Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Le Baiser qui tue de Bernard ACCOYER

Publié le 23 Mai 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Comment appeler autrement la prise de position publique de Bernard ACCOYER en faveur d'un soutien aux municipales à Jean-Luc RIGAUT (JLR) et d'un désavoeu de la liste que souhaite conduire (vraiment ?) Lionel TARDY, sinon que c'est un véritable baiser qui tue...

En effet, il permet à Bernard ACCOYER de faire passer JLR pour son affidé, l'homme qu'il soutient aux municipales en sous-entendant lourdement que son soutien est le renvoi d'ascenceur de son appui à la construction du Centre des congrès à ALBIGNY en échange de la rénovation de BONLIEU.

Et simultanément, ACCOYER permet donc à Lionel TARDY de se présenter comme le candidat indépendant du cacique d'ANNECY LE VIEUX, l'autorisant à revendiquer son autonomie au service des annéciens et à rappeler que lui préférait la solution du ténement BALEYDIER ou le parking de la Préfecture pour le Centre des congrès, histoire d'aller pêcher quelques voix bossonistes furieuses contre le choix d'ALBIGNY...

Et de clamer que ce n'est pas lui, TARDY, qui irait chercher ses ordres à ANNECY LE VIEUX. Il suffit de lire son blog de campagne municipale pour voir combien Lionel TARDY se délecte - avec raison -  de l'incident... ACCOYER lui sert sur un plateau un gage d'indépendance ancilevien en sachant bien que les annéciens refusent que les décisions concernant leur ville soient prises ou aient l'air d'être prises à ANNECY LE VIEUX. C'est ce qui avait "tué" la candidature HERISSON en 2008 : le pressentiment des annéciens qu'il était la marionnette d'ACCOYER  comme il l'avait été dans le dossier de la modification de la loi Littoral.

TARDY n'aura pas à se justifier sur ce terrain-là. Il pourra se présenter comme le candidat d'ANNECY en conflit avec le député-maire d'ANNECY LE VIEUX. C'est bien joué de la part de l'UMP !

C'est donc bien un baiser qui cherche à tuer.

Car Bernard ACCOYER vise plusieurs nouveaux perchoirs, dont sans doute la Présidence de l'agglo. En soutenant JLR aux municipales, il sème le doute sur un accord sur un partage des rôles entre lui et JLR dans le cadre du prochain scrutin au Conseil d'agglomération. C'est encore une fois très habile.


commentaires

29 mai : pour le droit de vote des étrangers !

Publié le 23 Mai 2013 par Thierry BILLET

François HOLLANDE vient d'annoncer que le gouvernement va proposer le vote sur le droit de vote des étrangers après les Municipales. On verra si c'est encore une promesse en l'air. Pour faire le point, La Ligue des Droits de l'Homme nous invite à une réunion le 29 mai 2013.

" DROIT DE VOTE 2014 "

POUR TOUS LES RESIDENTS ETRANGERS  

 
 
SOIREE-DEBAT
le mercredi 29 MAI 2013
20 heures
salle Pierre Lamy,12, rue de la République,Annecy
  
animé par  Vincent REBERIOUX,
vice-président de la LDH et co-animateur  du collectif
national Droit de vote 2014 
                                                                  
commentaires

BANGLADESH : plus jamais ça !

Publié le 21 Mai 2013 par Thierry BILLET

PEUPLES SOLIDAIRES nous appelle à l'action contre MANGO et toutes les marques de prêt à porter....

 

 

Message de Peuples Solidaires

Bangladesh : plus jamais ça !

Jamais notre action n'aura autant été d'actualité. Après l'effondrement de l'immeuble du Rana plaza, qui a tué plus de 1 100 personnes, Peuples Solidaires se devait de parler haut et fort pour crier "trop c'est trop". Nous sommes d'autant plus révoltés que c'est un problème sur lequel nous travaillons depuis des années : quelques jours avant le drame, nous avions encore organisé une manifestation pour dénoncer les conditions de sécurité dans les usines textiles du Bangladesh...

Notre équipe a immédiatement réagi en multipliant les interventions dans les médias (des JT de TF1 / France2 / France3 aux articles de presse dans Le Monde, Libération, Métro, en passant par France Inter ou Europe 1) et en lançant une pétition pour que les victimes soient correctement indemnisées et que les marques prennent enfin des mesures contre les violations massives des droits humains dans leurs chaînes d'approvisionnement.

Des engagements inédits et majeurs ont déjà été obtenus (voir articles ci-dessous), mais l'essentiel reste à faire. A court terme, par exemple, il nous faut tout mettre en oeuvre pour obtenir le traitement médical et l'indemnisation des victimes. Et qu'en sera-t-il lorsque le "soufflé médiatique" sera retombé ? Nous avons besoin de moyens plus importants pour continuer et amplifier ce travail sur le long terme, et que les belles promesses des multinationales ne soient pas oubliées lorsqu'elles ne seront plus sous les feux de l'actualité.

