Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Comité de suivi du dépôt pétrolier de VOVRAY

Publié le 16 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Le Comité de suivi du dépôt pétrolier de VOVRAY qui est aussi le seul de la HAUTE SAVOIE et le seul site SEVESO seuil haut du département s'est réuni cette semaine pour faire le point des consignes de sécurité appliquées sur le site et de l'exercice "plan particulier d'intervention" d'avril 2017.

L'activité du dépôt est stable de l'ordre de 100 camions par jour et 700 000 mètres cubes de produits livrés par an. L'investissement en matière de prévention des risques est significatif de l'ordre 1,9 millions d'euros en 2016 et presque 2 millions programmés en 2017.

Le Comité a également finalisé les expropriations mises en oeuvre dans le cadre du plan de protection des risques technologiques et qui va donc rendre à la nature une large bordure de terrains en face du dépôt sur des parcelles qui ont été déconstruites et sécurisées : aucune activité humaine ne pourra plus s'y dérouler. Au total, cela aura coûté presque 2 millions d'euros pour l'expropriation et 300 000 euros pour la mise en sécurité. Le pilotage de cette réalisation a été le service foncier de la Ville qui a mené cette affaire rondement. Il restera à finaliser les travaux de renforcement de quelques habitations situées hors du périmètre critique, mais qui pourraient être impactées par un sinistre sur le dépôt, des aides étant prévues à ce titre pour les aider.

La prochaine étape est l'identification des risques chroniques que pourrait générer le dépôt en matière de pollution des eaux souterraines. Pollution de long terme invisible puisque l'ISERNON est busé à partir du dépôt et qu'il faut donc surveiller : deux piézomètres sont déjà installés et il conviendra de caractériser la nature d'une éventuelle pollution qui n'a pas été constatée jusque là fort heureusement.

Je me félicite du changement obtenu depuis plusieurs années que je préside ce comité au nom de la Ville d'ANNECY.

commentaires

GEVA, nouveau concert le dimanche1er octobre à 17 heures

Publié le 15 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Le Grand ensemble vocal d'ANNECY donne la "messa di gloria" de PUCCINI : une messe écrite comme un opéra par un jeune prodige de vingt ans. Un moment de bonheur par une belle chorale annécienne. Billets en pré vente en m'envoyant un courriel si vous êtes intéressé au prix de 15 euros.

GEVA, nouveau concert le dimanche1er octobre à 17 heures
commentaires

FILIPANDRE a besoin de nos sous

Publié le 14 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Pour réaliser un dessin animé sur une chanson inconnue de Charles TRENET, FILIPANDRE - que l'on ne présente plus aux annéciens-  a besoin d'un coup de pouce financier. Plus d'explications dans la vidéo ! A votre bon coeur !

commentaires

Musique traditionnelle savoyarde

Publié le 12 Septembre 2017 par Thierry BILLET

INVITATION

La Tradiflette’ 

La soirée sans papiers (ni partitions) !!!

In music we trust

Chers amis,

 

L’été s’achève et la Tradiflette est de retour !

Nous commençons cette rentrée par une édition spéciale dans le cadre des JournéesEuropéennes du Patrimoine et à l'occasion de la sortie du Livre-CD "La Kinkerne, 40 ans !". 

Cet ouvrage constitue le 5ème volume de la collection ‘Patrimoine’ de Terres d’Empreintes, consacrée au patrimoine musical savoyard et alpin. 

Il propose un historique plein d’humour de ce groupe emblématique du renouveau des musiques traditionnelles dans la région.

Soyez les bienvenus :

Vendredi 15 septembre à 18h30

Maison de Malaz,

37-43 Route des Blanches, 74600 Seynod

 

 

Nous fêterons la sortie de ce livre-cd avec Jean-Marc Jacquier et d’autres membres de La Kinkerne, ceux du présent et ceux du passé, qui nous ferons le plaisir d’être présents.

Après une présentation et un bref historique, la soirée continuera comme à l’accoutumée et comme on aime, avec boissons, repas, musiques et chansons à la régalade.

N’oubliez donc pas vos instruments, vos cordes vocales. La traditionnelle soupe et autres vous attendra sur place… 

 

Rappel des dates suivantes :

 

Au plaisir de vous recevoir!

 

Philippe Goix et l’équipe de Terres d’Empreintes

06 84 66 94 90

commentaires

Coopérative photovoltaïque "la solaire du lac"

Publié le 11 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Le groupe qui travaille sur le montage de la coopérative photovoltaïque annécienne "la solaire du lac" se réunit très régulièrement en vue de finaliser le projet d'ici la fin de l'année 2017.

Nous avons validé de retenir le statut de SCIC "société coopérative d'intérêt collectif" qui permet une gestion démocratique de la société qui va se créer pour investir dans les panneaux solaires. L'objectif sera ensuite de collecter de l'épargne locale, sans doute autour de 100 euros la part sociale, afin de financer pour partie l'investissement; le reste étant emprunté à un établissement bancaire sur une durée d'une vingtaine d'années.

