Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Pour l'intégration européenne

Publié le 5 Janvier 2013 par Thierry BILLET

De quoi Jean-Vincent Placé est il le nom ? Sans aucun doute du pire cynisme politique. Sa dernière interview à BFM TV prépare le Congrès des VERTS qu'il faudra gagner sur la gauche pour faire avaler aux militants radicaux la participation au gouvernement et garder la main mise sur l'appareil. Pour cela, Placé en fait des tonnes.  Et il sait y faire : il a déjà gagné tant de congrès en disant blanc pour faire noir ensuite !

La dernière en date est la critique de COHN-BENDIT et de l'intégration européenne. Entendez que Placé se pose en ennemi de l'intégration supranationale européenne et  du "social-libéralisme" européen.

Au-delà des mots, c'est une impasse que propose Placé dans la droite ligne de la politique économique nationale du gouvernement AYRAULT. Dany a raison de dire que face à MITTAL, des réponses nationales sont illusoires; que MITTAL fait les mêmes chantages et les mêmes promesses aux états européens qui ne se parlent pas et sont prêts à tous les dumpings pour conserver leurs aciéries... Pour MITTAL et toutes les multinationales, l'absence d'intégration économique européenne leur permet de raconter les mêmes bobards à BERLIN, VARSOVIE ou PARIS sans que l'un de ces pays ait l'idée d'aller regarder ce qui se passe ailleurs en EUROPE. Chacun dans sa bulle nationale comme si elle nous protégeait ! Mais dans un monde globalisé, l'Etat nation en matière économique dans une économie aussi intégrée que l'économie européenne est une illusion qui ne trompe que ceux qui croient encore aux voeux de François HOLLANDE d'une reprise d'ici fin 2013 (ou 2014 ? ou 2015 ?)...

Il faut confier des pans de notre souveraienté à l'Union européenne. Il faut que l'EUROPE devienne un partenaire incontournable sur le plan politique et sur le plan économique. Pour cela elle doit parler en lieu et place des Etats. Les grands partis politiques français n'y sont pas prêts. Il faudrait que leurs responsables apprennent les langues étrangères (je plaisante mais si peu), mais surtout, ils perdraient des postes à occuper à faire semblant d'être décisionnaires de quelque chose alors que la Bourse de PARIS est en vente et traite l'équivalent des échanges de la bourse de NEW YORK sur les seuls titres APPLE et GOOGLE... Nous sommes des nains français, pétris d'orgueil, faisant la leçon à l'EUROPE et au monde, tandis que notre automobile est à l'agonie, nos PME atones, et nos prédictions de croissance pour 2013 tout simplement ridicules. Vive la vie et Dany COHN-BENDIT dont j'espère qu'il conduira encore en 2014 une liste européenne pour dire cette vérité aux Français !