Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Qualité de l'air & santé publique

Publié le 15 Mai 2017 par Thierry BILLET

Remarquable conférence du Professeur de pneumologie Bruno HOUSSET, président de la Fondation du souffle, coorganisée par la FRAPNA et le club air climat ce samedi, 230 personnes au moins pour comprendre les mécanismes pathologiques de l'air pollué notamment pour les poussières les plus fines qui pénètrent dans les alvéoles pulmonaires et peuvent donc être transmises dans le sang. 

Chacun s'accorde à reconnaître le caractère déterminant de la mauvaise combustion de la biomasse pour les poussières fines en hiver, mais la carte de la pollution de l'air suit toute l'année celle des grands axes routiers : il faut donc agir à la fois sur le chauffage (fonds air bois, rénovation énergétique des bâtiments, réseaux de chaleur, etc.) et sur la mobilité (covoiturage, autopartage, transports collectifs, etc.).

Interpellé fort logiquement par la salle sur la politique du GRAND ANNECY en ces domaines, j'ai insisté sur le fait que l'on obtiendra des résultats que si la collectivité prend à bras le corps ces problèmes et met en place des interdictions et des alternatives à l'auto-solisme et qu'en même temps les habitants changent leurs habitudes pour adopter des pratiques moins polluantes.

Je ressasse mon échec à mettre en place un seul pédibus à ANNECY parce que les parents pensent qu'ils ne seraient pas de bons parents si ils ne conduisaient pas leur bambin à l'école en voiture : tout était pris en charge par la Ville mais aucune école ne s'est portée volontaire malgré les sollicitations en ce sens !

commentaires

Etude sur la mobilité touristique & éclairage urbain

Publié le 14 Mai 2017 par Thierry BILLET

Le bureau du GRAND ANNECY a validé le lancement d'une étude relative à la mobilité touristique dans l'agglomération. De juin à septembre, une enquête in situ auprès de 800 personnes sur 12 sites va permettre de déterminer les modalités de déplacement des touristes sur le bassin de manière à disposer d'un état des lieux qui permette d'avancer vers des solutions de mobilité douce à offrir à nos visiteurs. Les réactions des touristes au bureau de l'office du tourisme sont symptomatiques : ils sont contents de tout dans leur séjour sauf de leurs conditions de mobilité...

Rien à voir directement avec le premier paragraphe, mais le même bureau a confirmé la poursuite de l'extinction de l'éclairage public de la rocade : réduction de la dépense énergétique, amélioration de la sécurité et de la pollution lumineuse. Il nous faut éclairer au passage des modes doux et arrêter l'éclairage  systématique des voies urbaines. Nous poursuivons clairement dans cette voie.

 

commentaires

Coopérative solaire à ANNECY

Publié le 13 Mai 2017 par Thierry BILLET

A l'initiative des CIGALES (clubs d'investisseurs pour une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire) , nous avançons sur un projet de centrale solaire citoyenne à ANNECY  qui collecte l'épargne locale pour installer du solaire photovoltaïque sur les toitures des bâtiments municipaux.

L'idée simple testée et mise en oeuvre par les centrales villageoises à l'initiative de Rhône Alpes énergie environnement (RAEE) avec un réel succès est de collecter suffisamment d'argent auprès d'habitants du territoire pour créer une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), étudier l'installation sur le plan technique et financier et réaliser l'installation des panneaux.

Un petit groupe avance sur le sujet avant de créer des commissions de travail avec l'objectif de créer la SCIC dès cet automne et de collecter plusieurs dizaines de milliers d'euros rapidement.

Pour vous associer à cette initiative, merci de m'envoyer un courrier à  th.billet@wanadoo.fr pour être invité à la prochaine réunion.

commentaires

Cadastre solaire à l'échelle du GRAND ANNECY

Publié le 6 Mai 2017 par Thierry BILLET

Le GRAND ANNECY continue le déploiement des actions programmées dans le cadre du Territoire à énergie positive.

Si les conditions météo n'ont pas permis le survol de nuit permettant d'identifier la pollution lumineuse émise par la commune nouvelle et les bords du lac, et qui est remis à l'automne après la chute des feuilles, d'autres dossiers avancent rapidement comme celui du cadastre solaire.

