Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

SYNERGIE, forte baisse des volumes incinérés

Publié le 15 Mars 2009 par Thierry BILLET in Environnement


Le début de l'année 2009 se remarque par des diminutions considérables des apports d'ordures ménagères à l'usine d'incinération SYNERGIE à CHAVANOD.

On chute de - 16,74 % entre janvier 2009 et janvier 2008.

Et on chute de - 17,23 % entre février 2009 et février 2008.

17% de baisse en moyenne sur les deux mois par rapport à la même période de l'année précédente est une régression jamais vue depuis la création de l'usine. Elle est très difficile à expliquer. Plusieurs facteurs se combinent : la réduction des apports extérieurs de manière drastique, le ralentissement économique, une meilleure utilisation des déchéteries...

Cet élément nouveau devra être pris en considération pour les scénarios prévisionnels concernant le SILA.

Sur ANNECY, la collecte des ordures ménagères est également en diminution sensible depuis 2003, avec une réduction de plus de 100.000 tonnes sur les six années. Mais nous produisons encore 1.432 tonnes de déchets en 2008.

Nous demeurons dans la catégorie haute de la production d'ordures ménagères par habitant avec 317 kilos par an et par habitant, alors que le Grand Besançon est à 239  et Lorient à 219.

De ce point de vue, la mise en place de la redevance incitative où l'on paie pour les déchets que l'on produit et non en fonction de sa taxe d'habitation est la vraie réponse au défi de la réduction des déchets à la source.

Rappelons que la Ville s'est engagée à supprimer le ramassage des encombrants en pied d'immeuble pour inciter nos concitoyens à apporter les encombrants en déchéterie plutôt que de laisser en vrac dans la rue des ordures non triées. Cette suppression sera effective à l'automne 2009.

Parallèlement, la mise en oeuvre de la "redevance DIB" (pour Déchets industriels banaux) est à l'ordre du jour pour une mise en route en 2010. Cet assujettissement qui avait déjà été mis en oeuvre par CRAN GEVRIER et maintenu par l'agglo sur cette seule commune, sera étendue progressivement. Au-delà des recettes que cela pourrait générer, cette tarification sera un signal fort pour les établissements scolaires par exemple à prendre en compte leurs déchets. La tarification sera en effet fonction du volume des bacs de déchets qui sont mis à disposition des artisans, des établissements scolaires, etc.  Ils auront donc intérêt à tenter de réduire le volume des bacs mis à disposition en trouvant des solutions de réduction de leur production de déchets et de recyclage.