Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

En notre âme et conscience

Publié le 19 Décembre 2012 par Thierry BILLET

Je retiens du débat du conseil municipal sur le Centre de congrès la conclusion de notre Maire  :  "Ce projet devra s'imposer de lui-même". Tous les élus annéciens sont bien conscients que la décision de construire ou pas le centre de congrès à cet endroit engage l'avenir de l'aménagement du lac pour les 100 prochaines années. Dès lors, la grille de lecture du projet architectural qui va nous être soumis est simple : 

  • Permet il une amélioration sensible de l'accès du public aux rives du lac sur des espaces aujourd'hui privés ?
  • Respecte-t'il la loi littoral dans un espace déjà urbanisé où la règle est celle de l'urbanisation limitée ?
  • Est il au mieux intégré dans l'harmonie paysagère du site (covisibilte depuis le lac et vers le lac) ?
  • Et, enfin, last but not least, ce projet ne crée t'il pas un déficit chronique d'exploitation qui n'est pas acceptable pour les finances communautaires ?

C'est autour de ces quatre critères que le choix devra se porter. L'engagement de l'équipe municipale est clairement de présenter le travail du cabinet qui sera retenu de la manière la plus complète possible pour que chacun puisse se faire une idée précise et prendre position de manière éclairée sur ce projet. Personnellement, je l'ai déjà écrit, la question du déficit d'exploitation est centrale dans mon appréciation du projet. On ne peut plus envisager de se créer une source constante de subvention de fonctionnement pour entretenir le Centre de congrès. La prochaine étape est donc le choix du projet architectural qui permettra ensuite le débat public.

Je l'ai dit en Conseil : nous devrons voter en notre âme et conscience et faire que l'on puisse être fier de ce projet après notre mort. Si l'on n'en est pas fier, il ne faut pas le faire.