Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Lionel TARDY réplique

Publié le 14 Avril 2013 par Thierry BILLET in Politique locale

Lionel TARDY a été piqué au vif par mon article sur ses activités lucratives.

Lorsque vous cliquez sur mes liens, vous tombez sur sa réponse qui vaut son pesant de cacahuètes puisqu'il m'accuse à son tour de faire la même chose que Jean-François COPE, devenu avocat à la suite de son mandat de député.

Il oublie de préciser quà la dfférence de COPE, lorsque je suis arrivé à ANNECY, j'avais zéro client, aucun carnet d'adresse, que la valeur de ma maison dans la campagne picarde ne me permettait pas d'acheter un studio ici...

Et que la politique depuis 1973 que je milite ne m'avait rapporté aucun émolument jusque 2002 date de mon élection au conseil municipal pour environ 190 euros par mois...

Le problème est simple : peut-on être député et ne pas consacrer toute son énergie, tout son temps de travail pour son mandat législatif ? 

Je pense que non et qu'il n'est pas possible d'avoir un mandat de parlementaire et de cumuler avec une autre activité lucrative, ni d'élu, ni de gérant d'une société, ni d'avocat ou de notaire.

Lionel TARDY s'est fait élire en critiquant l'absentéisme de Bernard BOSSON à l'assemblée et en promettant qu'il n'exercerait que son mandat de député.

L'UMP avait déjà essayé de ragoter sur mon compte à propos du dossier du Quai de Chavoires...

http://www.thierry-billet.org/article-servitude-de-marchepied-et-domaine-public-41092031.html

Qu'un écologiste ne soit pas aussi caricatural que leur image de l'écologie et qu'il travaille ses dossiers les ennuie, je vous avoue que j'en suis ravi.

Je me souviens encore de ce Conseil d'agglomération à la salle du Conseil général où M. BASSO, envoyé comme porte flingues de l'UMP, avait mis en cause le conflit d'intérêts qu'il y aurait à ce propos parce que j'avais transmis dans le cadre de mon mandat d'élu à la Préfecture la pétition signée par  de nombreux annéciens pour réouvrir le quai. Tout cela avait fait pschitt malgré l'alerte donnée aux médias par les parlementaires UMP qu'il allait se passer "quelque chose" à la fin de ce conseil d'agglo. 

Lionel TARDY voit dans mon article le lancement de la campagne municipale : il a tort. Il faudrait d'abord qu'il présente réellement sa candidature pour qu'il vaille la peine de s'en prendre à lui. Or pour le moment, il est manifestement plus pris par la guéguerre anti COPE que par les dossiers municipaux annéciens.

Commenter cet article