Nous allons très prochainement pouvoir présenter comme nous l'avons fait sur le geoportail de la ville d'ANNECY un cadastre complet des potentialités de production solaire des immeubles et maisons individuelles de manière à informer les propriétaires et les entreprises souhaitant développer le solaire de manière précise sur les capacités de leur toiture à produire de l'électricité photovoltaïque.

Encore une fois, il s'agit de faciliter le passage à l'acte des habitants du territoire en leur fournissant un outil simple, facilement accessible et qui permette rapidement de prendre une décision d'implantation.

En complément, le GRAND ANNECY a identifié une trentaine de bâtiments publics sur lesquels installer des panneaux photovoltaïque de 9 kilowatts crête (65 mètres carrés environ) implantés sur plusieurs communes de manière à rendre plus visible le solaire photovoltaïque dans notre bassin de vie.

Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour réussir la transition énergétique de notre territoire, mais pas à pas, nous avançons. Plus nous serons à nous inscrire dans cette démarche, plus nous irons rapidement.

commentaires

SIBRA, l'application dont je rêvais !

Publié le 3 Mai 2017 par Thierry BILLET

La SIBRA vient de rendre publique son application "tous usages" pour les déplacements des habitants du GRAND ANNECY.

Pas nécessaire d'utiliser déjà le bus pour être intéressé par cette application : tous les modes de déplacement sont présents y compris la marche à pied et le lien avec les cars du département, la SNCF, les voitures en autopartage, etc.

Vous êtes géolocalisé et en fonction de votre destination, le calculateur vous propose les temps de parcours et vous montre l'itinéraire que vous emprunterez et même le dénivelé si vous êtes en vélo.

Sans surprise, c'est le vélo qui est fréquemment le plus efficace dans la commune nouvelle. Avec le vélo à assistance électrique, son champ de pertinence va s'étendre à toute l'agglomération.

Il manque encore une extension qui permette de générer du covoiturage instantané grâce à une mise en réseau des demandes et des offres sur le mode blablacar, mais en local. Cela devrait arriver en 2018.

Téléchargeons l'appli massivement et parlons en autour de nous sans hésitation : elle concerne tout le monde et peut changer nos façons classiques de nous déplacer.

commentaires

Pas de banalisation du F-HAINE !

Publié le 26 Avril 2017 par Thierry BILLET

Il est désastreux de considérer que des gens de droite comme de gauche, pour des motifs d'ailleurs inverses, envisagent de ne pas voter pour Emmanuel MACRON au second tour de la présidentielle. Ce faisant, ils banalisent la présence du F-HAINE comme le premier parti politique du pays et la normalité de sa qualification électorale.

Je suis en désaccord profond avec des mesures économiques et sociales proposées ou déjà mises en oeuvre par Emmanuel MACRON quand il était ministre. Je ne change pas d'avis sur ce point.

Mais chipoter entre LE PEN et MACRON comme si ils étaient "blanc bonnet et bonnet blanc",  de la part de citoyens soucieux de lutter contre le racisme ou l'antisémitisme, et développer le respect mutuel et la convivialité des habitants de notre pays quelle que soit leur religion ou leur couleur de peau, est une perte de sens évidente et une victoire symbolique pour les racistes qui animent le F-HAINE.

Nous ne devons avoir rien de commun avec le F-HAINE et nous devons les humilier par une défaite écrasante au second tour de la présidentielle parce que c'est un devoir moral de lui refuser toute légitimité républicaine.

Accepter de mettre dans la même balance LE PEN et MACRON est déjà une victoire du F-HAINE. Ne lui donnons pas cette légitimité idéologique.

commentaires

Fonds AIR BOIS, en route !

Publié le 22 Avril 2017 par Thierry BILLET

Le bureau du GRAND ANNECY a validé ce vendredi la demande de l'agglomération à l'ADEME en vue de la mise en place du fonds AIR BOIS sur le territoire.

Il s'agit de viser la modernisation de 3.000 cheminées au bois en 5 ans avec une aide de 2.000 euros par foyer cofinancée par l'ADEME, la Région, le département et le GRAND ANNECY. L'investissement envisagé est considérable donc.

