Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

21 % mais encore...

Publié le 15 Mars 2010 par Thierry BILLET


J'avais anticipé le bon résultat d'EUROPE ECOLOGIE dans le département en tenant compte du fait qu'à la différence des EUROPEENNES, le réseau d'élus locaux dont le PS bénéficie lui permettait de "mailler" le territoire de manière plus efficace que les écologistes qui ont peu d'élus se réclamant de l'écologie.

Le très faible écart entre EE et le PS en HAUTE SAVOIE est révélateur de cette constatation politique.

L'écart en voix sur le département est de l'ordre de 500 voix.

Il suffit de regarder l'écart entre EE et le PS à MEYTHET (535 voix) pour constater que c'est là que les socialistes ont creusé l'écart, comme à ANNEMASSE (530 voix).

C'est donc grâce à ses maires que le PS arrive au final à passer devant EE sur le plan départemental. Leur bonne image personnelle entraîne un vote nettement favorable à leur parti.

En revanche, EUROPE ECOLOGIE arrive dans 16 cantons devant le PS, comme CRUSEILLES, Annecy le Vieux, Annecy Centre, Sallanches, CLUSES, SAINT GERVAIS, CHAMONIX, DOUVAINES, REIGNIER, TANNINGES, à quasi égalité à RUMILLY et d'une manière générale l'écart est faible dans les autres cantons...

Par rapport à 2004, nous doublons pratiquement les résultats des VERTS.

Bien entendu, à ce niveau électoral, les enjeux politiques ne sont plus les mêmes. Autour de 5%, on va à l'élection pour témoigner et éveiller les consciences.

Autour de 20%, on y va pour avoir des élus et dégager des majorités pour gérer.

C'est cette transformation que EUROPE ECOLOGIE doit maintenant réussir et je compte sur Dany COHN BENDIT pour concrétiser cela dans les toutes prochaines semaines.



Commenter cet article

Dupuis Marion 15/03/2010 23:47


Tu utilises le terme "des majorités pour gérer". "Gérer", c'est trop peu pour être visible pour le citoyen lamda. Il faut que la
Région puisse décider, donc disposer d'un pouvoir (et pas seulement d'un budget). Sinon elle ressemble trop à une administration
telle que le fisc, etc... Il faut qu'on puisse s'adresser à elle pour obtenir p.ex. des dérogations dans les cas qui exigent un simple bon-sens, ou bien, pour déplacer une antenne-relais de Veyrier
il a fallu 8 (!!!) années de démarches pour l'obtenir ! L'endroit où elle était, était un défi au bon-sens. Une Région efficace disposant d'un minimum de pouvoir, aurait pu déléguer quelqu'un
pour voir - et on aurait pu s'économiser tant de démarches !
Le "bon-sens", qui est-ce qui peut en juger ? Et bien, comme en d'autres pays, on convoque un responsable local qui sous 4 (voire 6 yeux), donc avec le concours d'un délégué d'un autre service tout
à fait différent, donc avec sa signature, atteste la solution de bon-sens. Cela évite les solutions de copinage... 
Bref, sans décentralisation du pouvoir, dans un si grand pays comme la France, on ne peut obtenir un citoyen responsable et coopératif si les décisions se prennent toujours aussi loin : à Paris ...
 (ou pas du tout la plupart du temps). Qui parmi nous peut se prévaloir sur le nombre de lettres ou de dossiers envoyés à "Paris" d'avoir une réponse de "Paris" dans son dossier ??? "Paris",
c'est généralement l'enterrement d'une affaire donnée. C'est cela qui infantilise le citoyen qui à défaut de mieux demande de l'argent, mais souvent ce n'est pas fondamentalement de l'argent
dont il a besoin, mais simplement d'un tout petit pouvoir pour diriger sa vie. La Région pourrait le lui donner, mais elle ne l'a pas elle-même. Alors ...?  Alors, beaucoup se disent en gros :
que je vote pour Pierre ou pour Paul, c'est la même chose, ils n'ont pas le pouvoir de me donner un tout petit pouvoir dans les affaires qui me concernent ...  Amicalement, M.D.   


Thierry BILLET 16/03/2010 10:23


Tu as raison, Marion, les Régions ne sont pas encore matures sur le plan politique. Les écologistes souhaitent des régions fortes et des intercommunalités fortes au détriment des conseils généraux
et des communes pour affirmer des politiques cohérentes sur des territoires suffisamment vastes.


marc D 15/03/2010 17:43


Des majorités pour gérer ... comme à Annecy avec le Nouveau Centre et des exclus de l'UMP ?


Thierry BILLET 16/03/2010 10:19


Oui si le projet politique municipal permet de réaliser les priorités écologistes en matière de lutte contre le réchauffement climatique dans une démarche solidaire avec les plus démunis et de mise
en valeur des services publics. La sous traitance des marchés de l'eau, des déchets, des bus réalisée par tant de mairies socialistes illustre que le clivage droite/gauche au plan municipal n'est
pas qu'une question d'affichage.