Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Fin de l'occident, naissance du monde

Publié le 19 Mai 2013 par Thierry BILLET

Le livre de Hervé KEMPF, chroniqueur au MONDE, "Fin de l'occident, naissance du monde" est fondé sur une analyse de la parenthèse historique que constitue la domination des états européens et nord américain sur le reste du monde à l'échelle de nos vingt siècles d'histoire. Cette parenthèse historique se referme aujourd'hui. KEMPF fait le constat qu'aujourd'hui l'hypothèse d'une acquisition du même niveau de consommation des l'ensemble des terriens que celui des habitants du NORD est écologiquement insoutenable. La recherche d'une croissance sans fin est une illusion dangereuse dans laquelle s'enferrent aujourd'hui nos dirigeants (HOLLANDE le premier) plutôt que de tenir un langage de vérité à nous concitoyens.

KEMPF écrit : "Au XIX° siècle, le mouvement ouvrier était animé par une vibrante espérance : l'exploitation capitaliste était certes terrible, mais la conviction était forte que si l'on organisait autrement la société, notamment en renversant l'injustice des classes, un "avenir radieux" était possible. (...) La situation dans laquelle nous nous trouvons au XXI° siècle est inverse. Malgré la dureté des temps pour beaucoup, la situation matérielle est meilleure qu'elle ne l'était au XIX°, et même sans commune mesure dans les pays riches. En revanche, la vision de l'avenir est beaucoup moins optimiste, car l'inégalité au niveau mondial rend inacceptable l'augmentation du niveau de vie matériel occidental. Et du fait de la crise écologique, la perspective essentielle devient d'éviter la catastrophe. La gauche ne doit donc plus viser un état idéal pour l'humanité de demain, mais le maintien des conditions permettant de rendre possible la préparation d'un état idéal pour après-demain."

Plutôt que de tenter maladroitement de faire croire à un retour de la croissance en fin d'année, HOLLANDE devrait dire comment vivre bien dans un monde occidental en récession matérielle, mais déjà tellement riche qu'il convient désormais de partager ses richesses et les énormes gains de productivité déjà accumulés.

Au lieu de cela, il promet de la croissance du PIB : pourvu qu'il y ait une belle marée noire ou un superbe accident nucléaire pour lui permettre d'atteindre cet objectif mobilisateur. Tant qu'il fera croire aux gens que leur bonheur dépend de l'évolution du Produit intérieur brut et non de progrés sociaux de convivialité, les partis politiques dominants feront fausse route. Heureusement les citoyens les plus conscients (les plus désabusés votent F-HAINE...) multiplient les initiatives pour changer leur quotidien sans attendre que le vieux monde s'efface : AMAP, jardinage, Terres de liens, etc. Toute cette mouvance écologique associative qui n'attend rien du pouvoir politique central pour changer sa relation au monde et à l'économie de ses ressources est l'avenir du monde occidental.

Lisez le livre KEMPF au SEUIL.


Commenter cet article

Daniel 19/05/2013 11:11


Tous les livres d'Hervé KEMPF méritent d'être lus. Merci d'avoir attiré l'attention sur celui-ci !