Comme les panneaux dureront au moins 40 ans, une convention sera passée avec la Ville d'ANNECY qui prévoira le sort des panneaux lorsqu'ils auront été financièrement amortis, mais qu'ils continueront de produire de l'électricité : seront-ils donnés à la collectivité qui touchera la revente d'électricité verte et assurera au bout de 20 ans au moins leur déconstruction ou resteront-ils propriété de la SCIC qui assurera alors leur démontage lorsqu'ils ne produiront plus ? La Ville dira quelle solution elle préfère.

La question qui reste à régler est bien entendu le choix des toitures les plus pertinentes et un travail d'évaluation est déjà bien engagé pour avancer vers des réalisations concrètes en 2018 en concertation avec les services de la Ville puisque Jean-Luc RIGAUT a confirmé l'intérêt de la commune nouvelle pour cette démarche citoyenne.

Le groupe de travail est bien entendu ouvert à toutes les personnes intéressées. Envoyez moi un courriel, je transmettrai.

 

commentaires

Monnaie complémentaire locale, AG exceptionnelle

Publié le 10 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Chers amis de la Gentiane

Au  4ème édition du Forum des Alternatives 
vous pourrez nous retrouver sur notre stand
et surtout participer à notre

ASSEMBLEE GENERALE EXCEPTIONNELLE 
le samedi 23/09 à 14h15 dans l'amphithéâtre de l'ISETA


A quelques mois du lancement de la monnaie,
nous avons besoin d'une participation nombreuse à cette réunion

ORDRE DU JOUR

- Accueil et introduction
- Etat d'avancement du projet de monnaie Gentiane  
- 3 propositions pour la poursuite du projet de monnaie locale
Décisions:
- Résolution pour le devenir du projet 
- Election d'un nouveau COMAC
"Comité Action" qui est "investi des pouvoirs les plus étendus pour agir au nom de la Gentiane. Il fait ou autorise tout acte et opération permis à la Gentiane qui n’est pas réservé à l’Assemblée générale"

Cette réunion est ouverte à tous, adhérents ou non:
Venez vous informer et débattre du projet


Pour plus d'information : 
Visitez notre site internet
en cliquant ici
Retrouvez les professionnels du réseau GENTIANE en cliquant ici.
Regardez notre dernière réunion publique
en film
Venez nous rejoindre sur facebook en cliquant ici 
commentaires

Hydroélectricité sur le THIOU

Publié le 7 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Le THIOU, exutoire du LAC, dispose de plusieurs centrales hydroélectriques à CRAN notamment. Les exploitants se trouvent confrontés à une distorsion importante entre les prévisions de production et la réalité des productions constatée. Pour aller vite, soit il y a trop d'eau soit il n'y en a pas assez. Dans les deux cas les équipements sont à l'arrêt ou en "roue libre". 

J'ai donc pris l'initiative d'une reunion entre l'Etat qui est propriétaire du LAC, les exploitants et La Ville qui gère pour le compte de l'Etat les vannes qui régulent la hauteur du LAC. 

Le constat est simple : nous ne disposons pas des outils de prévision des débits qui permette de connaître sérieusement les fluctuations du niveau du LAC liées à la pluviométrie annoncée. Aussi c'est la sécurité des personnes qui est privilégiée en l'absence d'outils efficaces  et donc des lâchers d'eau trop importants qui ne permettent pas une exploitation optimale de la capacité hydroélectrique.

Les exploitants vont nous présenter sous un mois le déficit constaté tant en puissance qu'en gaz à effet de serre évités  de manière à justifier une étude d'optimisation en 2018 qu'il conviendra de relier au travail déjà réalisé par le SILA quant au rétablissement d'un marnage sur le lac.

Pour aller vite, nous fonctionnons encore sur la gestion des années 1960 quand la vanne fut mécanisée. Mais nullement aux modes de fonctionnement du 21eme siècle, de la préservation de l'environnement, de l'adaptation au nouveau régime climatique  et des objets connectés.

commentaires

Chroniques du travail 7 - les ordonnances

Publié le 2 Septembre 2017 par Thierry BILLET

Les ordonnances qui vont chambouler de manière inédite le droit du travail dans notre pays sont au moins aussi importantes que les fameuses Lois AUROUX relatives aux nouveaux droits des travailleurs de 1982. 35 ans après, le cycle se referme sur une régression inouïe des droits sociaux pour les salariés, notamment ceux des petites entreprises.

Si l'on ne devait retenir qu'une mesure de ce dynamitage des garanties collectives pour les salariés, ce serait celle de la possibilité de conclure un accord d'entreprise avec un salarié qui n'est pas mandaté par une organisation syndicale. Mais le droit du licenciement collectif est également complètement abattu : la construction jurisprudentielle pour tenter de limiter les abus des licenciements boursiers est jetée par terre. Tandis que le plafonnement des indemnités pour licenciement abusif permettra de provisionner le coût possible d'un licenciement sans cause si le salarié arrive à franchir les chausse-trappes de la réforme prud'homale en cours qui a complexifié à tel point la procédure qu'on annonce au moins 40% de saisine prud'homale en moins depuis son application par le gouvernement VALLS.