Le dossier sera déposé en mai pour un début de mise en oeuvre en septembre.

Il restera à convaincre nos concitoyens que leur cheminée, comme les brûlages l'été, pollue l'hiver et que cela représente l'hiver de l'ordre de 70% des poussières fines dans le bassin de vie.

commentaires

Fond Air Bois, résultats de l'enquête

Publié le 21 Avril 2017 par Thierry BILLET

L'enquête téléphonique préalable à la mise en oeuvre d'un fond Air Bois sur le GRAND ANNECY est achevée. Elle concernait les propriétaires de cheminées à bois et elle est riche d'enseignements.

Tout d'abord plus de 80% des 600 personnes interrogées sont préoccupées par la qualité de l'air; 45% pensent qu'elle est plutôt mauvaise et 9% qu'elle est très mauvaise.

65% pensent que les transports sont la première cause de la pollution de l'air et seulement 8% que c'est le chauffage.

65% pensent que l'isolation de leur maison est bonne et seulement 6% qu'elle est faible.

70% ne sont pas intéressés pour être informés ou recontactés si les aides du Fond Air Bois sont mises en place.

En revanche 85% "comprennent qu'on interdise de brûler les végétaux car c'est une source de pollution". 70% des personnes interrogées qui ont un jardin (90% des interrogés) pratiquent le compostage individuel, 62% la déchéterie et moins de 5% le brûlage à l'air libre.

Le principal enseignement à tirer de cette enquête est clair : il faut convaincre nos concitoyens que le chauffage au bois en foyer ouvert est un contributeur majeur de la pollution de l'air en période hivernale.

Tant que cette vérité scientifique ne sera pas admise, il sera vain de voter des subventions en faveur des équipements moins polluants. La priorité est donc de faire partager les données existantes fournies par AIR AUVERGNE RHONE-ALPES. Tant que cela ne sera pas acquis, on pourra toujours voter des subventions : elles ne seront pas utilisées.

Il en est de même sur la question connexe de l'efficacité énergétique des logements. Si seulement 6% de maisons étaient insuffisamment isolées, ce serait une statistique remarquable, mais elle est malheureusement totalement fausse. Or nos concitoyens sont persuadés du contraire dans leurs réponses au téléphone... Nul doute que cette erreur d'appréciation généralisée ne soit un frein à la rénovation thermique de l'habitat.

 

 

 

commentaires

Visitez les Forges de CRAN pour soutenir la SCOP ALPINE aluminium

Publié le 20 Avril 2017 par Thierry BILLET

Notre association "autour des Forges de CRAN" organise des visites de l'usine d'une durée de l'ordre de 1 heure 30 par groupes pour le prix modique de 50 € la visite par groupe hors production et de 80 € en production. Vous découvrirez une "vraie" usine de fonderie, de laminage et de laquage de l'aluminium en plein cœur d'Annecy. Un savoir faire ancestral toujours vivant, animé par un collectif de salariés regroupés dans une société coopérative ouvrière de production.
Vous pouvez d'ores et déjà réserver des visites par un courriel à :
réservation@alpinealuminium.com

Visitez les Forges de CRAN pour soutenir la SCOP ALPINE aluminium
commentaires

Chaleur fatale

Publié le 20 Mars 2017 par Thierry BILLET

Réunion mobilisatrice du club air climat "entreprises" destiné aux entreprises du bassin de vie engagées dans le développement durable autour de l'utilisation de la chaleur fatale qu'elles produisent, c'est à dire de la fraction de chaleur qu'elles ne peuvent aujourd'hui valoriser dans leur process industriel. Cette chaleur fatale est une source d'énergie renouvelable importante dans certains secteurs de la commune nouvelle d'ANNECY dans le cadre du déploiement de nouveaux réseaux de chaleur ou en appoint à des réseaux existants.

L'étude conduite par l'agglomération dans le cadre de la démarche TEPOS montre qu'il existe là un gisement significatif que l'on pourrait valoriser en rémunérant les entreprises pour cette mise à disposition de calories qu'elles rejettent dans l'atmosphère aujourd'hui.

Un cercle vertueux qu'il nous faut mettre en place dans les prochains mois en collaboration avec les directions des entreprises concernées et maintenant bien identifiées.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>