Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

EUROPE ECOLOGIE à 21% en Rhône Alpes !

Publié le 9 Mars 2010 par Thierry BILLET


Le plus récent sondage sur les Régionales en RHONE ALPES donne EUROPE ECOLOGIE à 21%.

L'article du PROGRES de LYON présente ses résultats.

Au premier tour des Régionales dimanche, la liste du Parti socialiste - Parti radical de gauche - MDC conduite par le président sortant Jean-Jack Queyranne est créditée de 25 % des voix, talonnée de quatre points seulement par celle d’Europe Écologie que mène le pédagogue Philippe Meirieu.Queyranne dont le bilan est jugé satisfaisant par 60% des Rhônalpins - mais avec neuf points de moins que l’ensemble des présidents de région sortants, aurait sans doute rêvé position plus confortable avant des négociations d’entre deux tours qui s’annoncent d’ores et déjà âpres.

La liste de la majorité présidentielle - UMP - Nouveau Centre - Parti Radical - MPF - est en tête avec 28 % d’intentions de vote, un score légèrement en dessous du niveau national que les sondages jaugent entre 30 et 31 %. Rhône-Alpes serait-elle plus verte que d’autres régions françaises?Certes, les écologistes y ont toujours obtenu un score supérieur à la moyenne nationale (plus de 10 % en 2004).  Et l’absence d’une liste Alliance écologiste indépendante n’explique pas tout. Tout aussi inattendu, seulement 54 % des électeurs de la liste Europe Écologie conduite par la Drômoise Michèle Rivasi aux Européennes de juin 2009 reporteraient leur voix surPhilippe Meirieu. 25 % s’apprêteraient à voter Queyranne dès le premier tour et 11 %Françoise Grossetête. Il n’en reste pas moins que Meirieu semble capter un électorat nouveau, constitué notamment de 25% d’abstentionnistes de juin 2009.

Sans réserve de voix, Françoise Grossetête ne peut compter au second tour que sur la mobilisation des Rhônalpins se déclarant pour l’instant pas intéressés par l’élection, ou bien n’ayant pas exprimé d’intention de vote dans notre sondage.Sachant que PS+ Europe Écologie totalisent d’ores et déjà 46 % d’intentions de vote, auxquelles peuvent s’adjoindre les voix du Front de Gauche (6% au premier tour) ou du MoDem (7% soit la perte du tiers des électeurs de François Bayrou aux présidentielles), c’est donc la confirmation que le scrutin sera difficile pour la droite.Sa seule planche de salut serait une mésentente entre Queyranne et Meirieu entre les deux tours.Et encore: dans le cas d’une quadrangulaire Queyranne/Meirieu/Grossetête/Gollnisch le 21 mars - (meilleur cas de figure pour la la majorité présidentielle) Françoise Grossetête accuse un retard de trois points sur le PS (33 et 36 %). En cas d’une triangulaire avec le FN, l’écart PS / UMP est plus cuisant : 57 / 35. Précisons néanmoins que d’après TNSSofres, le Front national ne peut pas se maintenir au second tour (8 %).

Il est également intéressant de constater que seulement 56% des sondés peuvent encore changer d’avis d’ici dimanche, les intentions de vote les plus stables étant relevées chez Françoise Grossetête et Jean-JackQueyranne.Les votes centriste et écologiste sont encore particulièrement volatiles.Ce qui rend le scrutin très incertain.

Rien n'est donc écrit et la campagne très active d'EUROPE ECOLOGIE engagée maintenant depuis des semaines ne va pas faiblir.

Rendez vous par exemple ce jeudi 11 mars  à 19 heures au Rock 'n Rhum pour fêter la campagne et débattre avec tous les candidats de la HAUTE SAVOIE.

Est-ce un signe de fébrilité, mais la démarche délirante de M. QUEYRANNE pour obtenuir du CSA de déprogrammer l'émission USHUAÎA de samedi soir au prétexte qu'elle favoriserait EUROPE ECOLOGIE est une illustration de la crainte que EUROPE ECOLOGIE n'arrive devant le PS.

Je milite des années pour donner aux écologistes cette crédibilité qu'EUROPE ECOLOGIE est en train d'atteindre et sortir l'écologie politique d'une culture élitiste et rébarbative. En HAUTE SAVOIE, mon objectif  de tant d'années qui est que nous soyons la principale force politique contre la main mise de l'UMP sur le département s'est réalisé aux EUROPEENNES.

Si il se renouvelle aux Régionales, nous aurons réussi ce pari grâce à COHN BENDIT. et aux militants de terrain d'EUROPE ECOLOGIE qui sont dans l'urgence écologique et non dans des débats fumeux sur la décroissance ou l'appartenance à un clan.


Commenter cet article