Ces moyens, vous êtes les seul-e-s à pouvoir nous les donner. Certain-e-s d'entre vous agissent avec nous depuis plusieurs années. D'autres nous ont rejoints récemment. A tous, je lance cet Appel : faites un don maintenant, quel que soit le montant, pour nous aider à faire qu'il n'y ait plus d'autres "Rana Plaza".

Merci d'avance,

Solidairement
Carmen Heumann
Présidente de Peuples Solidaires

Lien don Bangladesh


66% du montant de votre don seront déductible de vos impôts.
Ainsi, un don de 5 euros coûtera au final 1,70 euros, et un don de 100 euros, 34 euros. Toutes les contributions sont bienvenues. 
N'hésitez pas à faire circuler cet appel !

31 marques signent un accord

C'est officiel ! 31 multinationales se sont engagées à mettre en oeuvre l’Accord sur les incendies et la sécurité des bâtiments au Bangladesh comme le demandaient nos organisations. C'est une avancée historique pour les travailleurs-ses du secteur.
(Lire l'article)

Médias : Peuples Solidaires sur tous les fronts
Télévision, radio, presse, ces derniers jours Peuples Solidaires a été sur tous les fronts pour faire entendre les revendications  des travailleurs-ses du Bangladesh.
(Voir notre revue de presse)
Pourquoi nous n'appelons pas au boycott
Peuples Solidaires rappelle que la meilleure façon d'agir est de soutenir les organisations qui travaillent sur le terrain et de faire pression sur les marques. Appeler au boycott risque de se retourner contre celles et ceux que nous voulons aider.
(Lire l'article)
Pétition : il est encore temps de signer !
Si vous ne l'avez pas encore fait, il est encore temps de signer et de faire circuler notre pétition adressée aux marques du prêt-à-porter qui se fournissaient auprès du Rana Plaza pour qu'elles indemnisent les victimes et signent l'Accord pour la sécurité des usines.
(Signer maintenant)

Un million de signatures pour exhorter les marques à prendre des mesures
Plus d’un million de personnes ont signé les pétitions appelant les marques à approuver sans délai l’Accord de prévention des incendies et de sécurité des bâtiments.
(Lire l'article)

Voir toutes les actualités Bangladesh
Lien don Bangladesh

Dernière minute : aujourd'hui samedi 18 mai à 18 h, l'émission 7 jours BFM sur BFM TV (TNT) consacre un dossier au Bangladesh, avec des reportages sur le travail de Peuples Solidaires.
(site de l'émission)


Lorem ipsum
EN BREF 

Plus jamais ça ? Faites un don en ligne 

31 marques signent un Accord pour la sécurité des usines


Médias : Peuples Solidaires sur tous les fronts
Cette information est susceptible d’intéresser un de vos proches ? Transférer ce mail à un ami.

Loi Informatique et Liberté. Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous disposez d’un plein droit d’accès, de modifications ou de suppression des données personnelles vous concernant. Vous pouvez à tout moment exercer ce droit sur simple demande à ecrire@peuples-solidaires.org
commentaires

Le préjudice écologique dans le code civil

Publié le 20 Mai 2013 par Thierry BILLET dans Environnement

Le Sénat unanime pour inscrire le préjudice écologique dans le Code civil

Publié par LOCALTIF.info le vendredi 17 mai 2013


Le 16 mai, les sénateurs ont adopté à l'unanimité une proposition de loi visant à inscrire le principe de la réparation du préjudice écologique dans le Code civil.

Pour les gens de loi, c'est une micro-révolution. Suite à un arrêt historique de la Cour de cassation, qui a consacré en septembre dernier la notion de préjudice écologique, et ce dans la continuité du procès de l'Erika, les sénateurs ont adopté le 16 mai à l'unanimité une proposition de loi qui vise à inscrire la notion de dommage causé à l'environnement dans le Code civil. Pourquoi dans le Code civil ? "Parce que c'était le chaînon manquant. Après le procès Erika, nous ne pouvions pas prendre le prétexte que les juges avaient fait leur travail pour s'arrêter là. Nos deux plus Hautes Juridictions, la Cour de cassation et le Conseil constitutionnel, ont consacré le préjudice écologique. Il fallait que le législateur ouvre ensuite le Code civil, qui est le lieu juridique de la réparation et de la responsabilité", a indiqué Bruno Retailleau, sénateur (ratt. UMP) de la Vendée et auteur de cette proposition de loi. Il suggère d'y insérer un titre spécifique qui a le mérite d'être simple et consacre le fait que "toute personne qui cause par sa faute un dommage à l'environnement est tenue de le réparer". "On savait jusque-là juger du dommage causé à autrui, désormais on le saura aussi pour celui causé à la nature", explique Alain Anziani, sénateur de la Gironde et rapporteur du texte.

