Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Prévention des déchets : on avance !

Publié le 25 Février 2013 par Thierry BILLET

L'objectif est simple : réduire autant que faire se peut la production de déchets incinérés en diminuant d'abord la production de déchets (mais cela dépend de politiques nationales contre les suremballages par exemple) et ensuite en recyclant au maximum les déchets que l'agglo collecte.

Et on avance comme sur la collecte des cartons en centre-ville d'ANNECY où on collecte désormais plus de 2 tonnes de cartons à chaque passage deux fois par semaine avant une extension de la collecte rue du Président Favre sous peu.

L'ajustement des fréquences des collectes dans ANNECY a permis d'augmenter la charge transportée de près de 10% et de réduire les kilomètres parcourus de 33% : autant de gagner pour la qualité de l'air et la consommation de gazole.

La limitation de l'accès aux déchéteries de l'agglo pour les professionnels a également eu pour effet de réduire les apports non valorisés, alors qu'il existe une vraie filière de valorisation du placoplâtre par exemple.

Comme on ne sait pas combien de tonnes de capsules de NESPRESSO sont consommées dans l'agglo, on reste surpris de collecter en 2012 presque 12 tonnes de ces capsules... Pas sûr que ce résultat ne cache pas un gaspillage éhonté d'aluminium par la consommation de ce nouveau produit.

Grâce au changement de prestataire dans les déchéteries, l'agglo a pu valoriser 25 tonnes de batteries contre zéro les années précédentes. La preuve que les batteries étaient volées dans les déchéteries par les différents "récupérateurs" sauvages qui les fréquentaient. A 300 euros la tonne, le manque à gagner pour la collectivité était important.

Enfin, 108 tonnes de textile ont été collectées, sans compter les nouveaux apports par les associations caritatives qui désormais collaborent avec l'agglo. La mise en place de nouveaux containers de collecte en plus de la collecte associative va permettre d'augmenter encore ce recyclage des vêtements qui ne peuvent pas être revendus ou donnés par les associations.

Depuis 2002, l'agglo a diminué de 53.338 tonnes à 40.567 tonnes en 2012 sa production de déchets incinérés, malgré l'augmentation de la population. Mais il y a encore des progrés à faire : il y a encore plus de 700 tonnes de déchets mal triés dans le tri sélectif qui repartent à l'incinération ! Et nous pouvons mieux faire sur la collecte du verre en apport volontaire et sur le compostage en pied d'immeuble ou en appartement avec le lombricompostage.