Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Taxe carbone carbonisée : l'UMP enterre le GRENELLE

Publié le 25 Mars 2010 par Thierry BILLET


Au moins après les Régionales on voit ce que l'UMP veut faire du GRENELLE : du vent !

La "taxe carbone" n'était pas un nouvel impôt mais un moyen de sensibilisation de nos concitoyens fortement dépensiers en carbone en leur prélevant une somme proportionnelle à leurs émissions de GES pour la redistribuer aux plus fragiles sous la forme d'un chéque "vert" leur permettant de réorienter leur consommation.

Bref, un outil pédagogique et de redistribution taxant les entreprises les plus polluantes pour les conduire à se préoccuper de décarboner leur fonctionnement.

L'UMP et Ségolène ROYAL ont réussi à faire croire à la population qu'il s'agissait d'un nouvel impôt.

J'en ai parlé ici :

Contribution climat énergie


Cette entreprise de désinformation a été assimilée hier matin par Michel ROCARD à ce que nos héritiers considéreront comme un "crime contre l'humanité" quand des millions de réfugiés climatiques, chassés par la montée des eaux, viendront frapper à nos portes de pays riches et encore tempérés.

Chantal JOUANNEAU, secrétaire d'Etat à l'écologie, s'est dite désespérée, mettant la responsabilité de l'enterrement de la fiscalité écologique sur le MEDEF et les céréaliers intensifs.

Après CHIRAC, SARKOZY voit que la maison brûle et tourne le regard ailleurs.

Commenter cet article

Joke 28/03/2010 16:18


Quel était, M. Billet, votre objectif en écrivant cet article ?
Nous dire que vous regretter l'abandon de la Taxe Carbone par le chef de l'état ?
Avouez que peu de vos lecteurs s'attendaient à ce que vous approuviez sans réserves cette décision !
Nous dire que vous êtes dans le même bateau que Chantal Jouanno, elle, obligée d'avaler des couleuvres pour rester au gouvenrement et vous pour rester maire-adjoint d'Annecy ?
Nous l'avions tous compris.
Mais cela est votre affaire, pas la nôtre.
Ce qui m'amène à m'exprimer aujourd'hui, c'est l'intiative de Daniel Cohn-Bendit.
Vous n'en êtes peut-être pas pleinement conscient, mais dans vos écrits vous donnez l'impression d'être le représentant légitime de Dany à Annecy.
Ça me gêne.
La "coopérative" de Dany vise à rassembler la mouvance écologiste.
Or vous êtes un personnage contreversé, c'est sûr, aussi je ne suis pas certain que vous ayez vocation à être un rassembleur.
Peut-être me trompé-je mais je ne suis probablement pas le seul à ressentir cette gêne - si j'étais le seul ça n'aurait absolument aucune importance.
Face au reniement de quelqu'un qui a engagé son "honneur" sur la Taxe Carbone, votre article, c'est une sucette à la fraise !
A votre place, Mme Jouanno aurait peut-être tenté de le faire signer par le maire d'Annecy...


Fanfoué 26/03/2010 00:29



Ce qui permet de bien saisir la différence entre la droite et la gauche, et entre les écologistes de droite et ceux de gauche !
Mais on m'a dit… que l'auteur de ce blog était un homme de gauche !
Le grand écart me rend perplexe, même si son blog reflète une grande liberté d'expression. 



Steph73 25/03/2010 19:56


Les principales ONG françaises de défense de l'environnement, "scandalisées par le mépris qui caractérise la décision" de retirer la taxe carbone, demandent, mardi 23 mars, dans une lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy, s'il leur réserve "pour demain l'abandon du Grenelle".

"Vous avez signé le pacte écologique [de Nicolas Hulot]. Vous vous êtes personnellement engagé à
faire de la taxe carbone un des piliers de votre politique environnementale", écrivent dix ONG, dont Réseau
Action Climat France, Greenpeace, WWF, ou encore Les Amis de la Terre. "Entre la frénésie
pro-environnementale des premiers mois de votre mandat et le déni qui caractérise votre politique actuelle, il ne s'est écoulé que trois ans. Que nous réservez-vous pour demain ? L'abandon du
Grenelle ou de ce qu'il en reste ?", poursuit la lettre.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/03/23/taxe-carbone-les-associations-ecologistes-sont-abasourdies_1323466_3244.html