Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

F-HAINE et vote suisse

Publié le 12 Février 2014 par Thierry BILLET

L'extrême droite suisse veut faire aux Français ce que le F-HAINE voudrait que les Français fassent aux maghrébins et autres bulgares.

 Assez stupéfiant donc d'entendre le F-HAINE se réjouir du vote des Suisses contre l'immigration "massive" qui va concerner d'abord et surtout des français frontaliers !

Les immigrés en Suisse sont les "envahis" en France, si l'on retient le discours débilitant du F-HAINE.

L'incohérence du vote "national" dans une économie mondialisée saute aux yeux, sauf à ceux du F-HAINE qui oublie que le problème des nationalistes est qu'on est toujours l'étranger de quelqu'un et qu'il n'y a définitivement aucun peuple supérieur aux autres.

On voit bien l'impasse où cette réaction xénophobe conduit le monde : chacun chez soi et tous dans la régression, en attendant de régler nos comptes sur les champs de bataille.

Car c'est bien cela qu'engagent les votes pour le F-HAINE en FRANCE ou l'UDC en SUISSE : la barbarie et la guerre.




Commenter cet article

René JULIEN 15/02/2014 18:23


@Jean Bruguier :


Remettez vous de vos étonnements.


Dans le pot commun des tares qui conduisent à la guerre et à la barbarie , il y a le totalitarisme , que l'on pourrait ,de façon ramassée, définir comme " la fin qui justifie les moyens"".


Les principales expressions du totalitarisme se sont fondées et se fondent toujours sur une forme d'idéologie :


- religieuse ( qui ,toutes religions confondues, doit détenir la médaille d'or du nombre de cadavres ) , au nom d'une Vérité externe .


-princière , souverainiste ,de chef "éclairé", de "pouvoir" dans les mains d'une minorité , de " pouvoir" sans contre-pouvoir ( cette tare idélogique est aussi bien de droite - pas forcément
qu'extrème- que de gauche - pas forcément qu'extrème), au nom d'une Vérité psychopatique .


- la propriété , mise comme clé de voûte "sacrée" ( non "discutable") d'un sytème économique ( mais aussi philosophique ) , le libéralisme ,qui via l'outil du capitalisme , s'est prostitué ,
victime du Sida de la spéculation, des achats de l"avenir par des jeux d'ordinateurs au delà du réel de de l'économie supportable , de"l'invention" de l'argent dette à l'infini sans compensation,
de la tricherie , du shadow banking , de la mise sous tutelle du politique par phagocitation de la loi , grâce à l'accumulation permise structurellement par le système, de toujours plus de
"richesses" , toujours dans les mêmes quelques mains .D'une certaine façon ,c'est d'ailleurs ces " hors limites" qui sont en train de tuer le plus surement ce sytème . Au nom d'une Vérité aussi
psychopathique .


On peut sans doute allonger un peu la liste des tares totalitaires , mais ces trois là ( les religions , le dogme , et le capitalisme néo-libéral) , sont les trois têtes de l'hydre qui ,si elles
feignent de se combattre quand elles sont en concurrence ,se rejoignent toujours quand elles peuvent y trouver leur sordide compte .


 


Si j'avais limité mon propos à souverainisme d'extrème droite , et capitalisme , c'est , plus simplement,  parce qu'il m'apparait que c'est le second , aujoud'hui sans opposition, qui
fait le lit du premier... parce qu'il ne le craint pas trop et que , même , il peut s'en servir .


 


Je précise que si le capitalisme est aujourd'hui sans opposition forte ( autre que la balle qu'il se tire dans le pied), ça n'est pas  par perfection conceptuelle , c'est que la situation
n'est pas encore assez grave pour qu'une majorité sensée se réveille en reprenant , matérialisant , complètant les quelques grands courants de pensées autres qui germent de par le monde.


 


Le FN n'est pas dans l'histoire de cette formidable mutation à laquelle nous sommes "condamnés" si nous voulons survivre , et qui est mon( mais pas que ) espoir .


Ma crainte est par contre que les derniers bastions du capitalisme se servent des supplétifs borgnes ou aveugles , pour tenter de conserver jusqu'au bout leurs prébendes .

jean bruguier 15/02/2014 14:38


Pour un point de vue écolo mais pourtant très différent de celui exprimé par Thierry :


http://economiedurable.over-blog.com/article-referundum-suisse-cris-et-chuchotements-122563809.html


 


@René Julien


Je suis toujours étonné que seul le capitalisme et l'extrême-droite soient dénoncés comme fauteur de guerre et de barbarie, alors que les derniers et importants crimes et massacres de masse ont
été l'oeuvre du socialisme marxiste au pouvoir (urss, chine, cambodge, etc...). Y aurait-il pour vous des bons cadavres, et des mauvais dont il ne faudrait pas parler, à passer dans les poubelles
de l'histoire au nom d'un avenir radieux ?

René JULIEN 12/02/2014 09:22


Pour ce qui est d'engendrer la barbarie et la guerre , les relents du FN sont une condition assez largement suffisante .


 


Le capitalisme en est une deuxième , et la barbarie et la guerre lui sont des conditions nécessaires .


 


Et ces deux tares se rejoignent toujours assez vite , même quand elles feignent de se combattre, car les idéologies qui les sous tendent sont de même nature .


 


Totalitaire