Stabilité juridique

L'idée est de fournir aux juges des fondements plus clairs et intelligibles. Pour Cécile Cukierman, sénatrice de la Loire, c'est là "une petite révolution puisque, jusqu'ici, le dommage, pour être réparable, devait être direct, certain, personnel". Elle ajoute : "On ne vient pas de nulle part : en 1995, la loi Barnier a permis aux associations d'exercer les droits reconnus à la partie civile ; en 2008, M. Retailleau a fait adopter un amendement élargissant ce droit aux collectivités territoriales. Ce texte s'inscrit dans cette logique ; il protège des biens non appropriables et prévient des dommages". Attendu comme une source de sécurité juridique, il aidera à gérer dans les prétoires un contentieux croissant. "Car il n'y a pas que l'Erika, les dommages quotidiens vont croissant, de la pollution d'une rivière au dépôt local de déchets. L'absence de fondements incontestables rendait jusqu'à maintenant les décisions à géométrie variable selon les tribunaux. Cette inscription dans le Code civil a aussi valeur de rattrapage par rapport à d'autres pays plus avancés que nous dans ce domaine", observe Laurent Neyet, professeur de droit à l'université d'Artois. Des questions restent néanmoins en suspens. "Les conditions d'évaluation de la nature et du montant du préjudice écologique devront ainsi être définis de sorte à ne pas anéantir le principe", estime dans un communiqué le député de la Meuse Bertrand Pancher. Il reste aussi à dresser une typologie précise des préjudices écologiques concernés. Pour Bruno Retailleau, "le Sénat a ouvert une voie, le texte peut être complété". Et il devrait l'être car, en parallèle, un groupe de travail planche depuis le mois dernier, sous la houlette du ministère de la Justice, sur cette même insertion du préjudice écologique dans le Code civil. Cette proposition de loi devrait donc alimenter les travaux de ce groupe et le rapport qu'elle compte remettre pour le 15 septembre, en vue d'un projet de loi défendu cette fois-ci par le gouvernement et dont la date n'est pas encore fixée.

Morgan Boëdec / Victoires éditions

commentaires

La santé n'a pas de prix, jusqu'à quand ?

Publié le 20 Mai 2013 par Thierry BILLET dans C'est personnel

La santé n'a pas de prix. Jusqu'à quand ?

en partenariat avec le Centre Hospitalier de la Région d'Annecy

 

Le Festival de l'économie organise le 23 mai à 18 heures 30 une soirée à LA TURBINE.

 

Cette soirée est l’occasion de s’interroger sur notre système de santé considéré, au début des années 2000, comme l’un des meilleurs du monde.


soiree-sante-engrenages.jpg

Qu’en est-il aujourd’hui ? L’état de notre système de santé est-il à l’image de celui de notre système économique ? => Lire l'intégralité de l'article sur notre site.

Pour plus d'informations sur la soirée, le film et les intervenants, rendez-vous sur les actualités de notre site.

commentaires

Fin de l'occident, naissance du monde

Publié le 19 Mai 2013 par Thierry BILLET

Le livre de Hervé KEMPF, chroniqueur au MONDE, "Fin de l'occident, naissance du monde" est fondé sur une analyse de la parenthèse historique que constitue la domination des états européens et nord américain sur le reste du monde à l'échelle de nos vingt siècles d'histoire. Cette parenthèse historique se referme aujourd'hui. KEMPF fait le constat qu'aujourd'hui l'hypothèse d'une acquisition du même niveau de consommation des l'ensemble des terriens que celui des habitants du NORD est écologiquement insoutenable. La recherche d'une croissance sans fin est une illusion dangereuse dans laquelle s'enferrent aujourd'hui nos dirigeants (HOLLANDE le premier) plutôt que de tenir un langage de vérité à nous concitoyens.

KEMPF écrit : "Au XIX° siècle, le mouvement ouvrier était animé par une vibrante espérance : l'exploitation capitaliste était certes terrible, mais la conviction était forte que si l'on organisait autrement la société, notamment en renversant l'injustice des classes, un "avenir radieux" était possible. (...) La situation dans laquelle nous nous trouvons au XXI° siècle est inverse. Malgré la dureté des temps pour beaucoup, la situation matérielle est meilleure qu'elle ne l'était au XIX°, et même sans commune mesure dans les pays riches. En revanche, la vision de l'avenir est beaucoup moins optimiste, car l'inégalité au niveau mondial rend inacceptable l'augmentation du niveau de vie matériel occidental. Et du fait de la crise écologique, la perspective essentielle devient d'éviter la catastrophe. La gauche ne doit donc plus viser un état idéal pour l'humanité de demain, mais le maintien des conditions permettant de rendre possible la préparation d'un état idéal pour après-demain."

