Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

En 1967, ma barque à rame s'appelait une "yole"

Publié le 28 Juillet 2015 par Thierry BILLET

commentaires

Greenpod, végétalisation de rue connectée...

Publié le 11 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Vous allez dire que je ne pense qu'à vous soutirer des sous, mais regardez cette vidéo : du fleurissement de rue sur mobilier urbain avec des bacs à fleurs connectés qui animent un réseau social dans la rue qui est fleurie... Franchement emballant ! Le projet est à financer sur kiss kiss bank bank.

commentaires

Soutenir des femmes et des hommes courageux partout dans le monde

Publié le 9 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Soutenir des femmes et des hommes courageux
partout dans le monde

Pourquoi la REVUE DURABLE estime t'elle cette campagne si importante au point de lui consacrer un dossier complet, de nous y engager ainsi et de vous entraîner dans cette aventure ? Parce que l’actualité nous y pousse. Jugez plutôt.


En mai 2015, dans l’Alberta, au Canada, Rachel Notley créé la surprise en remportant les élections. Une de ses promesses électorales est de retirer le soutien de cette province à la construction de l’oléoduc Keystone XL, qui doit acheminer son bitume vers des raffineries du golfe du Mexique. Fin juin 2015, les élus du Lancashire, comté au nord-est du Royaume-Uni, refusent d’octroyer le premier permis d’extraction à grande échelle de gaz de schiste du pays. Cela contre l’avis des fonctionnaires qui ont instruit ce dossier et malgré la très forte pression du Gouvernement Cameron.

Partout dans le monde, de tels actes de résistance se multiplient : en Australie, en Allemagne, en Inde, en Ecosse, en Amérique latine et du Nord, des centaines de milliers citoyens déterminés agissent avec courage pour qu’un maximum d’énergies fossiles reste sous terre et empêcher ainsi l’irréparable.

Parfois, ils gagnent politiquement. Mais le cas de la mer des Tchouktches évoqué la semaine dernière le prouve : il n’est pas possible d’arrêter un à un tous les projets d’oléoducs, de mines, de plates-formes offshores, d’infrastructures portuaires et autres aménagements gigantesques et terriblement destructeurs qui sont nécessaires pour extraire, transporter puis transformer des hydrocarbures de plus en plus sales à mesure que les sources les plus faciles à exploiter s’assèchent. Aussi, pour que les deux tiers des réserves fossiles restent sous terre, il faut s’attaquer à la logique qui conduit l’industrie fossile à extraire toujours plus de combustibles fossiles de la Terre.
 

Les Suisses et les Français peuvent directement contribuer à ce changement de logique et de cap. Voici comment et pourquoi.


La Banque nationale suisse a investi 2 milliards de francs dans les entreprises états-uniennes qui exploitent des gaz et des huiles de schiste, des sables bitumineux et/ou du charbon. De même, le Fonds de réserve français pour les retraites, fonds d’investissement public, a placé 2 milliards d’euros dans des entreprises fossiles. Est-ce là l’usage qu’on souhaite voir nos Etats faire avec nos fortunes collectives ? Est-il possible de laisser des centaines de milliers de citoyens dans le monde se mobiliser pour défendre notre intérêt commun – la stabilité du climat – sans le lever le petit doigt pour les aider à nous sauver alors que nous disposons d’un levier majeur avec notre argent aujourd'hui si mal utilisé ? Cet argent peut servir à financer la transition énergétique plutôt que la course actuelle vers le pire.

C’est pour aider à faire comprendre l’importance de ce levier à notre disposition, en Suisse et en France, que nous voulons rédiger ce dossier et participer à cette campagne. C’est pour montrer qu’il est possible de canaliser notre argent vers le meilleur plutôt que vers le pire que nous vous demandons, aujourd’hui, de nous soutenir dans cet engagement éminemment juste.
 
Nous soutenir, c’est vous associer à cet engagement. C’est vous rapprocher de notre action. C’est resserrer nos liens. C’est donc aussi pour nous le moyen de nous sentir moins seuls. Si d’autres personnes encore permettent à cette collecte d’arriver au bout de son objectif, nous serons encore plus habités, lors de la préparation de ce dossier et lorsque nous mènerons campagne cette automne et cet hiver, par votre présence, votre volonté de coopérer, votre motivation.

