Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

SILA : cale sèche c'est toujours à l'eau !

Publié le 14 Février 2007 par Thierry BILLET in Politique locale

SILA, pourquoi je n'ai pas voté le budget des activités nautiques ...




Cette affaire de la cale sèche est un modèle du genre.

Au départ, en quelques semaines, et sans débat, on nous annonce que pour des raisons de sécurité impératives, le SILA doit financer une cale sèche de 2 millions d'euros pour assurer le contrôle quinquennal « à sec » du navire amiral de la Compagnie des Bateaux, le LIBELLULE. Lequel navigue depuis vingt ans sans que l'on ne s'alarme de ce problème et que des plongeurs aillent voir de temps à autre si tout va bien. Le sénateur maire de SEVRIER demandera même en 2001 une dérogation au texte en vue de supprimer cette obligation de mise au sec.

Heureusement, Les Amis de la Terre et Lac d'Annecy environnement se mobilisent et dénoncent ce cadeau fait à l'actionnaire de la Cie des Bateaux, par ailleurs largement bénéficiaire.

Cela « brasse » aussi au SILA et nous obtiendrons de haute lutte que l'actionnaire paie la moitié de l'investissement... grâce à la mobilisation à nos côtés des élus de l'UDF. Mais seulement la moitié ! Et de plus, il pourra en faire un chantier naval !

Pierre HERISSON avait pourtant juré ses grands dieux dans les années 90 que jamais la collectivité ne paierait pour le LIBELLULE. C'est vrai qu'il n'était pas alors encore à l'UMP et que son mentor de l'époque, Bernard BOSSON ne nourrit aucune amitié pour M. CECCON.

Pire, les débats montreront que le SILA n'avait absolument pas la compétence juridique pour réaliser ces travaux : il faudra que Pierre HERISSON et le préfet couvrent ces irrégularités manifestes en mettant en place un système de délégation de service public « cousu main » pour les besoins de la cause.

Et que ce qui n'était au départ qu'un projet de « cale sèche » sera en réalité un chantier naval pour le plus grand bénéfice de M. CECCON qui entend y construire les futures navettes sur le lac... défendues par le même Pierre HERISSON devant le Conseil général...

La boucle est bouclée : de renvoi d'ascenseur en renvoi d'ascenseur, les élections municipales d'ANNECY 2008 sont déjà en préparation.