Il suffisait de voir la mine de Laurent BERGER, le secrétaire général de la CFDT à la sortie de MATIGNON pour comprendre le coup pris sur la tête par les organisations syndicales de salariés. Toute la stratégie de la CFDT a été de se poser comme la négociatrice intelligente d'un nouveau contrat social qui sécurise l'emploi et améliore les conditions de travail des salariés. Exactement l'inverse de la possibilité de négocier sans syndicat dans les petites entreprises et de la fusion du comité d'hygiène de sécurité et des conditions de travail avec le CE et les DP dans une seule instance de représentation du personnel fourre-tout équivaut à la suppression de ce qui faisait l'originalité de cette instance de discussion sur les conditions de travail du personnel. La stratégie cédétiste est devenue caduque avec les ordonnances qui ne donnent aucun pouvoir nouveau aux syndicats même les plus constructifs.

Bien entendu tout ceci ne sera d'aucun effet sur l'emploi; malgré l'antienne tant de fois entendue. Mais il y a pire. Déstructurer le droit du travail dans le sens d'une flexibilité accrue sans aucune sécurité compensatrice pour le parcours professionnel ne peut que conduire à un moindre engagement professionnel des salariés. Si je peux être viré sans cause réelle et sérieuse parce que je ne m'entends pas avec untel ou parce que j'ai refusé de sacrifier une prime sans rien espérer gagner aux prud'hommes, quelle confiance puis-je avoir d'un avenir dans l'entreprise ? L'avenir macronien est celui du salarié Kleenex jetable sans frais avant deux ans d'ancienneté après des années de CDD ou d'intérim encore facilités eux-aussi...

 

commentaires

Participez à la restauration de la tourbière des Creusates !

Publié le 31 Août 2017 par Thierry BILLET

Le Parc naturel régional des BAUGES ouvre une souscription pour la restauration d'une superbe tourbière.

Participez à la restauration de la tourbière des Creusates !
 

Nichée au cœur du plateau du Revard et accessible par un sentier périphérique, la tourbière des Creusates est l’un des monuments naturels du massif des Bauges. C’est notamment grâce à des petites mousses, les sphaignes, de vraies éponges, que s’est formé un mille-feuille de couches de tourbe enfouie sur près de 10 mètres de profondeur pendant les 14 000 dernières années.

Le site commence à se refermer, les épicéas s’installent doucement malgré la présence d’un troupeau de génisses qui pâture. Le Parc naturel régional du Massif des Bauges lance une opération de réouverture par coupe des épicéas et un débardage au cheval, pour limiter l’impact sur le milieu naturel. Il complète cette opération par la création de mares, habitats naturels des grenouilles, tritons ou encore libellules qui permettront également une approche pédagogique.
Nous avons besoin de vous pour compléter le financement de cette opération, aidée déjà par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, la commune de Saint-François-de-Sales, Savoie Grand Revard et les propriétaires par la cession et vente des bois, valorisés localement en bois énergie.
Faire un don sur le site de la Fondation du Patrimoine
Télécharger le bon de souscription

commentaires

Une nouvelle publication de la CIPRA

Publié le 30 Août 2017 par Thierry BILLET

Destination Alpes – Lieux de vie pour les populations locales et les visiteurs

La nouvelle édition d’Alpenscène est consacrée au tourisme, qui joue un rôle déterminant dans la représentation que l’on se fait des Alpes. © Hans Peter Jost

Nous posons notamment la question de la contribution du tourisme à la cohésion sociale. La revue thématique Alpenscène de CIPRA International se penche sur ces questions parmi d’autres.
 

« Terrain de jeux de l’Europe ou balle de ping-pong de l’économie ? » peut-on lire page 5. Un agent de remontée mécanique caribéen qui travaille dans l’Engadine/CH illumine de son sourire la rubrique « Visages alpins ». L’historienne de l’environnement Verena Winiwarter parle dans une interview des images idylliques des cartes postales et de la réalité du tourisme. Un autre article éclaire la relation ambivalente entre la protection de la nature et le tourisme. Un philosophe culturel s’interroge sur la « destinée » des destinations alpines. Dans la rubrique « Panorama », des touristes racontent ce qui les touche dans les Alpes.

Le numéro actuel de la revue thématique Alpenscène intitulé « Destination Alpes – Lieux de vie pour les populations locales et les visiteurs » se penche sur le lien entre le tourisme en tant que facteur économique et d’autres secteurs.

Barbara Wülser, directrice adjointe de CIPRA International, en est convaincue : « conçu et mis en œuvre avec intelli­gence, le tourisme peut conjuguer à la fois les différentes facettes de la vie dans les Alpes et les exigences multiples des populations locales et des hôtes, afin de contribuer à la qualité de vie ». Car l’enjeu final est là : une vie de qualité dans les Alpes, en été comme en hiver.

« Alpenscène » est téléchargeable en ligne ou peut être commandé gratuitement par courriel : international@cipra.org.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>