " la politique touristique pour renforcer l'économie savoyarde " .