Plutôt que de tenter maladroitement de faire croire à un retour de la croissance en fin d'année, HOLLANDE devrait dire comment vivre bien dans un monde occidental en récession matérielle, mais déjà tellement riche qu'il convient désormais de partager ses richesses et les énormes gains de productivité déjà accumulés.

Au lieu de cela, il promet de la croissance du PIB : pourvu qu'il y ait une belle marée noire ou un superbe accident nucléaire pour lui permettre d'atteindre cet objectif mobilisateur. Tant qu'il fera croire aux gens que leur bonheur dépend de l'évolution du Produit intérieur brut et non de progrés sociaux de convivialité, les partis politiques dominants feront fausse route. Heureusement les citoyens les plus conscients (les plus désabusés votent F-HAINE...) multiplient les initiatives pour changer leur quotidien sans attendre que le vieux monde s'efface : AMAP, jardinage, Terres de liens, etc. Toute cette mouvance écologique associative qui n'attend rien du pouvoir politique central pour changer sa relation au monde et à l'économie de ses ressources est l'avenir du monde occidental.

Lisez le livre KEMPF au SEUIL.


commentaires

Mariage pour tous...

Publié le 18 Mai 2013 par Thierry BILLET

DSCN1984_2.JPG

commentaires

La pierre a volé...

Publié le 16 Mai 2013 par Thierry BILLET dans C'est personnel

La pierre a volé.

Mais qu'est-ce qu'elle faisait là, accroupie au bord de la route ? Ces gens-là vivent au ras du sol, accroupis. A croire qu'ils n'ont jamais mal aux genoux. On n'a pas vu la pierre voler, peut-être à cause de la conduite à gauche. Non, ce n'est pas cela, ça n'a rien à voir. Elle était du côté où les voitures roulent, bien sûr. Elle attendait quelqu'un. La pierre a volé. On aurait pu rouler à droite, ça n'aurait rien changé, sauf le pays.

Elle ne pouvait pas être avec ses copines en train de laver les tapis dans le torrent à KAGBENI, ou de faire la cuisine dans un lodge pas trop propre à MANANG, ou repiquer le riz à POKHARA, ou aider son mari à planter les pommes de terre à UPPER PISANG avec les maigrelettes vaches attelées à l'araire, ou vendre des bijoux de pacotille à JOMSOM ou mener ses gamins à l'école dans leurs uniformes immaculés sortant d'un bidonville crasseux à KATHMANDU ou assise au bord de son champ, la houe attachée dans le dos comme le veut la tradition, le téléphone portable à la main à BHULBULE ?

Non, elle était là, vers BENI, sur la route. Je ne sais plus si elle avait cette tâche rouge sur le front qu'arborent les pieuses femmes hindouistes avec fierté ou si elle était boudhiste et n'avait pas de tâche rouge sur le front : comment les reconnaîtrait-on sinon ?

Nous, nous roulions sur la route défoncée. Elle était au bord de la route. En fait, je ne crois pas que la pierre ait volé. J'en suis même sûr. Elle n'a pas volé.

Mais elle aurait pu voler, tant la route était semée de pierres volatiles et la dame assise comme si il n'y avait qu'elle et pas de véhicules sautant de trous en bosses dans la poussière et les gaz d'échappement. Elle attendait avec d'autres, indifférente au trafic un peu dingue de véhicules surchargés de gens, bringuebalant de partout, jamais assez remplis, comme si il y avait une issue de secours inconnue des passagers pour entasser encore plus de monde dans un espace de plus en plus réduit. La pierre n'a pas volé. Elle est juste tombée sur la route avant notre passage. Alors on a poussé ce qu'on a pu, les petites, pas la grosse qui ne bougeait pas d'un pouce... Et on est passé à côté. D'autres plus nombreux l'auront peut-être poussée dans le précipice. Ou bien pas.

Elle attendait son enfant qui rentrait dans un "school bus" pas trop chargé dans son uniforme moins impeccable. Elle était boudhiste, elle n'avait pas de marque rouge sur le front. Ou alors elle ne croyait plus en rien, sauf au retour de son enfant de l'école.


DSCN1649.JPG

commentaires

Blog en vacances jusqu'au 14 mai

Publié le 27 Avril 2013 par Thierry BILLET

Le blog est en vacances jusqu'au 14 mai, son éditeur également...

commentaires

Protégez les sols...

Publié le 26 Avril 2013 par Thierry BILLET

Un photographe annécien Greg ZIBEL lance un appel à souscription en faveur d'un projet relatif à la protection des sols.

Plus d'info ici

http://www.kisskissbankbank.com/nokaktus

 

 

 

 

commentaires
<< < 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 > >>