Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

TCHERNOBYL, Ukraine

TCHERNOBYL, 26 avril 1986 - 26 avril 2022... Nous avons frôlé une nouvelle catastrophe avec l'invasion russe de l'UKRAINE et l'occupation par des soldats russes totalement ignorants du risque de l'ancienne centrale nucléaire et de son sarcophage avec notamment des coupures d'électricité récurrentes. Ce n'est donc pas le moment d'oublier ce que fut TCHERNOBYL il y a 36 ans qui sonna le glas du nucléaire presque partout dans le monde... sauf en FRANCE et au JAPON. Catastrophe que le personnel politique français veut enfouir dans un passé qui ne se reproduirait pas chez nous puisque nous sommes les meilleurs, les plus compétents, etc. Au mépris des errements de l'EPR de FLAMANVILLE qui aura coûté 10 fois le prix prévu et de la fermeture de près de la moitié des centrales françaises aujourd'hui à cause de problèmes de corrosion. La CRIIRAD nous invite à continuer d'entretenir la mémoire de ce qui fut le cimetière de tant de russes et d'ukrainiens sacrifiés pour éteindre l'incendie.


A l'occasion de la date d'anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, nous vous proposons deux documentaires à voir ou revoir.
 
 
La réalisatrice Emilie Dietrich (Les Documentaristes Indépendants) a mis en ligne une version courte de son documentaire « Tchernobyl, les combattants oubliés » sur les liquidateurs de Tchernobyl, pour lequel la CRIIRAD avait témoigné en 2016. Elle n’a pu disposer des financements nécessaires pour finaliser ce documentaire. Mais au début de la guerre en Ukraine, après que les soldats russes ont pris le contrôle de la centrale de Tchernobyl (février 2022), la petite-fille d'un couple filmé à Ivankiv l'a contactée manifestant le désir de voir le témoignage de ses grands-parents publiés. Emilie Dietrich a donc décidé de produire une version écourtée du projet initial. Vous retrouverez dans ce documentaire le témoignage du professeur Michel Fernex qui nous a quittés l’an dernier et qui a beaucoup œuvré pour faire reconnaitre les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl.

Pour ce qui concerne les retombées radioactives sur le territoire français, le documentaire de Mélanie Dalsace "Tchernobyl, le mensonge français" (2016) (auquel la CRIIRAD a participé) est rediffusé sur RMC STORY le 26 avril 2022 à 0h15. 
Il est également accessible 30 jours en Replay.
 
Rappelons que le césium 137 déposé sur le territoire français en 1986 est toujours présent dans les sols et certaines denrées alimentaires (champignons par exemple). Dans des secteurs très localisés, en milieu alpin par exemple, le niveau d’accumulation du césium 137 de Tchernobyl dans la couche superficielle du sol est tel que l’on peut les qualifier de déchets radioactifs. Revoir la séquence tournée par la CRIIRAD en 2015 dans le Mercantour.

Retrouvez les Dossiers CRIIRAD sur les retombées de Tchernobyl en France et sur le cas particulier du milieu Alpin, ainsi que des analyses critiques sur les évaluations officielles des conséquences sanitaires.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :