Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Dans l'enfer de FUKUSHIMA

Publié le 17 Octobre 2013 par Thierry BILLET in C'est personnel

Le MONDE publie un reportage sur les travailleurs chargés par TEPCO de nettoyer la centrale de FUKUSHIMA.

Le pire arrive, les travailleurs jetés après avoir atteint la dose maximale admissible, et donc qui trichent pour ne pas être renvoyés chez eux et gagner l'argent dont ils estiment avoir besoin pour nourrir leur famille. Bien entendu TEPCO et le gouvernement japonais le savent, mais ne le reconnaîtront jamais. Au Japon, on ne parle pas de FUKUSHIMA avec des étrangers. La souffrance morale est intérieure, même si l'ancien premier ministre vient d'appeler à l'abandon du nucléaire... qu'il chérissait jusqu'alors.

Nous sommes en plein coeur de la psychopathologie du travail : ce consensus entre les salariés et l'employeur pour s'accomoder du risque et ne rien en dévoiler à l'extérieur pour lequel la situation doit être clean et "sous contrôle". Psychopathologie parce que cette loi du silence s'accompagne de troubles psychiatriques graves pour les personnes qui en ont fait leur mode de relations au travail. 

Celui qui viole la loi du silence est condamné, souvent physiquement, par ceux qui font perdurer le système.

FUKUSHIMA aurait dû sonner le glas de l'énergie nucléaire. Mais le gouvernement HOLLANDE va prolonger la durée de vie des centrales nucléaire de 10 ans, nous annonce t'on. Bien sûr, FURKUSHIMA n'arrivera jamais en FRANCE, bien sûr...

http://www.lemonde.fr/tiny/3493382/

Commenter cet article

JULIEn René 17/10/2013 18:52


Apparemment Hollande n'est pas significatif de l'appréciation que le monde se fait de l'énergie nucléaire , si l'on constate qu'aujourd'hui même la Grande Bretagne est en passe de signer pour 2
EPR avec EDF .


Et pendant ce temps là , il pleut :


http://www.pauljorion.com/blog/?p=59119