Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Le protectionnisme, fausse protection

Publié le 7 Janvier 2013 par Thierry BILLET in Environnement

Dans un papier récent, Alain LIPIETZ rappelle que, sans la mondialisation, les français modestes et leurs enfants n'auraient pas accès en masse au smartphone dernier cri et à tant d'autres biens de consommation qui ne sont accessibles qu'à cause des bas salaires chinois ou vietnamiens. Dès lors, vouloir appliquer des recettes protectionnistes revient à dire clairement aux Français que cela renchérira le prix de vente de biens de consommation courants dont ils n'ont aucune envie de se dispenser maintenant... Une mesure d'une telle impopularité que personne ne s'y risque sauf ceux qui n'ont aucune chance d'être majoritaires.

Pour autant, la crise de l'emploi que nous traversons se traduit en chômeurs de plus chaque jour pour la raison simple qu'il faut de moins en moins de travailleurs pour produire le même produit : la clé du raisonnement est la croissance de la productivité. Pour que le système tourne il faut de moins en moins de salariés. Donc, on en licencie par charettes entières. C'est le système de l'exclusion qui a de plus l'avantage énorme de dissuader ceux qui restent de revendiquer. Mais en même temps, ce système crée sa propre tombe en diminuant la demande de produits coûteux. RENAULT en est l'exemple frappant : il a cannibalisé son propre marché en commercialisant des DACIA que les Français achètent plutôt que des RENAULT plus chères et dont l'écart de qualité ne saute pas aux yeux. Et RENAULT plombe ses résultats car il gagne moins sur une DACIA que sur une RENAULT... et en plus, il licencie en FRANCE, ce qui aggrave encore l'état de la demande de produits plus chers.

Bref, c'est une spirale négative que les économistes appellent la déflation.

Pour en sortir, il faut que l'Etat impulse la création d'emplois non délocalisables : c'est l'enjeu de la rénovation thermique des bâtiments par exemple. Mme BATHO est totalement absente, et Mme DUFLOT bidouille avec des réquisitions qui seront possibles...après l'hiver... Il y a pourtant urgence à mettre en place un système publice de financement intéressant pour les copropriétés avec une garantie d'emprunt de l'Etat qui pourrait valoriser les certificats d'économie d'énergie mutualisés de la sorte et se faire rembourser par les économies d'énergie produites par l'investissement cautionné.