Voilà, en très bref, la logique essentielle derrière ce financement participatif.
Pour y contribuer:

www.kisskissbankbank.com/liberons-nous-des-energies-fossiles.
Ou, si vous le préférez, vous pouvez verser votre contribution en ligne sur :
www.larevuedurable.com/fr/faire-un-don ou par virement bancaire

commentaires

ALPINE d'ALUMINIUM, délibéré le 15 juillet

Publié le 7 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Audience cet après-midi du Tribunal de commerce d'ANNECY pour statuer sur le plan de reprise de la compagnie alpine d'aluminium  à CRAN GEVRIER par une société coopérative ouvrière de production. Ce sera le premier investissement de la CIGALES que nous avons créée à ANNECY pour financer l'économie sociale et solidaire.  Le délibéré a été fixé au 15 juillet. A cette date, les salariés actionnaires deviendront propriétaires de leur entreprise avec l'appui d'investisseurs minoritaires comme notre petite CIGALES qui est maintenant à la recherche de nouveaux projets à financer avec des pistes aujourd'hui vers des installations de maraichers en milieu urbain. Vous pouvez bien entendu devenir Cigalier(e) seulement maintenant car plus notre cagnotte sera importante, plus nous pourrons aider de projets...

commentaires

Financer la transition énergétique

Publié le 7 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Alors que le monde financier regorge de liquidités et que le taux d'épargne des français est considérable, comment mobiliser cet argent pour financer la transition énergétique ? Voilà les propositions de la FABRIQUE ECOLOGISTE.

commentaires

Consommer en vrac...

Publié le 5 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Un moyen efficace de réduire la production de déchets est de consommer des produits vendus en vrac, sans emballage... D'une manière générale, c'est moins coûteux. Et cela réduit sensiblement l'impact de nos achats sur la planète.

Le réseau "zéro déchet" a lancé une application sur smartphone pour avoir accès aux magasins qui pratiquent le vrac et pour y ajouter des magasins que vous connaîtriez et qui ne sont pas répertoriés.

Plus d'info :

Consom

commentaires

Un péage urbain à GENEVE ?

Publié le 4 Juillet 2015 par Thierry BILLET

GENEVE réfléchit à installer un péage urbain aux portes du canton. Si les élus français s'en offusquent, une étude en ce sens est bel et bien lancée pour en définir les modalités. La baisse des revenus des collectivités (même en SUISSE) et la question de la qualité de l'air et du réchauffement climatique vont inciter de plus en plus à ce type de réflexions (et de décisions ?).

 

commentaires

L'arroseur félicité...

Publié le 3 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Un annécien m'envoie  cette photo prise de son balcon en félicitant la Ville de ce que nous soyons économes de l'eau potable pour l'arrosage de nos fleurs. Et oui, les messages sur la réduction de notre empreinte écologique sont maintenant partagés dans les services. Bravo à eux !

L'arroseur félicité...
commentaires

Labellisée "Cap Cit'ergie" !

Publié le 3 Juillet 2015 par Thierry BILLET

La Ville vient d'être labellisée par le Jury national de l'ADEME dans la catégorie "Cap Cit'ergie" lors de sa réunion du 24 juin 2015. Cette labellisation prend en considération les résultats obtenus par la Ville en ce domaine et la qualité de l'engagement de la municipalité et des services municipaux dans le domaine de la maîtrise de l'énergie et de la lutte contre le réchauffement climatique.

La prochaine étape d'ici quatre ans est maintenant d'être labellisée "Cit'ergie" pour montrer notre progression constante à partir du plan d'actions qui a été validé par le conseil municipal ce printemps.

La particularité de ce label est qu'il n'est pas une photographie de l'existant, mais qu'il engage un processus de progrès continu avec une feuille de route qui a été définie par un travail transversal des équipes de tous les services municipaux pour aboutir dans un temps record à l'obtention de cette première phase du label.

ANNECY figure donc désormais dans la courte liste des villes françaises ayant reçu cette labellisation avec en point de mire des villes comme BESANçON et BORDEAUX qui ont encore une longueur d'avance sur nous. Mais le mécanisme est désormais engagé.

Plus d'informations :

commentaires

Ma propre énergie

Publié le 2 Juillet 2015 par Thierry BILLET

Je trouve sur le site d'ENERCOOP, mon fournisseur d'électricité exclusivement renouvelable (vous n'avez pas encore franchi le pas, qu'attendez vous ?) cette BD motivante.

Le soleil, les forêts, le vent, l'agriculture, l'eau des rivières… la France a tout ce qu'il faut pour fonctionner grâce aux énergies renouvelables. Mais pourquoi reste-elle encore un petit poucet en la matière ?
C'est ce qu'essaye de comprendre la web-BD
Ma Propre Energie qui retrace les grandes étapes de l'histoire de l'énergie qui ont conduit à notre modèle actuel : la centralisation, le tout nucléaire, etc. Au-delà, la BD illustre également les récentes pistes d'émancipation à disposition de chacun, pour le développement des énergies renouvelables.
Energie Partagée qui est à l'origine de cette BD vise à accompagner et financer des projets d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique, initiés et maîtrisés localement par des citoyens.

 

commentaires
<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>